VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 11:46





DOLOHOV

VALENTINA OLESY
" C'est sous le voile mobile des larmes que se dénude mieux le vrai visage de l'homme. "



Nom : Dolohov
Prénom : Valentina
Age : Seize ans
Nationalité : Anglaise (et Hongroise)
Nature du sang : Sang pur
Année / Métier : Sixième année
Patronus : Une louve blanche
Épouvantard : Que sa maladie soit révéler aux autres élèves et que sa famille la rejette.
Qualités et défauts : Intelligente, perspicace, charmeuse, calculatrice, froide, courageuse, rusée, susceptible, mélancolique, indépendante, digne, sarcastique, souriante, forte.
Baguette : Baguette en bois d'acacia, crin de licorne et d'une taille de 22, 8 centimètre.
Featuring : Sandrah Hellberg


Je m’appelle Laurine, j'ai 18 ans. Classe comme début, non ?  What a Face  C'est un peu bateau mais toujours efficace. Je suis en Terminal Littéraire et je vis sur Paris. Cela fait pas mal d'années que je fais du rp (presque sept ans, je crois) et bien que j'ai arrêté je me suis décidé après un petit tour sur votre forum de remettre le pied à l'étrier. Comme vous le remarquez je suis douée pour les expressions merdiques, les discours à rallonge et... pleins d'autres choses carl  . J'ai connus votre forum par l'intermédiaire de PRD et je suis vraiment en admiration devant le travail des administrateurs (non, je n'essaye pas de vous achetez avec des compliments) : le design est particulièrement beau, les pv's intéressants. Et il semble y régner une ambiance bonne enfant. Sinon le code vous l'aurez pas, vous savez pourquoi ?  32  Et pleins de bisous  coeur (je suis un peu bisounours sur les bords aussi).


Anomalie & Nut's ©️ Elsy ©️ DISTURBING MIND ©️ Emiry

Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 11:47





Mon

histoire
" Dans le corps malade, l'âme se sent toute seule "



