James | Here we go again !
and every night I freak for Her...

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Isis
Clan: Pro-Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 1:29





POTTER

James Charles
PUISQU'IL FAUT MOURIR AUTANT VIVRE À EN CREVER



Nom : POTTER
Prénom : James Charles
Age : dix-sept ans
Nationalité : British
Clan : pro Phoenix ou Pro Sombral... Le choix est difficile
Nature du sang : Pur mais ça lui importe peu...
Année / Métier : 7ème année à Poudlard
Patronus : un cerf
Épouvantard : les corps de Sirius et Lily inanimés
Qualités et défauts : Brillant surtout en métamorphose &  Populaire & Farceur jusqu'à être un fauteur de troubles & Arrogant à en être énervant & Loyal & Têtu & Effronté & Charismatique  & Sociable & Boute-en-train & Fidèle & Intelligent & Trop Téméraire & Forte personnalité & Extraverti & Courageux
Baguette : trente et un centimètres # bois d'Orme # ventricule de dragon # souple
Featuring : Aaron Taylor-Johnson


Je suis de retour -pour vous jouer un mauvais tour-Afin de préserver le monde de la dévastation- Afin de rallier tous les peuples à notre nation-Afin d'étendre notre pouvoir jusqu'à la voie lactée-Jessie !-James !.

Hahum, pardon, je m'emballe !! x)
Non mais je suis bien contente d'être de retour, vous m'avez manqué en fait !!!  72  Merci de m'accepter une 2ème fois !! Par contre, Charlou, j'ai promis alors non, je ne vais plus faire cramer le château !! Mais on s'inventera d'autres bêtises, j'ai confiance !!  owi

Je poste mon histoire telle qu'elle était, mais je vais l'étoffer pour ajouter les trucs qui s'est passés en mon absence hein ! Merci d'accepter aussi que je la récupère !!

Niveau connexion ça sera au mieux que je puisse faire mes petits choux !!  waw Mais avec 6h de plus sur vos horloges, je vais être un petit hiboux ! J'suis au USA jusqu'à fin août en fait ^^

bisous  


Anomalie & Nut's ©️ Crédit gif ©️ Crédit avatar ©️ Crédit icône



Dernière édition par James Potter le Jeu 21 Mai - 1:42, édité 4 fois
and every night I freak for Her...

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Isis
Clan: Pro-Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 1:30





Mon

histoire



UNE ENFANCE DES PLUS HEUREUSE...

Cela faisait des années qu’ils essayaient. Qu’ils avaient tout essayé. Mais à leur plus grand malheur, jamais le ventre de Dorea ne s’arrondissait. Plus le couple prenait de l’âge, plus les chances s’amoindrissaient, jusqu’à ce qu’ils se résignent et perdent tout espoir d’accueillir chez eux une nouvelle vie. Ils n’y croyaient plus, et pourtant, en Août mille neuf cent cinquante-neuf, alors que Charlus Potter rentrait d’une journée éreintante de travail, il eut le bonheur de voir sa femme courir en sa direction sitôt qu’il apparut dans la cheminée. Les yeux brillants d’émotions et les mains tremblantes de bonheur elle annonça la bonne nouvelle, le petit miracle. Ils avaient attendu si longtemps qu’on aurait pu croire que l’attente Monsieur et Madame Potter connaissaient et avaient acquis cette patiente. Et pourtant les mois qui précédèrent la venue de l’enfant leur sembla interminable. Dorea mis au monde un petit garçon, prénommé James le vingt-sept mars mille neuf cent soixante. C’était à les écouter le plus beau jour de leurs vies, mais en affirmant cela, ils oubliaient combien un enfant dans le manoir apporterait encore plus de joie, chaque jour rendant le lendemain plus beau que la vieille.

