Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel »
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 12:31





SCOTT

Andy
" Sleep in peace when day is done "



Nom : Scott
Prénom : Andy
Age : 17 ans
Nationalité : Russe et anglais
Nature du sang : Pur
Année / Métier : Septième année
Patronus : Un pivert
Épouvantard : Un Loup-Garou
Qualités et défauts : Je suis assez curieux, bien que de nombreuses personnes pourraient qualifier ce trait de ma personnalité de défaut, ce n'est pas mon cas. Je suis spontané, volontaire, actif et attentionné envers les personnes que j'aime. Cependant, je suis assez mystérieux et introverti, je ne suis pas du genre à m'ouvrir aux autres. Je suis très ambitieux et suis prêt à tout pour arriver à mes fins, même si pour cela, je dois passer par des méthodes douteuses.
Baguette : Bois de sapin, ventricule de dragon, 28,3 cm.
Featuring : Clement Chabernaud


Alors, alors que dire de moi ? C'est le moment de réflexion intense... Pour commencer, j'ai 22 ans, je suis du genre féminin (ah ? Mais pourquoi t'as fait un mec alors ?  expelliarmus) et j'habite en France, je ne dirai pas précisément où étant donné que ça ne vous regarde pas bande de chenapans ! En ce qui concerne le RP, j'ai commencé à mes 12 ans et je n'ai pas arrêté depuis. Et puis, j'aime lire, écrire, dessiner, m'inscrire sur tout plein de forums RPG, regarder des séries, l'été, les vacances... Puis, j'aime pas trop en général lire les règlements et tout ça mais le votre était trop cool alors je ne me suis pas gênée  77 Bref, c'est tout pour le moment (excusez-moi pour avoir blasphémé  omg )


Anomalie & Nut's ©️ Crédit gif ©️ Crédit avatar ©️ Crédit icône



Dernière édition par Andy Scott le Lun 23 Fév - 23:23, édité 2 fois
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 14:36





Mon

histoire
" And this old world is a new world "



Introduction

Cher Journal, je ne sais même pas pourquoi j'ai décidé de t'acheter. Sur un coup de tête sûrement, tu étais là sur cette étalage et tu brillais de milles feux. Enfin, façon de parler, tu n'es juste qu'un vieux carnet en cuir usé alors je ne vois pas par quel stratagème tu pourrais briller de milles feux.. Mais passons. Tu ne trouveras certainement pas ma vie incroyable, je n'ai que 17 ans et te raconterai les péripéties d'un adolescent normal. Peut-être que le fait que je sois un sorcier excitera un peu plus ta curiosité quant à mon existence et la raison pour laquelle je couche ces quelques lignes résumant ma vie sur tes pages abîmées par le temps... À suivre.

Chapitre Premier :

Il y a un début à tout comme on dit, alors c'est ici que je commencerai.
Je suis né dans une famille de sang pur connue de tous dans la population magique. Ma mère et mon père venaient à peine de se rencontrer et avaient eu la sage idée de finir leur soirée ensemble après une soirée bien arrosée dans un bar sorcier. Mon paternel, Alexey Jorganov, avait donné rendez-vous à quelques-uns de ses amis ce soir-là pour fêter son retour en Angleterre et sa réussite en Russie, il comptait désormais conquérir le monde anglo-saxon pour étendre sa puissance au-delà de la Taïga russe. Ma mère, Abygael Scott de naissance, venait de se faire larguer la veille de son mariage et vint noyer son chagrin dans l'alcool. Et ce n'est qu'après quelques verres de whisky pur feu que ceux qui m'avaient mis au monde se rapprochèrent rapidement. Ils s'embrassèrent pour être plus précis et finirent leur idylle romantique dans une petite auberge anglaise qui ne payait pas de mine. Quand je pense que c'est sur ces draps qu'ils m'ont conçu, je n'ai pas accouché là-bas bien heureusement, mais c'est sur ce matelas qu'ils ont décidé de concevoir un petit garçon du nom d'Andy. L'alcool en était le grand responsable bien entendu mais le lendemain, lorsqu'ils se réveillèrent dans les bras l'un de l'autre, ils n'hésitèrent pas une seule seconde et décidèrent de finir leur vie ensemble.