I La flagrance de la vie

Alors qu'il tourbillonne sous l'influence de différents courants venus d'ici et d'ailleurs, il resplendit sous les rayons lumineux d'un soleil caché par les nuages. D'où vient t-il ? Il semble être si vivant dans sa danse étrange, son déhanchement de gauche à droite. De droite à gauche. Le même qui le guide au sol, il valse une dernière fois avant de toucher la terre. De mourir parmi ses frères, s'unissant au tout auquel il a jadis appartenu. Auquel il semble toujours se rattacher. A t-il désiré être seul le temps de sa danse ? Ou est-ce le destin qui l'a extirper de sa moitié ? Aimerait-il que ce moment subsiste à jamais ? Ou est-ce qu'il a toujours attendu de retrouver ce qui lui est semblable ? Cette substance blanche. Ce tapis d'un ocre brillant qui recouvre le toit et le parc de la demeure. Elle n'existe que pour disparaître, se compose d'une multitude de points et finit dans un liquide transparent. Dangereux pour les plus maladroits quand la température baisse et qu'il ne devient qu'un solide glissant. Le flocon insouciant devient t-il toujours de glace ? La mort emporte t-elle toujours la vie? Oh douce Valentina pourquoi cette simple fenêtre est l'unique passerelle qui te relis au monde des vivants ? Les murs bleu marine de la chambre lui pique les yeux, l'obscurité agresse les yeux de l'enfant qui n'attends qu'une seule chose. Que les rayons du soleil traverse les carreaux et viennent réchauffer son visage pâle. Combien de temps s'est-il passer depuis que la neige tombe? Elle ne sait plus vraiment. Il n'y a que les livres et ce spectacle qui puisse captiver un peu son attention. Et Dimitri. Mais Dimitri est avec père et elle ne peut le déranger. Secrètement elle espère qu'il viendra bientôt la rejoindre, lui raconter une histoire. Jouer avec elle. Ou simplement lui sourire. Elle aime son sourire bienveillant. Celui qu'il ne peut montrer à personne, celui qu'il garde pour elle, sa petite sœur malade. Valentina toussote un peu, avant de cracher un peu de sang. Ce liquide rouge qu'elle tient entre ses doigts lui colle la peau. Il lui arrive parfois de regretter son état. Cette pitié qu'elle voit à travers les yeux absents de sa mère, cette honte dans les silences de son père. Elle est le deuxième enfant de la famille Dolohov, celle dont la santé est défaillante, qui est un jour amener à porter le nom d'une autre famille de sang pur. C'est la maigre consolation secrète de son père, savoir qu'elle n'entachera pas le nom des Dolohov toute sa vie. Il ne lui dit pas, il ne lui dit jamais rien. C'est presque un traitement de faveur d'être invisible à son regard dur. Valentina a appris à lire dans les silences et dans les yeux des autres, et elle n'y voit que pitié, dégoût, rancune et orgueil. Sauf dans ceux de Dimitri. Dans ces moments noirs elle souhaiterait disparaître, ne plus sentir son maigre corps, sensible au moindre courant d'air. Et il arrive, vient se poser près d'elle. Il la réconforte, lui change les idées. Il fait preuve de patience, lui décrit les merveilles de ce monde qu'elle ne peut qu'imaginer. Et elle trouve ça normal d'être le centre de sa vie, comme il est le centre de sa vie à elle. Elle sait la pression qui repose sur les épaules du premier né, Valentina en admire sa force. Il se sacrifie pour elle parfois, devant père surtout. Quand ses caprices d'enfant privilégiée l'amène à faire des bêtises, c'est au près de lui qu'elle supplie un peu de liberté et un peu de rêve. Il l’emmitoufle dans des vêtements et des draps et lui permet de quitter cette chambre dont l'odeur des médicaments imprègne les murs. Ces petites escapades sont rares mais précieuses pour Valentina. Pouvoir se rendre jusqu'au salon, toucher les reliures des merveilles de la bibliothèque -sans demander à Dimitri de prendre des livres pour elle- et être libre de ses pas, c'est la plus belle chose qui puisse arriver à l'enfant. Alors elle prends l'habitude de penser qu'elle est plus résistante avec les années, qu'elle pourrait même un jour sentir l'air frais sur son cou. Et elle ose lui demander d'aller à l’extérieur. Il est réticent, a peur pour elle. Mais elle trouve les mots. Elle les trouve toujours avec lui. « - Fais moi plaisir Dimitri. »  avait-elle dit. Il avait exaucer son vœu. Lui avait donner la chance de goûter à l'inconnu. Le moment avait été trop court à son goût et trop long pour son corps malade. Le soir même, la fièvre et les maux de tête venait perturber son sommeil. Elle fit tout pour cacher son état mais ne pu jouer longtemps la comédie, elle s'évanouit devant l'elfe de maison qui aussitôt alla chercher le maître de la maison. Et alors que son état empirait, que des remèdes lui faisant perdre conscience lui était administrée, elle se promit de dire à père que c'était sa faute et non celle de Dimitri si elle était sortie. Qu'il ne méritait pas la punition qu'il devait surement être en train d'avoir, que c'était grâce à lui qu'elle vivait encore. Et à son réveil elle se rappela qu'elle était Valentina Dolohov. Et que quoi qu'elle puisse dire, son père trouverait un moyen de lui faire payer cette tentative de lui tenir tête. Il ne pouvait peut être pas toucher à son corps mal en point mais ce sorcier puissant connaissait les moyens les plus vils pour éduquer ces enfants. Ceux qui vous font comprendre votre rang et le sens du mot obéissance.

