Siobhán O'Callaghan
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 19:57




   

O'CALLAGHAN

SIOBHÁN
҃ Oh baby, we'll be old
And think of all the stories that we could have told ҃



   
Nom : O'Callaghan
Prénom : Siobhán, ça veut dire "Grâce de Dieu" en Irlandais, mais bon. Vous vous en fichez non ?
Age : 26 ans, je vais bientôt atteindre mes 27 ans dans quelques mois...
Nationalité : Irlandaise, née à Wicklow. Ca fait rêver sur les photos, mais en vrai, c'était pas vraiment folichon. Que de la verdure et des lacs à perte de vue.
Nature du sang : Sang Pur, merci maman, merci papa...
Année / Métier : Médicomage, spécialisée dans les pathologies des sortilèges. J'ai été diplomée l'année dernière, après avoir réalisé mes 7 années d'étude.
Patronus : Renard. Sûrement en rapport à mes cheveux. Je sais pas. Je ne me suis jamais trop demandée pourquoi.
Épouvantard : Un loup garou aux dents laquées de sang. C'est dingue comme les terreurs d'enfance peuvent nous poursuivre des années après.
Qualités et défauts : intelligente, posée, réfléchie, intéressée, travailleuse, chaleureuse, calme, souriante, individualiste, sans humour, terre-à-terre, pointilleuse, compétitrice, sarcastique, peu loquace sur ses sentiments.
Baguette : 32 centimètres, en bois d'aubépine (particulièrement adapté aux sortilèges de soin), contient un poil de licorne. Fabriquée par Ollivander.
Featuring : Julia Johansen


   
Je m'appelle Roxane, mais vous pouvez dire Rox'. J'ai 23 ans & je vis actuellement en Irlande en milieu des leprechauns. J'ai découvert le forum en trainant sur PRD & j'ai entrainé avec moi mon amie Clai ♥ On est bien contentes d'être là, tout le monde il est gentil ! Sinon, j'aime la nourriture japonaise, & les films fantastiques pour ados boutonneux. & y'a pas de code à trouver dans le réglement, ne me prenez pas pour une truffe !

   
Anomalie & Nut's © Crédit gif © Crédit avatar © Crédit icône

   


Dernière édition par Siobhán O'Callaghan le Mer 25 Fév - 0:18, édité 9 fois
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 19:58




   

Mon

histoire
I have loved you for many years


   


♦ PART I

   
« Siobhán O'Callaghan ? Comme Oisin, Fintan, Niall et Ciara O'Callaghan? » La jeune serdaigle piqua un fard et opina doucement de la tête, tout en tentant de se cacher sous son impressionante masse de cheveux roux. Elle n'aimait pas qu'on lui rappelle qu'elle était la petite dernière de la famille O'Callaghan, et qu'avant elle, ses quatre frères et soeurs avaient brillé à Serdaigle. On le lui rappelait assez souvenant comme ça. Depuis qu'elle était née, elle ressentait cette pression sur ses épaules, et elle ne la supportait pas très bien. « En même temps, j'aurais pu difficilement le louper avec votre ressemblance physique. En tout cas, bienvenue Mademoiselle O'Callaghan» lança joyeusement le professeur Flitwick. « J'espère que vous honorerez la maison Serdaigle autant que vos frères et soeurs l'ont fait avant vous! » Et c'est reparti...

Serdaigle. Ca y est. Elle y était. Il lui avait semblé que ce jour ne viendrait jamais assez vite. Elle avait attendu avec tant d'impatience de poser les pieds à Poudlard, de porter le Choixpeau magique, de dormir dans le dortoir des Serdaigle, de porter les couleurs de sa maison, de se rendre à ses premiers cours... Mais, elle y était, finalement. Elle avait enfin quitté Wicklow. Ce n'est pas qu'elle n'appréciait pas sa ville natale, c'est que depuis quelques temps, tout lui semblait étouffant, trop petit. Elle avait soif de liberté, soif d'apprentissage et soif d'indépendance. Et c'était bon d'être loin de la maison, de ne plus être la petite dernière qu'on ignore & dont on caresse les cheveux d'un geste tendre. Parce qu'elle voulait être grande, forte et adulte. Et ce, même à 11 ans.