Mon père ignorait que ma mère faisait partie d'une famille importante en Angleterre et ma mère n'avait pas voulu se renseigner sur le passé de son amant, qu'elle pensait sans importance à ses yeux. Quelle ne fut pas la surprise de mon père quand il découvrit que sa dulcinée faisait partie d'une famille avec beaucoup d'influence dans le pays, c'était le moyen qu'il avait trouvé pour conquérir l'Angleterre. Heureusement que c'était un bon gars, il cherchait la puissance comme bon nombre de sorciers mais ne voulait pas s'en servir à des fins chaotiques. Quelques mois plus tard juste avant ma naissance, mes parents se marièrent pour unir à jamais leurs destinées. Et quelques semaines plus tard, j'étais là, dans les bras de ma mère qui ne cessait de couvrir mon visage de baisers et de larmes de joie.

Je n'ai, bien entendu, aucun souvenir de ma naissance comme l'intégralité des gens sur cette terre. Mais j'ai réussi à te raconter tout ça, cher Journal, grâce aux nombreuses histoires que m'ont conté mes parents et aux nombreuses photos que j'ai eu le plaisir de contempler à mes heures perdues.

Chapitre Second :

J'étais un enfant plutôt facile, très curieux de découvrir le monde qui l'entourait, ce trait de mon caractère ne m'a pas quitté au fil des années. Cependant, j'étais monté sur ressort, je courais partout et obligeais toujours mon entourage à garder un oeil sur moi. Ma mère était toujours épuisée, dès que le soleil pointait le bout de ses rayons jusqu'à la tombée de celui-ci, elle se devait de me suivre sans avoir une seule seconde à elle.

À mon entrée dans cette école moldue, je me suis calmé. C'était une petite école de maternelle où les institutrices m'apprirent les bases de notre langue mais également à canaliser mon énergie. Cet encadrement m'aida grandement dans tous les domaines et petit à petit, cette énergie que je renfermais intérieurement, je la concentrai sur mes heures de cours pour satisfaire mes parents. Mes résultats scolaire étaient d'ailleurs plus que corrects et à mesure que les années passaient, je ne cessais de m'améliorer.

Seulement, un jour tout bascula. Je m'en souviens comme si c'était hier. J'étais dans la cour de l'école, en train de réviser une leçon sur laquelle nous serions interrogés quelques heures plus tard. Soudain, on m'arracha mon manuel des mains et celui-ci alla voltiger dans les airs pendant de longues secondes jusqu'à s'écraser dans une flaque d'eau qui ravagea les pages de cours et fit couler l'encre. Je relevai la tête vers la raison de tout ce remue-ménage, c'était un "grand" comme je les appelais, ceux qui faisaient deux fois ma taille mais dont les capacités mentales étaient largement limitées. Il m'agrippa au col et me souleva sans plus d'effort que ça, me brandissant comme si j'étais un trophée devant ses camarades hilares. Je bouillonnais de rage intérieurement, de quel droit faisait-il ça ? Pourquoi ? Je voulais lui faire mal, lui faire payer mon humiliation. Et tandis qu'il me balançait par terre, je fixai son regard vide avec des yeux emplis de rage et de désir de vengeance. Je me relevai péniblement, frottant le bas de mon dos endolori par cette violente chute. Tout se passa très vite. Le grand se retourna vers ses camarades, un sourire de vainqueur aux lèvres et finis quelques secondes plus tard, la cheville en l'air et la tête en bas. Il criait, il voulait descendre disait-il, il avait peur du vide. L'entrejambe de son pantalon se remplit rapidement d'un liquide, mouillant tout sur son passage. Il s'était fait dessus l'imbécile. J'éclatai de rire sans me retenir et fus bientôt suivi par les sois-disants amis du grand, quel soutien lui apportaient-ils en ce moment ! Cependant, ce moment de joie intense ne dura pas bien longtemps et alors que le grand retombait lourdement sur le sol, j'étais convoquée dans le bureau de la principale qui avait tout vu. Une simple entrevue avec mes parents suffit pour me faire renvoyer, c'était la mère du grand gaillard et elle n'avait visiblement pas aimé ce que j'avais fait à son fils.