James grandit paisiblement à Godric's Hollow -un célèbre village pour avoir abrité bons nombres de sorciers très connus- dans le manoir familiale. Issu d'une famille de Sang-Pur aisée, il ne manqua de rien. Ni d'amour, ni d'attention, ni même de bien matériels. Il ne se passait pas un jour sans le rire du petit garçon aux cheveux noirs ne résonne pas dans toute la maison. Plein de vie, il courrait partout, s'inventait quinze aventures par heure et parlait bien trop souvent pour raconter des bêtises. Il était même épuisant à la longue, et pourtant jamais Dorea ne se plaint malgré son âge avancé alors qu'elle essayait de le rattraper pour le forcer à prendre son bain ou le faire manger des légumes. Elle considérait son fils comme la première merveille du monde, une pierre précieuse inestimable. Chaque jour, elle remerciait Merlin pour ce cadeau et ne cessait de le choyé. James comprit bien vite que ses parents n'arrivaient que trop peu à lui dire non tant ils l'aimait. Pourri gâté, avec son grand sourire et ses yeux pétillants de malices, il avait le don d'obtenir tout ce qu'il voulait. Mais il n'échappa tout de même pas aux leçons que lui dispensait son professeur particulier. Apprendre à lire, compter écrire, l'histoire la géographie, et d'autres notions que tout jeune sorcier se devait de maîtriser. De la même façon, bien qu'elle cédait la plupart du temps à ses caprices restait intransigeant sur son éducation, James devait montrer un comportement exemplaire et la politesse devait faire partie de son quotidien. En contre partie, Charlus lui acheta un balais enfant - puis un balais un peu plus adapté à son âge - et lui apprit à voler. James trouva alors dans le vol un sentiment de liberté infinit. Le vent ébouriffant encore plus ses cheveux déjà incoiffables, il se trouvait dans les airs, dans son élément. Curieux et vifs d'esprit, il s'intéressait à tout, mais surtout à Poudlard. L'école de Sorcellerie. La date approchait, bientôt, il fêterait ses onze ans. Ensuite, l'été commencerait et dès lors, sa lettre d'admission arriverait...



LES MARAUDEURS DÉBARQUENT À POUDLARD...

Le seul bémol que James trouve à redire dans son enfant, c'est l'absence d'un frère ou d'une sœur. D'un compagnon de jeu, toujours prêt à inventer des nouvelles bêtises ou aventures avec lui. Il ne connaissait que très peu d'autres enfants de son âge, ses parents côtoyant des gens de leurs âges, les enfants étaient bien souvent trop âgés et dédaignaient le petit hyperactif lorsqu'il demandait s'ils voulaient jouer avec lui. Mais cela ne décourageait pas James qui continuait son petit bonhomme de chemin, persuadé qu'à Poudlard il se ferait plein d'amis. Après avoir récupéré non sans fierté sa baguette, trente-et-un centimètres de bois d'Orme renfermant un ventricule de dragon, le garçon courut acquérir ses uniformes et autres matériels scolaires nécessaires. Il bouda un peu alors que son père lui assura pour la dixième fois que les premières années ne pouvaient pas intégrer l'équipe de Quidditch et se contenta de demander à ses parents le dernier magasine parus de Quidd'Mag afin de « s'occuper pendant ce long trajet en train qui le mènerait à l'école » se justifia-t-il. Lorsqu'on demandait aux enfants ce qu'il voulait faire plus tard, bon nombre répondait, comme papa, ou comme maman. Ou alors une grande carrière d'Auror. James lui aspirait à jouer au Quidditch, rien ne pouvait le rendre plus heureux que de passer une après-midi sur son balai. C'est grâce au Quidditch et à ce magasine que James engagea la conversation avec Sirius Black, un jeune garçon lui aussi entrant en première année. Ils passèrent plusieurs heures à débattre des derniers matchs, des meilleures équipes du monde, rigolant beaucoup, parlant trop vite. Le feeling était tout de suite passé, mais ils ne réalisaient pas encore combien ils allaient s'apprécier. Approchant de Poudlard, la tension montant dans le compartiment. James avait beau faire le malin à parler et rire fort, il appréhendait la répartition. Il en avait parlé avec son père, la vieille encore, qui lui avait assuré qu'il n'avait aucun risque qu'il soit déçu, James ne pouvait s'empêcher de passer la main dans ses cheveux et de faire encore plus le pitre qu'à son habitude. Comportements qui trahissaient sa nervosité.

