Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ?
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 17:33





Avery

Eleanor Isild Hazel
« La seule arme des enfants contre le monde, c’est l’imaginaire. »



Nom : Avery
Prénoms : Eleanor Isild Hazel, dite Nori
Age : 13 ans
Nationalité : Anglais
Nature du sang : Bien que la famille se considère comme sang-pur, ils ne peuvent attester de cette pureté. En effet, bien que sa famille paternelle soit reconnue comme l’une des vingt-huit,ce n’est pas le cas du côté de sa mère. Son arrière-grand-père maternel, Stanley Jorkins, n’a en effet jamais connu son père. D’après les rumeurs, il aurait été un né-moldu ayant fait l’usage de philtres d’amour sur Juliet Jorkins, mais il ne s’agit en réalité que d’un subterfuge inventé par la famille Jorkins pour cacher l’amour bref mais passionné entre la jeune femme et un pauvre moldu rencontré lors d’un voyage en Asie.  
Année : 3ème année
Patronus : La petite n’est qu’en troisième année, et si vous lui demandiez ce qu’est un patronus, elle vous demanderait sûrement si ça se mange. Mais dans le futur, il est fort probable que le renard soit son patronus : discret, rusé, parfois sournois.
Épouvantard : Une petite fille comme Nori devrait être effrayée par un million de choses. Mais rien ne l’effraye au point de ne plus pouvoir bouger ou de frissonner à la moindre évocation. Elle n’a pas peur de la mort, et personne autour d’elle ne l’intimide au point d’en faire des cauchemars. Mais si elle se retrouvait face à un épouvantard, ce dernier prendrait certainement la forme d’un cognard fou. Oui, les cognards sont imprévisibles…
Qualités et défauts : Calme, discrète, curieuse, aventureuse, épanouie, bizarre, très influençable, indécise, pas du tout sportive, communicative, sociable, ambitieuse, loyale, douce, espiègle, insouciante, prévoyante (ou calculatrice, suivant le point de vue).
Baguette : 24 cm, aubépine et plume de phénix. Très flexible.
Featuring : Alissa Skovbye


Je m’appelle Marie, j’ai 17 ans et je suis en Terminale S ! Je suis tombée sur ce forum suite à une pub (mais je ne sais plus sur quel forum :p ), et comme je cherchais un forum pour m’y inscrire avec Eryn, celui-ci nous a semblé parfait ! Sinon, je fais du RP depuis maintenant six ans (avec de loooongues pauses :p ) et j’adore l’univers HP ♥ Bon bon sinon voilà, j’ai bien lu le règlement qui comme annoncé était très agréable à lire (et j’ai adoré le règlement de Poudlard aussi, bravo !)


Anomalie & Nut's © Crédit gif © Crédit avatar © Crédit icône



Dernière édition par Eleanor I. Avery le Lun 17 Nov - 19:53, édité 3 fois
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 17:33





Mon

histoire
Comment nous défaire des préjugés, des coutumes, des influences de toutes sortes? La réponse, jeunes et tendres pousses, est qu'il faut sans cesse s'efforcer de changer de point de vue.



« Ce n’est pas un hasard si la meilleure représentation de notre généalogie est un arbre. Ce qui est étonnant, c’est que nos ancêtres soient considérés comme les branches alors que nous-mêmes sommes le tronc. A mon avis, ils devraient être sous terre, puisqu’ils sont nos racines. Et c’est l’addition de toutes ces personnes, toutes ces racines différentes, qui forment l’arbre. Arbre qui grandira, et duquel partira la première branche, puis la deuxième, puis d’autres petites branches qui représentent nos descendants. J’aime bien cette vision de la famille. » Nori à Ella, le 14 juillet 1977.