De retour à la maison, les visages de mes parents étaient tendus. J'étais certain que j'allais passer un mauvais quart d'heure, mais bien au contraire, ceux-ci se jetèrent dans mes bras et m'embrassèrent sans retenue. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait ni même pourquoi je n'étais pas réprimandé. La seule chose que j'entendis fut la dernière phrase que prononça mon père en allant avertir le voisinage :

- C'est fait ! Avait-il crié.

Chapitre Troisième :

On m'avait expliqué que ce qui était arrivé au grand gaillard n'était pas le fruit du hasard mais bien la manifestation de mes pouvoirs magiques. J'étais un sorcier, m'avait expliqué mon père, les larmes aux yeux. Je voyais dans son regard toute cette fierté et ne pouvais m'empêcher de me questionner quant à la suite. Et maintenant, qu'allait-il se passer ?

J'entrai à Poudlard quelques temps plus tard, c'était la meilleure école de sorciers du pays mais également la plus sûre. Son directeur, Albus Dumbledore, était le plus grand sorcier de tous les temps. J'apprendrai quelques années plus tard sa mort. Il serait remplacé par un Conseil d'Administration ou je ne sais quoi composé de plusieurs personnes qui assureraient la fonction d'Albus.

- Papa, tu es sûr que je serai en sécurité là-bas ? demandai-je sur le trajet en direction du Poudlard Express avec une pointe d'inquiétude dans la voix.

- Ne t'inquiète pas Andy. Albus Dumbledore est le plus grand sorcier de notre époque, tu n'as aucune peur à avoir. Respecte le règlement et travaille bien en cours et tout ira bien fiston, je peux te le promettre.

Je ne répondis rien suite à ça, tout avait été dit. Je me contentai d'hocher la tête en signe d'approbation et d'offrir un demi-sourire à mon père. Il n'avait cessé de pleurer ces jours-ci, de bonheur de me voir devenir un sorcier comme lui mais également de tristesse de me voir partir. Je savais qu'il se voyait en moi et espérais que je suivrai ses pas. Aujourd'hui encore, des larmes emplissent son regard lorsqu'il m'observe.

Nous étions arrivés au Poudlard Express, les quais et le train étaient remplis de jeunes enfants qui, comme moi, allaient débuter leur scolarité à Poudlard. Les parents agitaient des mouchoirs en direction de leurs chérubins qui leur faisaient des signes de la main. Je souris à la vue de ce tableau grotesque, mais rapidement, j'imitai mes compagnons et enlaçai mon père et ma mère sans cesse avant de grimper à l'intérieur d'un des wagons et de me frayer un chemin jusqu'à la fenêtre pour leur faire des signes à mon tour. Le train se mit en route mais je ne m'écartai pas de la fenêtre, je les voyais tous les deux, s'enlaçant l'un l'autre et pleurant sans relâche. J'étais leur fils unique, leur trésor, ils me laissaient partir et semblaient soudainement regretter leur choix. Mais déjà, j'étais loin et avais quitté la gare pour rejoindre les collines verdoyantes dans ce géant de fer. Le voyage serait long, je m'installai dans un compartiment vide, et m'endormis en serrant mon petit sac de voyage.