II Le nauséabond de la solitude

« - Vas t'en. Rejoins-les et laisse moi. C'est bien ce que tu voulais ? Etre débarrasser du fardeau. Alors profite de la chance qui t'es donné mais n'attends plus rien de moi. Je comptais sur toi Dimitri... J'avais besoin de toi. Et toi tu me quittes... Rends fier notre cher père ! C'est bien ton seul unique rôle ici. La seule chose qui t'importe désormais... Chérie-là ! Elle t'importe plus que ta sœur. Et dire que je t'ai crus quand tu disais que tu... » Le mot se bloque dans sa gorge alors que les larmes de Valentina dévale son visage. C'est la première et dernière fois qu'elle laisse éclater sa colère. Elle est si vivante à cet instant, elle rayonne presque de fureur. Elle regarde son frère, ce traître. Elle le hait tellement à cet instant. Elle a envie de le gifler, de le secouer... de lui faire comprendre a quelle point son entrée à Poudlard va laisser un vide dans sa vie. Si elle résonnait elle se dirait que ce n'est que quelques mois de séparation, qu'elle le retrouverait à Noel. Et qu'une année plus tard elle serait auprès de lui dans l'école de sorcellerie de Poudlard. Après tout ces pouvoirs se sont manifestés depuis quelques mois, elle est donc apte à faire de la magie elle aussi. Le précepteur de Dimitri vient même lui donner régulièrement des cours. Alors pourquoi être aussi furieuse? Ce n'est pas sa faute après tout si il part. Certes, il ne l'a pas voulut. Peut être même qu'il le regrette. Mais avant de lui annoncer, il a attendu. Trop attendu. La dernière soirée, celle qui est propice aux insomnies des enfants de onze ans, trop excités par ce bouleversement dans leur vie. Dimitri part demain. Jusque ici il lui a caché cette réalité, niant son entrée par des silences. Elle savait pourtant qu'il devait intégrer cette école, c'est le processus de vie de tout sorcier. Tu es égoïste Valentina de tenter de le retenir. Il a le droit d'être heureux. Mais imaginer qu'il puisse l'être sans toi te révulse. Après tout que vas-tu devenir sans lui? Alors dans cette démonstration bruyante tu rejette un peu de l'amertume qui habite ton cœur, celle que tu as contre toi même. Elle finit par te faire sourire. Valentina sourit à Dimitri, alors que ces larmes perles toujours. Ce sourire froid, vide de sentiment qu'elle réserve aux inconnus et que la bienséance lui impose. Quelque chose se brise en elle. Elle apprends simplement à retenir ses émotions, se promet intérieurement qu'elle ne serait plus jamais dans cet état. Dimitri est toujours devant elle, spectateur d'un changement en profondeur. Ce sentiment d'abandon, elle ne l’expérimentera plus jamais. Elle le promet. « - Je ne peux te retenir, mon frère. Je ne le ferais pas. Ne te soucie plus de moi. Je ne serais plus...encombrante. »

Les jours passent. Étrangement sa santé s'améliore, bien que toujours faible elle peut se permettre plus d'effort que par le passé. Elle exprime son envie auprès de son père de quitter sa chambre plus souvent pour assister plus régulièrement à des leçons auprès de son précepteur. Il accepte, méfiant. Elle témoigne son envie d'être à la hauteur de son sang, ce qui finit par avoir raison de lui. Le sang se révèle le meilleur argument auprès de lui, elle le devine. En abuse. Pourtant elle ne comprends pas réellement ce qui la fait si différente des autres. Ces moldus existent t-ils ou est-ce une simple légende ? Un monde sans magie, Valentina est fasciné par cette possibilité. Par cet interdit. C'est un sujet tabou entre ces murs, elle osa une fois laisser franchir ce mot d'entre ses lèvres. Son père lui envoya un sortilège pour la punir. Son première sortilège. Combien de fois avait-elle assisté aux punitions corporelles de Dimitri. Combien de fois l'avait-elle prit en pitié et s'était sentie honteuse de ne pas en être la cible. Une fois la douleur intense passée, elle éprouva de la joie. Celle de ne plus être considérer comme l'enfant fragile. D'avoir le traitement que son rang nécessitait.

" - Une lettre pour toi, Valentina. De ton frère. " Elle lève la tête de son livre, inspecte sa mère. Avant de saisir le courrier qu'on lui tend. Elle ne répondra pas, d'avance elle le sait. Cette petite bouderie dure, se transformant en une résolution féroce. Il comprends sa colère, il lui a dit à Noel. Elle l'a supplié de ne plus rien lui envoyer, se montrant une nouvelle fois faible devant lui. Elle ne veut pas penser à lui. Elle veut devenir forte. Et pourtant elle veut lui faire plaisir comme il le faisait pour elle autre fois. Tout cela semble si loin... Valentina lis la lettre. La pose sur son cœur. Avant de l'enfermer dans le tiroir secret de sa commode. Elle ne répondra pas.

III Le parfum du désir

" - Qu'est-ce que tu penses de lui ? " dit une voix.
" - Navrant. " lui réponds l'autre.
" - Tu n'as absolument aucun goût, Valentina. " lui affirme la première.
" - Tu es stupide, darling. " dit la seconde en appuyant son regard.
" - Et toi, ton français laisse à désirer , my sweetie. dit en souriant l'expatriée.