L’arbre était probablement la meilleure représentation de la famille d’Eleanor. Rien ne comptait plus que la tradition, les ancêtres et la pureté du sang. Toute l’histoire de la famille Avery était représentée dans le long couloir du quatrième étage de leur manoir anglais. Petite, Nori avait passé tellement de temps dans ce couloir qu’elle connaissait par cœur les personnes représentées sur ces tableaux. Ça avait été un réconfort pour elle de pouvoir parler à sa grand-mère, Cassiopeia Black, même après sa mort. D’ailleurs, à chaque fois que sa cousine Eryn venait au manoir, elles passaient du temps toutes les trois, à discuter comme lorsqu’elles étaient petites. Mrs Black leur racontait des histoires pour enfant, ainsi que des histoires de famille. C’était d’ailleurs elle qui avait raconté à la petite que, contrairement à ce que ses parents lui répétaient, elle n’avait pas un sang pur depuis des siècles. En effet, Juliet Jorkins avait eu un enfant avec un moldu asiatique. Après ça, Nori avait cherché dans tout son manoir une photo, ou un tableau de ladite Juliet, mais elle ne trouva rien. Elle voulait savoir si ses yeux légèrement bridés venaient de cet ancêtre apparemment moldu. Elle avait cependant eu la présence d’esprit de ne rien demander à ses parents. Elle s’était donc constituée son propre arbre généalogique, avec l’aide de ses ancêtres, en remontant à plusieurs générations. Ainsi, toute jeune, Eleanor a été habituée à son statut de sang-(presque)-pur.

« Quand je serai grande, je me marierai avec un sorcier qui sera grand, brun avec les yeux bleus. Je porterai ma plus belle robe de sorcière et il y aura des oiseaux blancs partout ! Mais Ella, tu crois que je serai obligée de me marier avec quelqu’un que je n’aime pas ? Moi, je veux être comme Amata dans le conte de La Fontaine de la Bonne Fortune, et qu’un beau chevalier veuille m’épouser… Mais il est moldu, c’est pas bien non ? » Nori à Ella, le 24 octobre 1970

Un mariage d’amour, voilà tout ce que n’est pas le mariage de Victor Avery et Madalena Fawley. Leurs pères respectifs, William Avery et Alexander Fawley, avaient été amis lors de leurs études (dans la maison de Salazar Serpentard, bien évidemment), et avaient décidé d’unir leurs familles par un mariage. Fort heureusement, à l’époque où cela avait été prévu, le scandale sur Juliet Jorkins n’avait pas encore éclaté, si bien que Madalena Fawley était toujours considérée comme une sang-pur. La promesse de mariage ne fut d’ailleurs pas rompue après, probablement parce qu’Alexander Fawley était bien plus influent au ministère que William Avery.

Heureusement, même s’il n’y avait aucune forme d’amour entre Victor et Madalena, ils voyaient la vie de la même façon et ils exerçaient une entente cordiale. Ils se voyaient peu, Victor travaillant en tant que rédacteur de la Gazette des Sorciers et Madalena en tant que secrétaire personnelle de M. le Ministre de la Magie. Ils auraient pu vivre ainsi toute leur vie, mais les pressions familiales suite à l’envie de descendance les obligèrent à concevoir un enfant. Ou plutôt deux, vu que Madalena tomba enceinte de jumeaux. Ainsi naquirent Oliver et Autumn Avery, deux enfants aussi différents physiquement que fusionnels. Oliver était brun aux yeux bruns alors qu’Autumn était blonde aux yeux verts. Mais, dès leur naissance, les deux êtres ne pouvaient être séparés de plus de quelques mètres, se mettant à hurler dans le cas contraire. Ils grandirent élevés par trois gouvernantes, engagées par leurs parents pour combler le moindre de leurs désirs. Ainsi devinrent-ils des enfants rois, habitués à être obéis et servis. Eduqués selon la tradition du sang, ils se pensaient supérieurs aux autres et se délectaient de cette sensation. Arrogants, rusés et vantards, ils se retrouvèrent sans l’ombre d’une hésitation de la part du Choixpeau à Serpentard.

« Les jumeaux sont une seule âme que l’on sépare dans deux corps différents. Mais parfois, ça ne se passe pas comme prévu. L’âme se divise, mais le corps reste uni. Tu sais Ella, même si les gens pensent que je suis folle, du moment que je sais que tu existes, ça va, non ? »Nori à Ella, le 5 mars 1972.

Si cela n’avait tenu qu’à eux, Madalena et Victor se seraient largement satisfaits de leurs deux enfants. Partageant cependant le même lit de temps à autre, la Nature décida de leur donner un nouvel enfant. Au grand bonheur des parents, il n’y avait qu’un bébé. A leur grand désespoir, c’était une fille. Dans les familles de sang-pur, avoir une fille était une malchance : le nom de la lignée ne serait pas transmis. Par conséquent, Victor reporta le peu d’attention qu’il avait pour ses enfants à Oliver, son seul fils. Ce dernier étant toujours en compagnie d’Autumn, elle put également profiter quelque peu de son père, qui en profita pour leur transmettre ses idées.