Pourtant, elle avait aimé son enfant à Wicklow. Vraiment. Siobhán est née dans une famille de Sang-Pur irlandais. Des riches. Des puissants. Des hauts placés. Elle est née dans une famille avec un père présent qui aimait jouer avec ses enfants et avec une mère attentionnée. Siobhán n'a jamais manqué de rien, ni de jeux, ni de sourires, ni de nouvelles robes, ni d'amis. Pourtant, son caractère n'aidait pas vraiment à se faire des amis. Alors que tous les autres enfants s'amusaient dehors, Siobhán préférait potasser de livres à l'ombre... Et lorsqu'enfin, ils réussissaient à la faire venir, son esprit de compétitrice était tel qu'elle ruinait souvent le jeu. Mais ils ne lui en avaient jamais vraiment tenu rigueur. Peut-être parce que son père était l'un des plus riches sorciers des alentours. Ou peut-être parce qu'à la fin, Siobhán s'excusait toujours avec un sourire contrit qui aurait fait fondre le coeur d'un golem. Parmi ses amis, il y avait Matteo, un Sang Pur lui aussi, donc l'accent sentait bon l'Italie et le soleil. Il vivait ici depuis sa naissance mais n'avait jamais beaucoup passé de temps à l'extérieur, pour des raisons qu'il mit longtemps à lui expliquer.

Rien qu'en y pensant, Siobhán sentit son coeur battre d'excitation. En plus d'être dans la maison que sa famille avait toujours adoptée et d'avoir rejoint Poudlard, elle avait retrouvé son ami d'enfance. L'année précédente avait été longue. Matteo effectuait sa première année à Serdaigle tandis qu'elle se morfondait dans sa verte Irlande, au milieu des champs et des lacs..


♦ PART II


« Matteo ? » Le jeune garçon se retourna et lui adressa un sourire dont lui seul avait le secret. Siobhán sentit son estomac se soulever puis se tordre, d'une façon si particulière qu'elle avait pensé au début être atteinte d'une quelconque maladie magique avant de comprendre. Et puis, elle avait compris, elle n'était pas si cruche que ça hein ! Même si elle n'avait que 14 ans.
Depuis qu'elle était arrivée à Poudlard, son amitié avec Matteo s'était intensifiée. Ils mangeaient ensuite, révisaient ensemble, se rejoignaient à Pré-au-Lard, partageaient des amis en commun... Mais elle ne le voyait désormais plus de la même façon, ses mains tremblaient et devenaient moites, elle avait des papillons dans le ventre et ne réussissait plus à se concentrer sur ses formules du cours d'Enchantement. Alors, en ce mois de Décembre, alors qu'ils allaient reprendre le train en direction de Wicklow quelques jours plus tard, Siobhán posa enfin la question qui la turlupinait depuis des semaines. « Matteo. Tu. » Elle chassa un flocon de neige qui s'était égaré dans sa chevelure de feu et reprit « Tu veux bien être mon cavalier pour le bal de Noël ? »

C'était étrange comme les relations pouvaient changer. Matteo avait toujours été son ami d'enfance, son acolyte, son meilleur ami. Pourtant, elle ne le voyait plus ainsi depuis quelques temps. Certains diraient qu'elle avait grandi, d'autres que l'amitié entre hommes et femmes n'existait pas, mais Siobhán savait bien qu'en réalité, Mattheo était son âme soeur et qu'il l'avait toujours été. Elle ne le savait juste pas. Et pour la première fois de sa vie, Matteo ne réussit pas à avoir la bouche pour lui répondre et se contenta d’acquiescer avec un sourire timide.

S'en suivit des heures pour trouver la bonne robe, le bon maquillage, le bon sortilège pour les cheveux, le bon parfum, les bonnes chaussures, les commérages avec les copines de dortoir. S'en suivit le bal, la main ferme de Mattheo qui emprisonnait la sienne tandis qu'elle s'efforçait de regarder ailleurs pour ne pas montrer qu'elle était vraiment éprise de ce garçon. S'en suivit le premier baiser, qui fut bientôt accompagné de beaucoup d'autres. S'en suivit les étreintes, les premières caresses du bout des doigts, les rires, les chamailleries, les sourires. Ils étaient tellement bien ensemble que l'on parla de fiançailles, comme ça, au détour d'un diner. Mais il s'en suivit, après près d'un an de relation, les bruits de couloir, les ragots, les racontars, la peur, l'incrédulité. Il y avait cette fille qui était venue lui parler, en disant qu'elle avait couché avec Mattheo, quelques jours auparavant. S'était-il tourné vers une autre parce qu'elle lui avait avoué ne pas être prête?

Siobhán avait attendu plusieurs jours. Elle avait pleuré, un peu, elle n'avait pas crié, pas juré. Ce n'était pas dans son tempérament. Elle avait beaucoup réfléchi. Elle avait analysé ce qu'elle ressentait et en avait conclu qu'aucun garçon ne méritait de la mettre dans un tel état. Elle n'était pas faite pour quelqu'un capable d'anéantir les papillons dans son ventre pour les remplacer par une sourde terreur. Alors, au bout de quelques jours, la jeune fille avait traversé la salle commune et avait mis fin à près d'un an de relation. Et puis, elle avait tourné les talons et était sortie, aussi calme qu'elle en était entrée. Plus jamais depuis, elle ne laissa un garçon l'approcher.