Quelqu'un me réveilla en m'administrant des petites tapes sur la joue. C'était le contrôleur du train qui me confia que nous étions presque arrivés et me priais d'enfiler mon uniforme pour l'école. Je n'attendis pas une seconde pour lui obéir et retirai ma veste pour mettre ma robe de sorcier, je pensais avoir l'air stupide avant de voir la silhouette ronde d'un jeune garçon dont la robe moulait parfaitement ses formes. Je me retins de rire et suivis le petit groupe jusqu'au château.

L'entrée était imposante, une immense porte en bois. Quelqu'un nous accueillit avec un grand sourire et un sérieux qui me laissa bouche-bée. Nous marchâmes pendant un certain moment dans des longs couloirs me semblant interminables jusqu'à arriver dans une salle immense au plafond qui reflétait la météo extérieure. Les yeux ronds comme des assiettes, je ne réalisais pas ce qui m'arrivait. Finalement, nous dûmes nous mettre en rang et attendre notre tour pour aller nous asseoir sur un vieux tabouret en bois où un vieux chapeau en tissu nous répartirait dans une des quatre maisons. Je ne savais pas dans laquelle avaient été mes parents, ils ne voulaient certainement pas me mettre la pression avant mon entrée dans l'école et affrontai donc cette première épreuve, le coeur léger.

Je m'assis en silence sur le tabouret qui semblait prêt à tomber en miettes à tout moment et attendis en silence le verdict du Choixpeau. Une fois posé sur ma tête, celui-ci réfléchit pendant quelques secondes et cria pour toute la salle le choix qu'il avait fait, je ne pouvais que l'accepter. Je ne savais pas ce que ça signifiait, mais je voyais mes nouveaux compagnons de maison accueillir mon arrivée en tapant dans leurs mains et en sifflant de joie. Un sourire aux lèvres, je me précipitai vers leur table et m'assis à leurs côtés alors que chacun me félicitait et louait les exploits de ma nouvelle maison.  

Chapitre Quatrième :

Cher Journal, tu dois sûrement te demander pourquoi j'écris encore sur ces pages après toutes ces années. Mais quelque chose ne va pas et il faut absolument que je me confie à quelqu'un, personne au château ne m'est assez proche pour en parler avec lui. C'est toi que j'ai choisi cher Journal, au moins, je suis sûr que toi tu ne parleras pas.

Il s'est passé quelque chose de terrible ces jours-ci. Albus Dumbledore est mort. Tu ne le connais certainement pas, c'était le directeur de Poudlard, un grand homme que je n'ai jamais cessé d'admirer. C'était le plus grand sorcier de notre temps et je ne peux qu'être d'accord avec ça. Je suis allé à son enterrement, je ne pouvais faire que ça pour lui rendre hommage, je n'ai pas pleuré contrairement à beaucoup d'autres, mais je souffrais autant que tous les autres.

Poudlard n'est plus comme avant, elle ne pouvait rester comme avant. Après ce qui s'est passé, après l'assassinat de Dumbledore - car oui, j'en mettrai ma main à couper, il n'est pas mort d'une simple crise cardiaque à cause de son âge avancé - tout a changé. Un Conseil d'Administration a été crée et dirige désormais l'école, c'est tellement stupide. Je sais que Dumbledore n'aurait jamais voulu ça, ce ne sont que des incapables qui bombent le torse devant le Ministre, ils ont tous réussi à les embobiner, les professeurs, les élèves, mais ils ne m'auront pas moi.

Tu dois penser, cher Journal, que ma haine envers ce groupe de sorciers est injustifiée. Mais la suite va te prouver que j'ai raison. À Noël, le Conseil d'Administration a organisé un bal et a invité tout le gratin de la population magique, si bien que tous les grands emblèmes de notre monde se sont retrouvés dans une seule et même pièce à siroter du whisky pur feu et partager leurs "aventures" à qui voulait écouter. Tout se passait bien, jusqu'à l'ouverture des cadeaux. Je ne sais pas comment te le dire, cher Journal, j'en fais encore des cauchemars.. Ces cadeaux, ce n'était rien d'autre qu'Arsenius Samuels, coupé en morceaux. À qui ouvrait son cadeau et découvrait un doigt, à qui recevait un autre morceau du corps de la victime... Il n'y avait pas de doute, le Seigneur des Ténèbres en était l'auteur.