Eleanor grandit donc seule, entourée seulement de deux gouvernantes. L’une d’elle l’appelait Nori, alors que l’autre l’appelait Ella. C’est probablement ici que tout a commencé, alors qu’elle avait à peine quelques mois. Qui était-elle ? Nori ? Ella ? Finalement, ce fut Nori qui domina : la gouvernante qui l’appelait Ella avait quitté la maison, blessée par les propos violents que tenaient les Avery sur les né-moldus et les Cracmols. Griselda, la gouvernante restante, devant également s’occuper des jumeaux, commença à laisser la petite Nori de plus en plus souvent seule. La fillette, qui voyait bien la complicité entre son frère et sa sœur, commença à se persuader qu’elle aussi avait un jumeau, mais qu’il n’était simplement pas visible pour tout le monde. Et ainsi ressurgit Ella. Nori pouvait ainsi rester des heures à parler avec Ella. Ainsi, elle n’était jamais seule, et elle n’avait peur de rien. Aller se promener dans la ville en pleine nuit ? Aucun souci, Ella était là, s’étalant en une petite ombre noire à ses pieds. Les monstres sous le lit ? Ella ne dormait jamais et la protégeait. Les grands hommes en noir qui venaient voir son père ? Il lui suffisait d’aller dans la salle de bain pour voir Ella dans le miroir.

Les adultes pensaient que cela lui passerait, que ce n’était qu’une passade d’enfant. Mais Ella était toujours là, même à son entrée à Poudlard. Ce n’était pas qu’une simple amie imaginaire à qui parler. Non, Ella était une âme à part entière, avec ses avis, ses goûts et ses envies. Même si Nori dirigeait leur corps, elle prenait toujours en compte l’avis d’Ella, bien plus tranché que le sien. Nori était calme, discrète et extrêmement influençable. Ella était déterminée, ambitieuse et courageuse. Le mélange des deux donnait une fillette calme pendant les cours mais n’hésitant pas à braver l’interdit pour assouvir sa curiosité. Nori ne pouvant pas faire de choix seule, elle se réfère inexorablement à Ella, et son habitude de lui parler constamment ne s’est pas tarie avec le temps. Qualifiée de « bizarre » par pas mal de personne, notamment parce que souvent surprise à parler seule, elle avait cependant plusieurs amis, et elle pouvait compter sur Eryn, de deux ans son ainée. Malgré les pressions de la part de ses professeurs, ses amis et sa famille, Nori ne peut et ne veut rien faire pour retrouver l’entière maîtrise de son âme. Mais, en grandissant,  elle s’est quand même rendu compte que, bien qu’elle ne soit jamais seule, ce serait toujours elle qui serait responsable de ses actes et de ses paroles.

« Aimer, c’est facile. C’est être aimé qui est difficile. Souvent, je me demande pourquoi j’aime les membres de ma famille, qui ne m’aiment pas en retour. Je voulais juste attirer leur attention, je n’ai jamais voulu leur faire de mal… » Nori à Ella, le 14 août 1972