La mort de Dumbledore a bouleversé les élèves du château, il semblerait qu'elle soit le signe d'une ère nouvelle. Dire que ce vieil homme représentait le seul et unique rempart contre les temps sombres qui profilent, comment vivre et grandir sans l’espérance que ces jours ne changeront pas. Qui mieux qu'eux, les rejetons sangs-purs, ont conscience des armées qui s'activent dans les bas fonds des luxueuses demeures des sorciers. Valentina aurait peut être pu s'épanouir dans la maison de Serdaigle, celle qu'à onze ans le choixpeau a décidé pour elle. Peut être qu'elle aurait pu connaître le bonheur dans cette autre vie. Celle ou Dumbledore est encore vivant et protège de loin "ses enfants". C'est un secret bien gardé, que même elle n'ose admettre mais elle appréciait cet homme et son regard bienveillant. Il lui semblait doté de compréhension et que son regard perçait les moindres parcelles de son cœur pure. La pureté. Ce mot qu'elle abhorre car il l'emprisonne dans une période du temps qui est révolu, elle reste éternellement cette enfant malade qui vit en autarcie dans une pièce à l'air brûlant. Pourtant l'enfant a grandit. Les années lui ont données plus de force, de courage et d'envie. Valentina désire vivre, désire aimer, désire être libre. Les chaînes qui la retiennent à sa famille, son rang, sa maladie l'étouffe. Elle s'amuse à penser qu'elle est une bombe à retardement, que sous cette couche de froideur et d'élégance se cache un être différent des autres. Cette ancienne rêverie qui perdure est devenue une conviction, il lui faut du temps pour trouver le moyen de maîtriser son destin mais elle sait qu'elle y arrivera. Après tout elle est devenue maître de son corps et de son esprit, celle qui peut aujourd'hui contrôler les spasmes de douleur de son visage. Celle qui ne juge pas la valeur d'un être sur son nom mais sur ce qu'il lui apporte. Peu importe sa condition. Douce Valentina... Il n'y a qu'une seule chose qui te retient, cette vieille rancune qui te mange tranquillement. Elle semble doté de vie, te vidant, te grignotant le cœur. Tu ne peux te résoudre à pardonner celui qui semble sans le savoir te commander. A-t-il conscience que sa bonté d'antan, la tendresse qu'il a pour toi quand tu vas mal te fait souffrir plus qu'autre chose? Il est une faiblesse, un amour que tu dois éradiquer pour arriver au sommet de ton ambition : la liberté. Alors tu l'ignore et le fuit. Le chasse de tes pensées. Dans cette tentative d'échapper à Dimitri, ton attention se concentre sur lui. Et elle ne semble quitter son visage et ses traits. Que tu hais ce qu'il fait de toi ! Une esclave de ton sang, de ta famille et de ce corps mort. Le décès de Dumbledore lui fait peur, tous ces bouleversements qu'elle redoutait se sont produits. Ce conseil stupide... cette campagne grotesque autour de quelques places qui les rapprochent du pouvoir. L'humain n'a t-il qu'un semblant d'âme ? Non, ne penses pas à la mort Valentina... Cette maladie qui la ronge et qu'elle cache à tous, que quelques privilégiés redoutent, lui fait voir un monde hideux. Voir l'invisible, ce que les sourires cachent. C'est déroutant pour une fille aussi pure d'être confronté à tant de haine. Parce que Valentina n'est qu'un masque d'apparences, souriante et prévenante. Cruelle et vicieuse. Droite et combative. Simplement la carte de visite d'une famille qu'elle considère comme maudite.


Anomalie & Nut's © tumblr



Dernière édition par Valentina O. Dolohov le Mar 20 Jan - 20:13, édité 6 fois
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 12:12

VALENTINA ! Je pique la place de première à Demitri héhé ! Tu as fait unz heureuse toi !
Merci pour tous les compliments par rapport au forum  Ca fait vraiment plaisir et j'espère que tu vas te plaire ici pour ton retour au rp leche

Bonne rédaction de fichouille !

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 12:17

    La fameuse Lux 72
    Je ne pense pas qu'il t'en tiendra rigueur, faut faire un accueil digne de ce nom à une Dolohov quand même  
    Je te remercie. I love you Au plaisir de se croiser en rp, avec le chantage de Dimitri. La relation entre la Serpentard et la Serdaigle ne peut être qu’intéressante.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 13:16

Bienvenuuuuuue par ici !! owi

Haaa Paris, qu'elle zolie ville où il fait bon de vivre (la plupart du temps ...) !

J'ai hâte de lire un peu plus sur ta miss, j'avoue j'ai pas vu ce PV, mais il y'en a des supra cool ici !! carl
fugitiverun for your life

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Souillé



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 16:01

Bienvenue héros coeur calin

_________________

THIS IS THE WAR.
La peur n'est pas réelle. Le seul endroit où la peur peut exister, c'est dans nos pensées concernant l'avenir. C'est un produit de notre imagination qui fait naître des peurs qui n'existent pas dans le présent et peut être que jamais elles n'existeront. Ça frôle parfois la folie, mais le danger est on ne peut plus réel, mais la peur est un choix.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 16:08

    James : Merci  bisous
    Haha un amateur (trice?) de la vie urbaine ? ;) Tu fais le bon choix. C'est vrai que c'est une ville super agréable, les embouteillages et la pollution mis de côté. Je te rejoins sur ce point, j'ai mis 1heure avant de me décider pour mon pv, il y a vraiment de très belles histoires à jouer.  waw

    Lily : merci jolie rousse coeur
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 17:18

Bienvenue Valentina !