Comme prévu, son père avait entièrement raison. Le choixpeau magique hurla Gryffondor sitôt qu'il fut placé sur sa tête. Ravi, le brun se hâta de rejoindre la table qui applaudissait sa venue, et surtout Sirius qui avait été réparti un peu avant lui. « J'suis content qu'on soit dans la même maison » lui avait lancé James dans un grand sourire avant de se retourner vers les autres pour entamer les présentations. Charismatique il ne tarda pas à se faire remarquer et surtout se faire apprécier. Mais c'est surtout son comportement légèrement perturbateur qui lui fit acquérir une grande renommée. Il trouva en Sirius en camarade absolument parfait, toujours partant pour faire des bêtises, inventer une blague à faire, défier le règlement. Ils étaient intelligents et terriblement doués. Leur popularité ne faisait que les conforter dans leurs agissements. Ils se lièrent aussi d'amitié avec Remus et Peter, deux autres garçons avec qui ils partageaient leur dortoir. Bien vite on parla d'eux comme le quatuor de premières années. Les pires fauteurs de trouble que Poudlard n'avait connus. James attendis patiemment le début de sa deuxième année, car enfin, il pourrait passer les sélections de Quidditch. Il s'était entraîné très dur tout l'été pour arriver à de bon résultat. James n'avait pas peur de la difficulté. S'il le fallait, il redoublait d'effort, ne lâchant jamais rien. S'il le voulait, il l'obtiendrait. Ne pouvant accepter la défaite, qui était une chose insupportable pour le garçon. Son travail paya, il intégra comme il le souhaitait ardemment, l'équipe des rouges au poste de poursuiveur.




LILY, TOUT SIMPLEMENT...

Si James rencontra ses meilleurs copains à l'école il était également persuadé d'avoir rencontré la femme de sa vie. Ni plus, ni moins. Lily Evans. Ses boucles rousses. Ses yeux verts ensorcelant. Son caractère de feu. C'était indescriptible même pour lui de comprendre pourquoi il ressentait cela. Dès le début il apprécia la jeune née moldu. Mais il voyait son amitié avec le Serpentard d'un très mauvais œil et ne s'empêchant pas de lui exprimer son point de vue. Sirius appuyant ses dires, ils commencèrent à s'en prendre à Servillius comme ils se plaisaient à l'appeler. Mais c'était mal calculer son coup car en grandissant, alors qu'il réalisait l'ampleur de ses sentiments, Lily, elle avait bien réalisé combien elle le haïssait. Mais James ne perdait pas espoir et jamais ne lâchait prise. Il l'aurait, un jour ou l'autre. C'était une question de temps pour qu'elle réalise qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. En attendant, il continuait son petit jeu de charmeur raté, accumulait les tentatives lourdes d'approches et ne cessait de s'enfoncer dans l'estime de la rousse. Les premiers mois, James encaissa les refus en rigolant, arguant qu'elle était trop timide. Puis, ne supportant plus les refus, il essaya de la blesser comme elle le blessait en affirmant qu'il n'était qu'un gamin prétentieux. Ce qui était complètement faux. Profiter de la vie ne faisait pas de lui un enfant, et il était doué, ce n'était pas de sa faute, il n'allait tout de même pas se rabaisser juste pour ses beaux yeux. Les surnoms, Miss-Je-Sais-Tout ou alors la-coincée firent leur apparition. Entre eux, James et Sirius utilisaient avec amusement Lily-la-tigresse tant parfois elle réagissait et se montrait sur la défensive avec une rapidité de l'éclair. La vérité c'est que le garçon se trouvait bête devant elle, et ne sachant quoi dire et quoi faire, se repliait derrière le masque de James-le-mariole. Un masque un peu trop exagéré devant Lily. La rouquine disait de lui qu'il était toujours en train de se mettre en avant, de faire l'imbécile, mais pour James, se passer la main dans les cheveux, sourire comme un demeuré n'était que le reflet de sa nervosité. Les années passaient, James grandissait. Mais malheureusement qu'en taille et en âge. Car sa maturité à l'égard de Lily n'évoluait pas d'un pouce. Le même m'as-tu-vu. Les mêmes phrases de drague passe-partout. Les mêmes comportements insupportables. Et malheureusement pour elle, malgré qu'il entrait en septième année et qu'il avait depuis déjà plusieurs mois atteint la majorité des sorciers, James restait un enfant de treize ans dans sa technique d'approche.