Juliet Jorkins, le nom qui fut sur toutes les bouches lors de l’année 1970, ou comment remettre en question toute une famille de sang-apparemment-pur. Victor Avery, ne pouvant supporter l’idée que sa femme soit apparemment descendante d’un moldu, fit usage d’une manière pas tout à fait légale (mais, après tout, il travaille au ministère, et toute notion d’illégalité peut être effacée par un joli sac de Gallions) de la potion de veritaserum sur la mère de son épouse. Cette dernière révéla en effet que son propre grand-père était de sang moldu, et que, contrairement à la rumeur, il n’avait jamais abusé de Juliet mais qu’il s’agissait d’un amour « sincère ». Furieux, Victor Avery rompit son mariage sur le champ, avec l’impression d’avoir été dupé pendant plus de douze ans. Ainsi couverte de honte, Madalena  ne put supporter plus longtemps les regards qu’on lui adressait au Ministère et pris donc la décision de quitter son emploi, son pays, et, par la même occasion, ses enfants. Cette décision ne plut d’ailleurs pas à Victor,  qui aurait largement préféré se débarrasser de sa petite dernière. Alors que Nori avait pu très rarement, par le passé, trouver un peu de réconfort dans les bras maternels, elle n’avait désormais plus rien, si ce n’est Ella.
Vivant difficilement la séparation de ses parents, et surtout le départ de sa mère, elle avait voulu se rapprocher de son frère et sa sœur. Ces deux derniers, qui s’amusaient depuis tous petits à mener leur sœur en bateau et à lui faire porter les responsabilités de leurs bêtises, ne manquèrent pas l’occasion que leur offrait leur sœur. Après tout, quoi de mieux que d’avoir un petit chien-chien qui leur obéirait coûte que coûte rien que pour avoir un peu d’attention ? Ils profitèrent donc d’elle pour tester de nouvelles choses, n’ayant pour la plupart du temps aucun lien avec la magie, puisqu’eux-mêmes n’avaient que douze ans. Ainsi, Nori dû goûter à des choses bien peu ragoûtantes sans même savoir ce dont il s’agissait (bouillie de vers de terre accompagnés de sirop de grenadine, moutarde extra-forte, piment et miel ou encore restes de fromages oubliés avec du gazon et un brin de caramel, pour masquer le goût). Ils s’occupèrent de lui couper les cheveux d’une façon relativement horrible, et ils s’occupèrent également de refaire sa garde-robe, armés de ciseaux et de quelques fils de couture. Leur père, qui avait connaissance de leurs actions par la gouvernante, faisait comme s’il ne voyait rien. Après tout, cela forgeait leur caractère. Mais l’affaire pris des proportions bien plus grande quand les jumeaux obligèrent Nori à aller voir un groupe de moldus, légèrement plus âgés qu’elle. Elle était affublée de son horrible nouvelle coiffure et de deux vêtements qui lui donnait l’air d’une enfant sauvage. Bien sûr, les moldus se moquèrent ouvertement d’elle, et n’hésitèrent pas à la bousculer « légèrement », ce qui, vu le poids de la fillette, avait largement suffit pour la faire tomber. La fillette s’était mise à pleurer, non pas par douleur mais par honte, et surtout par colère envers ces moldus.
Elle était rentrée chez elle, et elle avait trouvé sur le perron son frère et sa sœur, en train de rire aux éclats. La bouffée de colère qu’elle eut alors n’avait rien à voir avec celle qu’elle avait ressenti un instant plus tôt envers ces moldus. C’étaient bien son frère et sa sœur qui avaient tout manigancé, ne serait-ce que pour s’amuser. Elle les avait regardés d’un regard noir, et grommelé quelque chose qu’elle seule pouvait comprendre, ce qui avait eu pour effet de les faire rire encore plus. Nori voulait se venger, mais elle n’était pas de taille face à eux deux. Elle voyait cependant la baguette de sa sœur dépasser de sa poche. En effet, tellement fière de posséder cette baguette, la jeune fille la gardait toujours avec elle, bien qu’elle ne puisse pas l’utiliser. Nori, qui était plutôt rapide, et qui avait agi sans réfléchir, attrapa la baguette et la jeta le plus loin possible d’eux. Autumn bondit, et, furieuse, donna un coup de coude à Nori avant de se précipiter vers le lieu où avait atterrit sa baguette : en plein milieu de la route qui faisait face à leur maison. La suite s’enchaîna très vite, et, Nori, étourdie par le coup, ne se rappelle que de bribes : le bruit des freins, le cri d’Auttie, celui d’Ollie, Griselda qui accourt, la tâche du sang qui s’élargit sur la route, tâchant la cascade de cheveux blonds de la jeune fille. Il était déjà trop tard quand Victor était arrivé en même temps qu’un médicomage de Ste Mangouste, Autumn avait perdu trop de sang.
Les semaines qui suivirent furent assez horribles à vivre, entre l’enterrement d’Autumn, les violences qu’Ollie faisait subir à Nori et la culpabilité que la petite ressentait. Ella n’arrêtait pas de lui répéter qu’elle n’y était pour rien, et que cela ne serait jamais arrivé si Auttie et Ollie ne l’avaient pas forcée à faire toutes ces choses. Mais Nori ne s’y faisait pas : elle avait causé la mort de sa sœur, peu importaient les circonstances.