Superbe fiche coeur

(Je ne vous rejoins pas du tout pour Paris....Trop de pigeons partout dodo )

_________________
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 18:11

Oui ! Il va falloir qu'on se trouve quelque chose ! Surtout qu'on est de la même année !

Et pour Paris, je rejoins Charles... (Je suis actuellement coincée dans le RER A et ce jusqu'à nouvel ordre d'après le conducteur... Paris ca me fait pas rêver. Je veux la quitter cette maudite capitale !!!) Bref. On dirait bien que je flood moi...

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 18:48

amatriiiiiice !!  32  :D

Pas de chance Lux, personnellement, c'était moins choix de monter vivre ici, alors je vais pas cracher dessus alors que ça me vend du rêve !!

Et pour ne pas dire que je flood !!
=> réaction sur ce que tu as déjà écris comme histoire !! ;D
C'est vraiment chouette !! J'aime beaucoup comment tu écris ! waw
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 19:11

Merci Charles coeur  (beau vava 72 )

Mais c'est beau Paris ! Ces cinémas, ces musées, ces bords de Seine... I love you  Je suis une amoureuse de ma ville, si vous n'aviez pas compris ^^ Je compatis quand même Lux, je sais a quel point les trajets en RER peuvent être longs et périlleux. Entre le vomis évité et les retards successifs. Courage ! coeur (Je ferais un petit tour sur ta fiche de liens une fois ma prez finie, j'ai une tonne d'idée en ce moment)

Merci James, c'est gentil Smile
Chercher pas je suis TeamParis, rien ne pourra me corrompre.
hot damn¥ girls hit your hallelujah

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 22:24


    omfg... oh 59 Valentina... Bienvenuuuuuuuuuuuue ! Si je m'attendais à ce choix de PV... Mais quel bon choix en même temps carl Eh non, Yaxley je ne te pardonnerai jamais d'avoir pris ma place, et crois moi tu vas morfler au bal. Anyway.

    Sinon, le coup de foudre monumental que j'ai eu pour ta fiche ! D'ailleurs, ton titre est sublime ! Je sens qu'on va s'aimer toi et moi red owi J'ai hâte de lire la suite ! En attendant, je te souhaite encore bon courage pour la rédaction et j'espère que tu te plairas parmi nous. calinou


_________________


« satan était un ange. »


(c) Myuu.BANG!

Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Lun 19 Jan - 23:35

je veux bien te rejoindre pour défendre Paris la plus belle ville du monde eukay ? dodo

Bienvenue sinon, t'es toute belle coeur bon courage pour le reste de ta fiche
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Mar 20 Jan - 10:50

Dimitri : C'est pas sa faute si tu es trop long pour accueillir ta sœur What a Face
Je suis contente que cette partie te plaise, j'ai essayé de rester fidèle à l'histoire et au lien qui les unit. Et je dois avouer que j'ai réellement été inspiré par tout l'univers que tu as crée autour d'eux deux. Alors merci, merci et merci 72 bave cheers coeur  
J'ai aussi hâte de rp avec toi, mais ça tu dois t'en douter

Merci Melinda I love you  Viens me rejoindre !  A nous deux on va défendre la capitale du monde héros

EDIT : fiche finie.
Admin

avatar


Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme Mer 21 Jan - 20:51





Bravo, tu es validée !



Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation avec brio, et tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous   Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller ouvrir ton sujet de relations ici ! Tu t'y feras pleins d'amis    ! Ainsi que d'aller faire un petit tour du côté de la section gestion des rp qui se trouve pour commencer à jouer directement ! Tu peux aussi ouvrir un journal intime si tu le souhaites, mais n'oublie surtout pas d'aller acheter un hibou et d'aller à la poste magique ouvrir ta boîte aux lettres ! Pour remplir ton profil, tu peux aussi passer par ici te commander un joli rang  Enfin, si tu trouves Who trop chouette, vote un coup pour lui ici.

Toute l'équipe de Who te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu t'y plairas    



Contenu sponsorisé

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme

VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme
Page 1 sur 1