UNE AMITIÉ INDESTRUCTIBLE...

Personne à part eux ne peut comprendre. On les appelle les maraudeurs et ça les fait rire. Un rien les amuse. Un rien leur suffis. Etre ensemble. Cette amitié, elle a commencé dès le début de leur scolarité, mais ce qui les a soudés c'est Remus. Remus et sa lycantrophie. C'est difficile de cacher un secret comme cela à une école entière, et pourtant aider d'une partie du corps professoral, voilà sept ans que Remus y arrive... Mais il n'a fallu qu'une seule année pour que ses camarades comprennent. Et pourtant, il avait rusé, inventé mille excuses les unes plus probables que les autres. Mais ils étaient intelligent, et n'importe qui se pencherait sur la question réaliserait qu'il s'absentait régulièrement. Tous les 28 jours pour être exact. Et toujours, toujours à la période où la lune était pleine. Alors qu'il allait s'absenter une nouvelle fois, les garçons l'avaient coincés et sans faire preuve de tact, James avait balancé qu'ils étaient au courant, qu'ils savaient pour sa maladie qu'ils n'étaient pas stupide. Cela faisait quelques jours qu'ils savaient, ils avaient juste besoin de la confirmation que Remus leur apporta. Bien sûr, il n'apprécia pas que son secret soit découvert et redouta même les réactions des garçons, mais sembla soulagé quoique pour un moment seulement. Car bien vite, James ne mit pas longtemps à convaincre Sirius et Peter de devenir des Animagi. Sous forme animal, ils ne craindraient absolument pas le loup et donc pourraient passer les pleines lunes avec Remus. Un challenge de plus pour James. Devenir un Animagus était long et dangereux. Interdis par le ministère qui ordonnait le recensement. Mais qu'importait les conséquences, les garçons étaient jeunes et minimisaient le danger. Cela mit trois ans pour qu'ils réussissent la prouesse. A l'âge de quinze ans James avait atteint son but. Il pouvait dès lors se transformer en un somptueux cerf. Il ria beaucoup de Sirius et se fit charrier en retour alors que pendant ses premières transformations il gardait quelques taches brunes signes distinctifs des faons et pas la moindre trace de bois. Mais bien vite, aussi vite que James traversait l'adolescence les ramures se dessinèrent faisant ainsi la fierté de James qui ne cessait d'être de plus en plus arrogant. De là apparurent leur surnom. Wormtail, Padfoot, Moony et Prongs. Personne ne pouvait comprendre d'où venait ces surnoms, des clins d’œil à leurs animaux dont seul eux connaissait le secret. C'était à la vie à la mort, rien ne pouvait plus les séparer. La deuxième plus belle invention des garçons, minime à côté des Animagus fut la carte des maraudeurs. Grandissant de façon irrémédiable, il était devenu impossible d'être plus d'une personne sous la cape d'invisibilité de James hérité de son père. Malgré qu'ils connaissent le château par coeur et qu'avec les aptitudes développées de Remus ils évitaient les ennuis, l'idée d'une carte qui donnerait les localisations de chaque personne dans l'enceinte de Poudlard fit son apparition et surtout sensation. Ils ne mirent pas longtemps à la confectionner et ne cessèrent de la compléter dès qu'ils trouvaient un autre passage secret.




SEVERUS. IL A SON AMITIÉ. IL AURA MA HAINE...