« La magie est présente dans chacun de nous. Elle parcourt nos veines, notre cerveau et elle finit dans notre cœur. Sans cœur, la magie n’existe pas. Mais elle ne s’exprime pas toujours : ça c’est les moldus. Et chez les sorciers, il suffit de la reconnaître dans ton cœur pour pouvoir l’utiliser. Moi, j’ai toujours senti qu’elle était dans mon cœur. »Nori à Ella, le 26 décembre 1973

La plupart des enfants sorciers expriment leurs pouvoirs vers l’âge de 5 ou 6 ans. Mais, pour Nori, des phénomènes magiques eurent lieu autour d’elle avant même qu’elle ait atteint l’âge de trois ans. En réalité, elle exprima ses pouvoirs avant son frère et sa sœur, leur faisant ainsi éprouver une forte jalousie à son égard, ce qui ne fut pas pour arranger leurs relations. Heureusement, comme la petite était née dans la culture sorcière, elle ne fut ni cachée, ni montrée du doigt lorsqu’elle utilisait la Magie. Ainsi, cela devint pour elle une source d’émerveillement constant, et elle en vint à considérer la magie comme la plus belle chose au monde. Elle partageait d’ailleurs ce sentiment avec sa cousine Eryn, qui, quant à elle, n’avait toujours pas exprimé ses pouvoirs, alors qu’elle était tout de même plus âgée que Nori. Ce qui aurait pu les éloigner ne fit que les rapprocher, puisque Nori essayait tant bien que mal de fournir des explications à Eryn sur le sentiment de la magie. De plus, les deux filles avaient manqué de l’attention de leurs parents dans leur enfance, et elles s’étaient toujours bien entendues. Nori s’entendait également bien avec son cousin Scott, qui n’avait jamais vraiment apprécié Oliver et Autumn. De plus, il avait atterrit à Gryffondor, ce qui faisait de ses cousins ses rivaux. Nori avait d’ailleurs bien hâte de savoir dans quelle maison allait-elle être répartie. Elle avait probablement l’apparence d’une Serdaigle, avec son calme apparent et son sérieux relatif en cours.  Mais vue son absence de peur, qui pourrait être assimilé à du courage, elle a peut-être un petit côté Gryffondor en elle. A moins que ce ne soit pas du courage, mais plutôt une certaine assurance. Dans ces cas-là, elle aurait bien mieux sa place à Serpentard.
Même si elle savait qu’elle étudierait à Poudlard, recevoir sa lettre fut l’un des plus beaux jours de sa vie. Elle se souvient de ce beau hibou qui portait trois lettres, dont l’une lui était adressée. Elle s’était empressée de l’ouvrir, non sans une certaine délicatesse pour ne pas l’abîmer, et de dévorer l’ensemble de la lettre en moins d’une minute. Dès le lendemain, Griselda l’emmena sur le chemin de Traverse pour qu’elle puisse acheter tout son nécessaire, notamment la chose qui lui faisait le plus envie : sa baguette magique. Elle se souvient de ce sentiment de se sentir si petite et insignifiante dans cette boutique remplie de baguettes qui n’attendaient que leur maître. Elle se rappelle avoir essayé des dizaines de baguettes, d’avoir envoyé valsé une armoire de livre et d’avoir mis à terre toute une étagère de boîtes. Et finalement, ce sentiment, après en avoir ramassé une par terre. Bien être, joie, plénitude : elle sentait la magie pulser à l’intérieur de tout son corps. Et cela se résumait simplement à 24 centimètres d’aubépine et une plume de phénix. La clé du monde magique.
Arrivée à Poudlard, elle s’intégra sans trop de problème dans cet immense château. Fascinée par l’architecture du lieu, il n’était pas rare de la voir déambuler au hasard lors de sa première année, si bien qu’elle connait à présent le château mieux que certains septièmes années.  Elle apprécie également passer du temps au bord du lac, où elle va souvent seule lorsqu’elle a besoin de parler avec Ella, qui se manifeste par son reflet dans l’eau. Au niveau des cours, la fillette semble plutôt douée en Sortilèges et en Métamorphose. Elle rencontre cependant des difficultés en Potions et en botanique, les deux allant souvent de pair.  Pour le reste, elle se débrouille et réussit à obtenir des Acceptable, même si les Optimals semblent réservés aux deux premières disciplines. Nori n’a cependant jamais eu de Troll, si ce n’est lors de sa première année, lors des cours de vol : la fillette n’a jamais réussi à décoller ses pieds du sol, bien qu’elle en ait brûlé d’envie tout au long de l’année. Elle se contente donc d’admirer les équipes de Quidditch, qui savent si bien manier leur balai… C’est peut-être sa seule déception en tant que sorcière, de ne pas pouvoir voler…