♦ PART III


Les jours qui suivirent sa rupture avec Mattheo, Siobhán eut souvent envie d'aller lui parler, de s'excuser, de le prier de la pardonner. De lui expliquer ce qu'elle avait entendu, et ce qui lui avait fait peur. Après tout, Mattheo était, depuis ses 9 ans, celui qui vulgarisait ses peurs les plus profondes, comme celle des loups-garous. Mais avant même qu'elle n'ait pu lui parler, elle le croisa dans les couloirs en compagnies d'autres jeunes filles. Des blondes, des rousses, des brunes, petites, grandes, minces, rondes, de tous âges... Cette vision lui fit ravaler ses scrupules et folle de rage, elle se promit de ne plus jamais lui parler. Elle mit longtemps à refermer la blessure. Le voir avec d'autres filles l'avait blessée bien plus encore que sa rupture. Ils mirent des semaines avant de se reparler. « Enterrer la hache de guerre» comme avait dit Mattheo. Siobhán le voyait plutôt elle comme une piqure de rappel salvatrice qu'elle se devait de subir chaque jour. Les hommes pouvaient vous blesser et vous abandonner pour des fausses blondes à la poitrine épanouie.
Certes, leur amitié revint comme un sombral au galop au bout de quelques temps, mais la jeune serdaigle n'oublia jamais ce qu'il y eut entre eux, et qu'il lui avait préféré une ou des autres.

Les deux dernières années à Poudlard de Siobhán furent des plus studieuses. Sa déception amoureuse la fit de plonger dans les études comme elle ne l'avait jamais fait jusqu'alors. Elle excellait particulièrement dans les domaines de la botanique, des potions et des enchantements, décrochant souvent la première place aux examens. Elle était tout ce que les professeurs adoraient: calme, patiente, attentive, appliquée. Elle était tout ce que les autres serdaigles détestaient: compétitrice, très intelligente, avec comme seul but celui de briller. Elle eut des amis, sortie à Pré-au-Lard encore, mais il lui arrivait désormais de refuser pour passer sa soirée dans les livres. Après tout, les amis aussi pouvaient vous renier.

L'été après ses derniers examens, ce fut avec Mattheo qu'elle ouvrit le parchemin qui lui indiquerait si elle allait pouvoir intégrer une formation de médicomagie. Flitwick et elle étaient tombés d'accord sur le sujet. Elle serait à sa place dans ce domaine: distance, appliquée, et surtout brillante dans les études. Même si elle avait travaillé en conséquence de cause, Siobhán ne pouvait s'empêcher de s'imaginer échouer. Peut-être parce qu'Oisin, Fintan, Niall et Ciara étaient respectivement magicavocat, journaliste à la gazette, juré au Magenmagot et épouse d'un haut dignitaire au Ministère de la Magie. Peut-être parce que son père avait posé une condition à ses études: être la meilleure, sinon elle se verrait mariée et obligée à être femme au foyer. Peut-être aussi parce qu'elle ne supportait pas l'échec. D'une main tremblante, elle tendit l'enveloppe à Mattheo qui l'ouvrit avec un grand sourire. Oui, il pouvait sourire lui. Cette épreuve remontait à un an et il était désormais stagiaire pour être Langue-de-Plomb. Il avait réussi. Siobhán n'était rien pour le moment. « Ok. Allons y. Tu es prête? Oh, ok, je me dépêche. Alooors... A.S.P.I.C. de Potion: Optimal ! Super ! A.S.P.I.C. de Botanique: Optimal. Putain Sio. Tu as aussi optimal en Sortilèges et Enchantements!! Tu l'as fait, tu l'as fait! Bon par contre, t'as une sale note en Histoire de la Magie, je préfère te prévenir. » Et le soleil se remit à briller. Elle allait devenir Médicomage. Elle allait passer 7 ans à étudier un sujet qui la passionnait. Elle l'avait fait.


