Alecto ≈ La furie des mots
The Unceasing Angerof cold Vengeance

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Mangemort
Sang: Pur



MessageSujet: Alecto ≈ La furie des mots Ven 17 Avr - 17:36

Code:
<div style="font-family: Book Antiqua; font-size: 12px; text-align: justify;"><b>Destinataire :</b>
<b>Émetteur :</b>
<b>Date d'émission :</b>
<b>Liés :</b> <i>(facultatif)</i>
Message
</div>

_________________
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Pro-Mangemort
Sang: Pur



MessageSujet: Re: Alecto ≈ La furie des mots Mar 23 Juin - 13:29

Destinataire : Alecto Carrow
Émetteur : Euxane de Fontaine
Date d'émission : 7 septembre 1978, 14h00

Chère Alecto,

Je conçois parfaitement que la réception de cette missive puisse te paraître aussi étrange qu’inattendue. Je ne vais donc pas tarder à t’expliquer la raison qui motive son envoi, avant que tu ne t’impatientes et décides de balancer ma lettre dans la cheminée.
Il est vrai que le papier que tu tiens entre les mains est hautement inflammable (d’ailleurs, je devrais chercher à me procurer du parchemin de meilleur qualité) et que l’éventualité de l’utiliser pour alimenter ton feu en ce début d’automne est donc très alléchante. Mais, j’espère que tu me feras au moins le plaisir de la lire jusqu’au bout avant de l’envoyer brûler. Et avec un peu de chance, j’aurais même droit à une réponse de ta part.

Je ne sais pas en quelle année tu recevras cette lettre, mais je tiens à m’excuser du choix du messager. Mes mains étaient liées. Mon hibou personnel n’est toujours pas revenu de sa dernière croisade et je n’avais d’autres choix que de réquisitionner un des vieux hiboux restants de la ménagerie de Poudlard. J’ai dû faire avec les moyens du bord. Tu me croirais si je te disais que la vieille chouette et ses trois plumes restantes qui se tient devant toi était celle qui se portait le mieux de tout le lot. Il serait peut-être temps que Poudlard effleure la possibilité de renouveler son stock d’hiboux (ou que je pleure une bonne fois pour toute Trinity et que je m’en achète un autre). Au cas où cela n’aurait pas été clair, Trinity est mon petit hibou d’amour. Enfin, c’était mon hibou d’amour. C’était peut-être une belle créature, mais son quotient intellectuel ne volait pas très haut. Mais bon, tant que ces ailes le faisait, je ne cherchais pas à m’en plaindre. A coup sûr, elle avait fini dans le four ou la potion de quelqu’un. Cela fait plus d'une semaine que j’attends de ces nouvelles.

Hum, trêve de bavardage. Je suis désolée, je me suis légèrement emportée. Je vais donc ‘’commencer’’ par me présenter. C’est Euxane de Fontaine. Nous nous étions croisées à la dernière réception donnée par les Dolohov cet été. Nous avions rapidement discuter l’éventualité de garder le contact pendant l’année scolaire. Tu t’en souviens ? C’était, d’ailleurs, la même conversation où tu m’as donné la permission de te tutoyer. En parlant de cela, j’étais particulièrement étonnée par cette initiative. Je ne sais toujours pas si c’était parce que tu en étais à ton quatrième verre de champagne ou parce que ton humeur était avenante à ce moment-là. Il suffirait donc que tu m’en fasses la demande pour que je reprenne le vouvoiement et remplace les « tu » par des « vous ». Cela m’importe très peu. Le simple fait que tu prennes le temps de lire mon hibou (si tu as tenu jusque là) est déjà un très grand honneur.  

Ce n’est pas pour t’annoncer une quelconque bonne ou mauvaise nouvelle. Il n’y a pas de raison spécifique ou grave pour laquelle je t’envoie cette lettre. Si je me suis décidée à prendre ma plume en main et à gratter ces quelques mots sur ce parchemin, c’était dans le simple but de savoir si oui ou non, l’accord tacite que tu m’avais donné au détour d’une conversation tenait toujours. Veux-tu toujours avoir une correspondance avec moi ? En as-tu le temps et l’envie ?
Je comprendrais parfaitement si les réponses à ces questions sont négatives. Et si elles le sont, je ne t’importunerais plus jamais. Je t’en fais la promesse.

Tout en gardant l’espoir que ces réponses soient positives et que tu ne reçoives pas cette lettre en 1990,

Euxane S. de Fontaine


_________________


and when the time will come
Wanna throw you from the roof The pressure builds Wanna put my hands through you I'll squeeze you tight until you take your last breath Loving you to death The pressure's rising I won't make it through tonight This love immortal is an assassin's delight Just blow me up or run me down
Alecto ≈ La furie des mots
Page 1 sur 1