« Le mal et le bien, ça n’existe pas. Il y a autant de visions du monde différentes que de personnes. Moi, je suis ouverte à toutes les visions du monde, et je n’ai pas encore trouvé la mienne. Je pense que je suis trop jeune pour pouvoir juger les autres, je ne connais rien de la vie. Mais quand même, je trouve admirable les personnes qui assument leurs convictions jusqu’à le payer de leur vie. » Nori à Ella, le 11 novembre 1977.

Victor Avery fut probablement l’un des premiers à rejoindre le Seigneur des Ténèbres, partageant depuis toujours les mêmes opinions. Il fut l’un des premiers a arboré la marque des ténèbres, que Nori avait aperçu une seule fois, alors qu’il la montrait à son fils ainé, comme une fierté. Ce serpent qui mettait Nori mal à l’aise l’intriguait également. Grâce à lui, son père pouvait sentir lorsque les siens avaient besoin de lui. Bien sûr, il n’avait jamais parlé de tout ça à la fillette, mais elle savait se faire discrète. La nature curieuse d’Ella la poussait toujours à aller écouter aux portes, que ce soit quand son père parlait avec sa mère ou avec son frère. En les entendant parler de cet homme, ce « Seigneur », elle n’avait qu’une envie : voir à quoi il pouvait bien ressembler, pour que toute sa famille soit ainsi fascinée par ce personnage. Cependant, ce sorcier était trop jeune pour apparaître dans les nombreux livres qui se trouvaient au manoir des Avery et à Poudlard. Cependant, pendant les dernières vacances d’été, elle avait pris le temps de feuilleter quelques livres dans la bibliothèque familiale. Chez elle, les ouvrages étaient tous accessibles, alors qu’à Poudlard, les livres qui lui auraient été utiles étaient tous dans la Réserve. C’est ainsi qu’elle avait découvert la magie noire. Elle avait certes trouvé des choses horribles, telles que le sortilège de Mort, mais surtout des choses qui l’avaient intriguée. Par exemple, les objets ensorcelés capables de réfléchir par eux-mêmes, ou encore le sortilège de l’Imperium.
Elle reste cependant discrète, car elle a bien compris que l’assassinat de Dumbledore, ce sorcier pour qui elle avait un grand respect, était lié d’un moyen ou d’un autre à la percée du Seigneur des Ténèbres. S’il était bien celui qui avait tué Dumbledore, alors cela le rendait à la fois terrifiant, pour avoir réussi à tuer le plus grand sorcier de leur époque, mais réellement fascinant : comment-y était-il arrivé ? Selon la fillette, il devait être un homme très intelligent, et ayant des connaissances en Magie Noire supérieures à tous les sorciers. Par conséquent, elle ne sait toujours pas quoi penser de cet homme, mais qui sait ? Elle est encore jeune et tellement influençable…




Anomalie & Nut's © Crédit gif



Dernière édition par Eleanor I. Avery le Mer 19 Nov - 8:07, édité 4 fois
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 17:35

Encore une fois, bienvenu !! 72
Courage pour rédiger l'histoire !!! owi
rule doreanien n°1 ¤ Do as I say, not as I do

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Mêlé



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 17:38

Comme elle est trop belle ta petite *0*
Bienvenue parmi nous en tout cas, j'ai hâte de découvrir ta fiche qui a l'air prometteuse (j'aime l'histoire de famille) <3

_________________
It is time to wake up. Time to get up and go beyond mountains. Proclaim its innocence, proclaim its truth. It is time to get up et fight for it, for her !
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 18:01

Trop mignonne !! 72
Bienvenue cela dit hein ! huug
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 19:03

Bonjour petite chou ! coeur

Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de lire la petite histoire leche