♦ PART VI


30 Octobre 1977. Siobhán était titularisée depuis quelques mois seulement. Pendant 5 ans, elle avait étudié dans le but de devenir Médicomage, puis passé 2 années supplémentaires pour obtenir une spécialisation en pathologie des sortilèges. Pourtant, elle se sentait comme la jeune étudiante fébrile qui avait laissé Mattheo ouvrir le parchemin, des années auparavant. Rien n'avait changé. Pour elle sûrement. Le monde changeait autour d'elle. Dumbledore venait d'être assassiné. Elle avait appris la nouvelle en plein milieu de son service. Les voix arrivaient de toutes parts, on criait, on pleurait. Siobhán quant à elle tentait de rester concentrée sur son travail. De Dumbledore, elle ne se souvenait que du souvenir flou du Directeur de Poudlard. Elle n'avait peu vu. Elle le savait important pour le monde des sorciers, un grand mage. Mais à vrai dire, elle était plutôt de l'autre bord. De celui de l'ordre. De la droiture. Ces dernières années, ses parents avaient viré Mangemorts, rejoint les rangs des adorateurs de Voldemort. & elle avait suivi sans s'en rendre compte, en en adoptant les manières. Après tout, ce n'était pas si éloigné que ce que les Sangs Purs prônaient déjà. Et elle était bien trop occupée parce son métier pour penser à ce genre de choses.
Alors, elle laissait les gens pleurer celui qu'ils considéraient comme le plus grand mage de tous les temps, en se demandant si Voldemort était derrière tout ça.

24 Décembre 1977. Bal de Noël. Siobhán était en pleine discussion avec Vladimir Zokanovitch, à propos des propriétés curatifs de la morve de troll. Elle tentait tant bien que mal d'ignorer ses avances peu subtiles et s'empêchait de lui renverser son verre de Whisky Pur Feu sur le visage. A l'autre bout de la pièce, des sorciers dansaient ensemble. En se concentrant bien, on pouvait entendre le bruissement des robes de sorciers. Et Matt était quelque part, en compagnie de sa famille. Un cri stoppa net la fête, bientôt suivi par d'autres. Des cris déchirants, inhumain. Des boites se renversèrent sur le sol, dévoilant des parties du corps, ensanglantées. Siobhán porta la main à sa bouche, pourtant, aucune plainte n'en sortit. Ses yeux étaient arrondis dans une expression d'effroi. Pendant un instant, elle ne fut plus capable de penser, de bouger, de respirer. Cela lui parut durer des siècles. Elle était pourtant habituée à l'horreur avec ce qu'elle voyait à Sainte-Mangouste, mais elle n'aurait jamais cru... Ce fut Mattheo qui lui prit la main et l'obligea à partir vers Wicklow. Et une fois arrivée chez elle, elle éclata en sanglots. Dans quel monde vivaient-ils désormais?

♦ PART V


Un cocktail était donné ce soir là, un de plus. Ces derniers temps, Siobhán avait tendance à les ignorer, mais le père de Mattheo lui avait formellement recommandé de venir, de même que ses parents. Alors, elle avait fait un effort, elle avait quitté Sainte-Mangouste plus tôt ce jour là, choisit une jolie robe blanche et avait rejoint le manoir des O'Donnel. Après tout, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas vu Mattheo et les receptions étaient toujours magnifiques dans sa famille.

Égal à lui même, Mattheo l'accueillit avec un large sourire, sûrement enchanté par la concentration de jolies filles qui se trouvaient dans la salle le soir même. Même 10 ans après, elle ne pouvait s'empêcher encore de la hair pour ça, pour ses conquêtes, cette façon de s'être si bien remis de leur rupture, cette façon dont il l'avait trompée. Mais elle n'était plus une petite fille. Grandis Siobhán.

« Amis, Famille, Voisins. Nous sommes heureux de vous annoncer l'union de nos deux familles par le mariage de nos enfants. » Mattheo laissa tomber la main de la jeune femme qu'il tenait à ce moment là pour une obscur raison. Elle leva les yeux le père de Mattheo qui serrait des mains, une flûte de champagne entre les mains. C'était comme si son cerveau refusait de comprendre l'information. Non. Ils ne pouvaient pas. Ils lui avaient juré! Ils lui avaient dit. Ils lui avaient promis. Si elle réussissait, elle n'aurait pas à se marier avec une personne choisie par ses parents. Et elle avait réussit. Elle avait fait tout ce qu'elle pouvait, elle était devenue Médicomage, elle avait tout fait comme ils voulaient. Elle était respectée pour ses connaissances, à juste 26 ans. Elle n'avait eu aucune relation depuis Mattheo, elle avait honoré le Lord comme eux. Elle avait fait tout ce qu'il fallait. Sans pouvoir ouvrir la bouche, elle chercha son père des yeux tandis que les félicitations défilaient. D'un regard, il lui ordonna de ne rien dire. D'accepter. Elle était prise au piège.