Je ne sais plus quoi penser cher Journal, j'ai peur, j'ai horriblement peur. Je ne sais plus quoi faire, comment agir, comment me comporter. Je ne supporte plus le monde dans lequel nous vivons, et si c'était moi le prochain à finir en morceaux ? Ou bien un de mes proches ? Je souhaiterai m'enfermer dans le dortoir toute la journée et attendre que le mal passe, que les méchants s'en aillent, comme un enfant. Mais je dois aller en cours, sourire autour de moi et faire comme si de rien était. Cependant, je me bats cher Journal, pas comme les Aurors mais à ma manière, je veux aider les autres, faire quelque chose de ma vie comme je l'ai promis à mon père et devenir quelqu'un, de n'importe quelle manière.



Anomalie & Nut's © Crédit gif



Dernière édition par Andy Scott le Lun 23 Fév - 20:19, édité 2 fois
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 14:41

Je reposte du coup parce que comme un bête j'ai posté alors que tu avais pas mis ton histoire Arrow

Bienvenue sur Who ! 72

Si tu as des questions n'hésites pas !

_________________
rule doreanien n°1 ¤ Do as I say, not as I do

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Mêlé



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 14:51

Pourquoi tous les mecs veulent aller à Serpentard, hein ? pleure Après, il faut vous haïr, vous mener la vie dure, vous ZBAFF Arrow

En tout cas, bienvenue parmi nous, jeune homme waw  Je ne connaissais pas ta célébrité mais il est mignon dis donc Arrow Jolie plume, très agréable à lire !
Bon courage pour la fin de ta fiche par contre, tu feras attention : la mort de Dumbledore ne date que du mois de Novembre de l'an dernier, soit la dernière année d'Andy. Dans ta fiche, on comprend que le pauvre vieux est mort lors de sa première rentrée au château.

Ah oui et n'oublie pas de mettre un vava mais çà red & si tu as des questions, comme le dis si bien Charlou, n'hésites pas coeur

_________________
It is time to wake up. Time to get up and go beyond mountains. Proclaim its innocence, proclaim its truth. It is time to get up et fight for it, for her !
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 14:57

Plop !

Salut vous deux et merci pour cet accueil :D
Sur un autre fofo, je suis à Serdaigle alors je voulais tenter autre chose ! :pastaper:

Merci pour les compliments, je vais rougir Embarassed
Je vais vite modifier ça et j'aurai fini ma fiche je pense ! Pourtant j'ai lu le contexte mais j'avais zappé T_T
Et puis, pour l'avatar, j'essaye depuis des heures maintenant d'en mettre un mais il ne s'affiche pas, j'ai cherché partout où poser ma question mais comme je n'ai pas trouvé et que tu en parles, je le fais ici ! Si tu pouvais m'éclairer sur le sujet ça serait sympa :3

Gros bisous
rule doreanien n°1 ¤ Do as I say, not as I do

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Mêlé



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 15:05

Pas de soucis pour ta maison, ne t'inquiète pas. De toute façon, on en discute entre nous pour faire le choixpeau.

Concernant ton avatar, il faut que tu ailles dans "profil" puis dans "avatar" et si c'est un avatar trouvé sur le net (sites de création, toussa toussa) tu dois le mettre dans la dernière case "Lier l'avatar à partir d'un autre site". Car là, on le voit dans ton profil, du coup (soit la première catégorie du profil). Si jamais tu n'y arrives pas, poste de nouveau et je demanderais à un admin s'il peut gentiment te remettre l'avatar au bon endroit (fait gaffe, parfois il faut les soudoyer c'est des drôles d'oiseaux Arrow 12  I love you )

_________________
It is time to wake up. Time to get up and go beyond mountains. Proclaim its innocence, proclaim its truth. It is time to get up et fight for it, for her !
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 15:12

Bienvenue par ici Andy !! leche

Je confirme les propos de Dorea enfin presque tous ! Moi j'aime les Serpentard 12 waw
Sinon juste par soucis d'équité, à part les Postes Vacants et Scénarios, il ne faut pas préciser sa maison d'office dans sa fiche (même si la plupart du temps on respecte vos souhaits )

Quant à l'avatar, effectivement faudra me soudoyer red Avec un lien qui dépote !