_________________
fugitiverun for your life

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Souillé



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 19:41

Qu'est ce qu'elle est mignonne waw I love you
Bienvenue chez nous ! calin bisous

_________________

THIS IS THE WAR.
La peur n'est pas réelle. Le seul endroit où la peur peut exister, c'est dans nos pensées concernant l'avenir. C'est un produit de notre imagination qui fait naître des peurs qui n'existent pas dans le présent et peut être que jamais elles n'existeront. Ça frôle parfois la folie, mais le danger est on ne peut plus réel, mais la peur est un choix.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 22:49

Bienvenue sur Who Nori waw
Bon courage pour ton histoire et si tu as une question n'hesites surtout pas calin
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 23:04

Bienvenue par ici toi
T'es trop choupinette ! coeur
Si tu as besoin d'aide, ben demande aux autres ils se sont déjà proposés Arrow 12 (quoi, je suis serpy ou pas mdr )

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 11 Nov - 23:15

Hiiiii merci à tous pour cet accueil chaleureux coeur

Voui, Alissa est toute mignonnette c'est vrai :p

Bon, je pense avoir fini maintenant ~ *danse de la joie*
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Lun 17 Nov - 18:37

Tout comme pour Eryn désolée pour le temps d'attente, nous avons eu du mal à nous accorder dans le staff ^^

D'ailleurs, comme pour Eryn, on a adoré ton style d'écriture et surtout ton idée entre Ella et Nori nous a rendu fanatique du perso.

Notre soucis se tourne vers Avery comme tu l'auras peut-être vu sur la fiche d'Eryn (comme j'ai posté chez elle avant mdr ). Comme vous avez du le voir dans le listing, il y a un Avery de disponible et d'après l'histoire, c'est un Serpentard de la même année que Rogue futur mangemort. C'est une famille sang-pure faisant partie du registre des 28. Donc où le situer dans votre histoire ? Donc soit, il serait le fils d'un troisième frère soit, il s'agirait d'un des jumeaux de Nori. (Dans cette optique, par ailleurs, le forum n'accepte plus de jumeaux. Il faudrait donc que la soeur jumelle soit décédée par exemple) On pouvait te proposer aussi d'avoir un lien avec les Yaxley ( carl ) qui durant les réunions de famille auraient rejeté Nori pour rester entre eux. Ca aurait pu créer cette double personnalité qu'elle a développé.

Premier petit point, certes les sang-purs sont un peu tous consanguins, mais il y en a beaucoup quand même mdr Faudrait juste restreindre un peu l'arbre généalogique de la puce.

Sur le forum actuellement, Voldemort en est qu'au début. Il n'est pas très connu. On commence à connaitre son nom car il est le meurtrier supposé de Dumbledore. Les mangemorts ne sont pas connus, ne revendiquent pas leurs statuts, bien au contraire, ils restent anonymes et se connaissent entre eux. Lorsque tu parles d'hommes en noir, c'est encore trop tôt ^^ Si ce sont eux dont tu parles, il faudrait trouver autre chose. De même, son père ne peut pas afficher fièrement sa marque pour le moment. La réunion chez les Avery avec le Lord, c'est impossible. On voit mal une fillette l'apercevoir et puis finalement, vu l'histoire que vous créez autour des Avery (qui du coup sont entachés) le Lord irait-il vraiment chez eux ? En parlant de trop avancer, la fin de ta fiche, la conclusion entre Dumby et Voldy, c'est pareil, Voldemort n'en est pas là. Personne ne connait vraiment ses ambitions.

Pour la magie, Nori ne peut pas la montrer concrètement à Eryn. Dans le sens où elle ne la contrôle pas vraiment, si elle le fait, c'est sans réellement le vouloir. Aussi, on trouve qu'elle a développé ses pouvoirs vraiment tôt. Avant sa première année, c'est jeunot. Vers les huit ans plutôt. Si tu l'as veux très intelligente, pourquoi pas un peu avant. Il y a aussi le fait qu'elle est que 13 ans. Elle fait des recherches trop poussées. Comme celles dans la bibliothèque de Poudlard, comme la définition et l'utilisation des horcruxes. On ne trouve pas des livres de magie noire à tous les coins de la biblio ^^ Pour nous, c'est a oublié ce passage là.