Lorsqu'elle se reprit enfin, Mattheo avait quitté la pièce. Elle mit quelques secondes avant de comprendre, s'excusa pour un instant et sortit à son tour pour s'enfermer dans une des chambres du manoir. A l'intérieur, elle laissa exploser son chagrin. Elle allait devoir se marier. Avec l'homme qui avait brisé son coeur. Avec un homme qui préférait fuir plutôt que de l'épouser. Avec un infidèle. Avec son meilleur ami. Sans pouvoir s'arrêter, Siobhán laissa les sanglots déferler. Elle s'était pourtant jurée que plus jamais elle n'offrirait son corps ou son coeur à un homme. Et elle l'avait fait. Elle n'avait embrassé personne depuis 10 ans, n'avait eu aucun rendez-vous, et était toujours vierge. Elle s'était jurée de ne plus souffrir. Et pourtant, c'était bien ce qui arrivait à l'instant. Elle avait devenir Madame O'Donnel. Pour le meilleur, et surtout le pire.

   

   
Anomalie & Nut's © Crédit gif

   


Dernière édition par Siobhán O'Callaghan le Mar 24 Fév - 23:45, édité 10 fois
Dragon Noir Coeur chaud et griffes d'acier

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Isis
Clan: Sombral
Sang: Sang-mêlé



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 20:08

Comme dit sur la box, Bienvenue ICIIII !

Bon courage pour ta fichounette

_________________
ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 20:13

Bienvenue officiellement espèce d'échappée de Saint-Mangouste

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
fugitiverun for your life

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Souillé



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 21:18

Bienvenue red coeur

_________________

THIS IS THE WAR.
La peur n'est pas réelle. Le seul endroit où la peur peut exister, c'est dans nos pensées concernant l'avenir. C'est un produit de notre imagination qui fait naître des peurs qui n'existent pas dans le présent et peut être que jamais elles n'existeront. Ça frôle parfois la folie, mais le danger est on ne peut plus réel, mais la peur est un choix.
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Pro-Mangemort
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 21:52

Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche Smile

_________________
- undisclosed desires -
I want to reconcile the violence in your heart, I want to recognize your beauty is not just a mask, I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 22:23

Bienvenue officiellement I love you
t'es toute belle waw
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Lun 23 Fév - 22:59

Bienvenue sur Who. waw
Bon courage pour ta fichounette <3
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Mar 24 Fév - 9:51

Bienvenue bave

L'avant dernier personnage que j'ai joué était avec cette sexy girl, bon choix ! waw

Bon courage pour finir ta fiche leche
rule doreanien n°1 ¤ Do as I say, not as I do

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Mêlé



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Mar 24 Fév - 18:07

Bienvenue parmi nous, Miss Irish !
J'ai hâte de lire la suite waw

_________________
It is time to wake up. Time to get up and go beyond mountains. Proclaim its innocence, proclaim its truth. It is time to get up et fight for it, for her !
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Mar 24 Fév - 18:22

**donne plein de bonnes ondes pour aider à la construction de fiche**

_________________

    Le Monde A Basculé
    Dans un gigantesque fracas, un éclair vert a tout changé. Ma vie, mes valeurs, mon avenir, tout a été bouleversé. Maintenant, il est temps de lutter...  ☜ feets&foot ☞
    ❝CA TOMBE BIEN, JE SUIS PRÊT ❞
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Mar 24 Fév - 23:46

Merci pour votre accueil chaleureux & vos gentillesses ♥
Je suis très heureuse d'être parmi vous !

Fiche terminée :D

_________________

       
I really really really really really really like you.
It's way too soon, I know this isn't love



Admin

avatar


Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan Mer 25 Fév - 0:07





Bravo, tu es validée !


Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation avec brio, et tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous   Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller ouvrir ton sujet de relations ici ! Tu t'y feras pleins d'amis    ! Ainsi que d'aller faire un petit tour du côté de la section gestion des rp qui se trouve pour commencer à jouer directement ! Tu peux aussi ouvrir un journal intime si tu le souhaites, mais n'oublie surtout pas d'aller acheter un hibou et d'aller à la poste magique ouvrir ta boîte aux lettres ! Pour remplir ton profil, tu peux aussi passer par ici te commander un joli rang  Enfin, si tu trouves Who trop chouette, vote un coup pour lui ici.

Comme tu es un petit peu vieux, tu peux aussi aller recenser ton petit métier et te trouver un petit appartement ou une petite maisonnette chez l'agent immobilier du coin, il se fera un plaisir de t'aider.

Toute l'équipe de Who te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu t'y plairas    



Contenu sponsorisé

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: Siobhán O'Callaghan

Siobhán O'Callaghan
Page 1 sur 1