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 15:14

Je savais Dodo que tu me trouvais drôle Arrow

Peut-être que ton avatar est trop grand (200x320) ou trop lourd ? Il ne doit pas excéder un certain poids. coeur

_________________
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 15:28

Re,

Ah oui effectivement j'avais pas vu le petit onglet "avatars" xD
Merci pour votre aide en tout cas ! :3

Et pour la maison, désolée de l'avoir déjà indiqué, j'avais pas compris qu'il fallait attendre que le choixpeau nous répartisse :x en tout cas j'espère que vous me répartirez quand même chez les Serpy's !

Encore merci pour les messages, vous êtes trop gentils !
rule doreanien n°1 ¤ Do as I say, not as I do

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Mêlé



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 18:30

Reuh !
Ta fiche est bien, mon grand. Par contre, il faudrait que tu nous enlèves le choix de la répartition car c'est au staff de choisir ta future maison leche De plus, le forum vient de connaître un nouvel event qui s'est terminé et qui a entraîné de nombreux changements dans la vie des étudiants. Le contexte avec la mort d'une autre personne conditionne forcément ton personnage. Pourrais-tu nous en parler du point de vue de ton personnage ?

Je me permet ce petit commentaire vu que tu as mis [terminé] dans la description waw

_________________
It is time to wake up. Time to get up and go beyond mountains. Proclaim its innocence, proclaim its truth. It is time to get up et fight for it, for her !
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Pro-Mangemort
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 18:41

Je t'aime déjà, toi. Si bien que je veux et j'exige un lien à ta validation What a Face
Bienvenue parmi nous ! ♥️

_________________
- undisclosed desires -
I want to reconcile the violence in your heart, I want to recognize your beauty is not just a mask, I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Lun 23 Fév - 20:23

Plop,

Je viens de faire les modifications ! J'ai enlevé le choix du Choixpeau et suis restée évasive sur le sujet et j'ai aussi rajouté un chapitre pour parler des nouveaux évènements... J'espère que ça ira cette fois 12

Nox > Mercii ! Bien sûr que tu auras un lien ! D'ailleurs, tu n'as pas beaucoup de concurrence puisque tu es le seul sur la liste d'attente pour l'instant :3

Dorea > Merci pour les indications, comme j'ai dit plus haut j'ai fait les modifications nécessaires, j'espère que ça ira cette fois ! En tout cas merci de m'avoir éclairé sur le sujet waw
77
Admin

avatar


Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Mar 24 Fév - 0:15





Bravo, tu es validé(e) !



Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation avec brio, et tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller ouvrir ton sujet de relations ici ! Tu t'y feras pleins d'amis ! Ainsi que d'aller faire un petit tour du côté de la section gestion des rp qui se trouve pour commencer à jouer directement ! Tu peux aussi ouvrir un journal intime si tu le souhaites, mais n'oublie surtout pas d'aller acheter un hibou et d'aller à la poste magique ouvrir ta boîte aux lettres ! Pour remplir ton profil, tu peux aussi passer par ici te commander un joli rang Enfin, si tu trouves Who trop chouette, vote un coup pour lui ici.

Toute l'équipe de Who te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu t'y plairas
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel » Mar 24 Fév - 0:15

A la lecture de ta fiche, on a trouvé que le personnage était plutôt fait pour pouffy luv

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.



Contenu sponsorisé

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel »

Andy Scott – « Birds flying high you know how I feel »
Page 1 sur 1