Comme dit à Eryn, ce sont surtout des points de logique pour que vos histoires tiennent dans le cadre de ce qui est fait par JKR et notre contexte. ^^

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Lun 17 Nov - 22:15

Le frère aîné de Nori sera donc LE Avery du listing Smile Je ferai son scénario quand je serai validée Smile

J'espère avoir apporté toutes les modifications nécessaires, n'hésitez pas à me dire s'il y a encore quelque chose qui dérange ;)
Surtout que ça a été assez dur de modifier tout ça, en essayant de garder les éléments principaux qui font qu'Eleanor est Eleanor (si vous voyez ce que je veux dire... XD)

ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mar 18 Nov - 23:58

J'ai bien relu. Seulement tu as laissé deux choses qui m'embêtent.

Je t'ai parlé de modifier les familles qui étaient reliées à ton arbre généalogique car il y en avait trop. Effectivement tu as retiré les noms mais tu mets qu'il y en a 12 de reliées. Soit presque la moitié des familles de sang-pur enregistrées ! Limite à 4 ou 5, restons raisonnable.

Par rapport à la magie noire, comme dit à 13 ans, c'est beaucoup de connaissances. On a parlé des Horcruxes à titre d'exemple. Mais le reste c'est pareil. A la limite les impardonnables. Donc soit tu vieillis ton perso, soit tu oublies ces connaissances trop poussées.

Si tu changes cela, ça serait tout bon pour nous waw

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mer 19 Nov - 8:07

Merci de ta relecture Smile

Une douzaine de familles sur dix générations, ça implique déjà un certain taux de consanguinité, alors si je restreins à 4-5 pour le même nombre de génération, soit ses parents sont cousins soit leur sang n'est pas pur ^^' Surtout que c'est JKR elle-même qui a dit que toutes les familles de SP étaient plus ou moins reliées entre elles. Enfin soit, puisque ça semble vous poser problème, j'ai donc enlevé cette partie de mon histoire dodo

La deuxième chose à modifier me fait pas mal hésiter. Certes, ça parait jeune pour une ado de presque 14 ans (malgré sa tête toute mignonnette 72 ), mais elle est seule chez elle, avec pas mal de bouquins sur la magie noire qui sont à peine cachés... Du coup j'essaie de me mettre à sa place, mais en tout cas moi, quand j'avais son âge, j'aurai passé la nuit à lire tous ces livres dodo
Bon, du coup, j'ai restreins le champ des connaissances (me doute qu'on parle pas des Inferis dans tous les livres) pour ne garder que les sortilèges Impardonnables et les objets ensorcelés (sachant qu'elle n'en sait pas plus que ça)

Bon, j'espère que ça conviendra Smile Ce n'est pas pour vous embêtez que j'ai gardé ces informations, c'est simplement que j'essaie de me mettre le plus possible à la place de Nori, de lui donner un passé et une voie d'évolution (parce que jouer une plus jeune est probablement plus difficile) afin de rendre le personnage crédible ;)
Admin

avatar


Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ? Mer 19 Nov - 15:25





Bravo, tu es validée !



Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation avec brio, et tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous   Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller ouvrir ton sujet de relations ici ! Tu t'y feras pleins d'amis    ! Ainsi que d'aller faire un petit tour du côté de la section gestion des rp qui se trouve pour commencer à jouer directement ! Tu peux aussi ouvrir un journal intime si tu le souhaites, mais n'oublie surtout pas d'aller acheter un hibou et d'aller à la poste magique ouvrir ta boîte aux lettres ! Pour remplir ton profil, tu peux aussi passer par ici te commander un joli rang  Enfin, si tu trouves Who trop chouette, vote un coup pour lui ici.

Toute l'équipe de Who te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu t'y plairas    


(Pour te répondre, je suis totalement d'accord. Il y a des liens entre les familles de sang-pur mais si tu regardes par exemple l'arbre des Black, il y a 5-6 familles qui se regroupent. Pas une douzaine. Pour la magie noire, je suis d'accord, elle peut-être intriguée et curieuse. Mais je pense, tout aussi précoce qu'elle soit, qu'il faut développer cet appétit dans le temps et avec sa maturité grandissante ^^)



Contenu sponsorisé

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ?

Eleanor Isild Hazel Avery × Une, deux. Oh, qui es-tu ?
Page 1 sur 1