S'il savait. Si seulement il savait que toute cette haine, tout cet acharnement provenait de la jalousie maladive qu'il avait à son égard, alors peut être que Severus se défendrait avec plus de réussite. Car en vérité, il y avait bon nombre de Serpentard, alors pourquoi le choisir lui, parmi les autres, pour être son souffre-douleur ? Tout simplement car il obtenait, lui, les sourires de la rousse. Les messes basses en cours. Les regards complices qui voulaient tout dire et en disait plus long qu'une phrase. Car lui réussissait à la faire rire. Et c'était insupportable pour le garçon qui enrageait. C'était un vert, un perfide serpent. Et il se fit un devoir de le remettre à sa place. Lily devait ouvrir les yeux sur son soit disant meilleur ami. Lorsqu'ils avaient un sort, une potion ou autres choses de leur invention à tester, James et Sirius se tournaient immédiatement vers Serverus. La cible idéale. Ils n'avaient même plus besoin de réfléchir. Le tourner en ridicule était l'un de ses passetemps favoris. Enfin, James obtient satisfaction, alors qu'une énième fois il s'en prit à Servilius -un surnom qu'ils avaient trouvés Sirius et lui. C'était une belle après-midi, juste après avoir passé des examens. Les maraudeurs étaient sortis prendre l'air. S'oxygéner comme on dit. Ils avaient simplement besoin de se détendre. De rire. Et s'en prendre à Severus était la meilleure solution. Après l'avoir désarmé, James s'amusa à le maintenir en l'air, la tête en bas ce qui amusait fortement le petit groupe d'élèves qui s'était approché et formait un cercle. Et puis Lily était intervenue, défendant celui qu'il affectionnait tant. James promis de laisser tranquille le vert si elle acceptait de sortir avec lui, bien évidemment la rousse ne se laissa pas faire, mais ce qui calma la dispute c'est Severus qui de lui-même repoussa l'aide de Lily en l'insultant. James s'énerva encore plus en entendant cela et envoya même un sortilège en direction du garçon. Mais le mal était fait et Lily avait détourné les yeux et commençait déjà à partir vers le château. Severus s'enfuit alors sur le champ, ne laissant pas le temps aux garçons de continuer à l'embêter.

James déteste Severus... C'était un fait inchangeable. Mais il aime plus ses meilleurs amis qu'il ne déteste le garçon. C'est pour ça, et uniquement pour ça qu'il lui sauva la vie. Sirius, sur les nerfs indiqua à Rogue comment calmer le saule cogneur et lui proposa même d'emprunter le passage secret une nuit de pleine lune. Or, au bout du tunnel, dans la cabane hurlante, Remus était en pleine transformation. Une blague qui aurait pu tourner au drame si Sirius n'était pas venu se confesser auprès de James qui réagissant au quart de tour avait couru comme un dément le sortir de ce traquenard. Par chance, aucun des deux ne se retrouva blessé. Mais le mal était fait, Severus avait vu Remus. Il avait dès lors tout compris... Dumbledore le força a passé un accord avec lui, il tairait la condition particulière de Remus, et c'est le coeur plus léger que James rejoint son dortoir pour faire la morale à celui qu'il considérait comme son frère.




LA MORT DE DUMBLEDORE & SES RÉPERCUTIONS...

Dumbledore. Un grand homme. Bon. Généreux. Humble. Intelligent. James avait beaucoup d'estime pour lui. Mais ça, c'était avant. Avant ce mois d'août. Alors qu'il riait avec Sirius qui avait trouvé refuge chez les Potter l'été dernier, les hiboux contenant les fournitures scolaires et ce traditionnel -dernier dans le cas des garçons- billet pour le Poudlard Express. Mais à la grosse surprise des garçons, la lettre de James contenait un supplément. Une insigne. Celle des préfets en chefs. Il est inutile de préciser que les garçons ne se sont jamais remis de leur crise de rire qui a suivi la découverte. Trois jours plus tard il en riait encore. Pourquoi, par Merlin, Dumbledore l'avait choisi lui ? Une faute due sans nul doute à sa vieillesse, c'était la théorie la plus probable qu'avaient monté les deux jeunes sorciers devenus majeurs. Leur dernière année s'annonçait bien. Même s'ils avaient les ASPIC en perspective, James et ses camarades avaient prévus de rendre l'année inoubliable. Jamais Poudlard n'oubliera leur passage, c'était une promesse passée entre les 4 maraudeurs.

Mais tout ne se passe pas comme James l'avait rêvé. Déjà, première déception, Lily, qui n'avait pas, à son plus grand malheur, réalisé pendant l'été combien elle l'aimait. Elle lui avait pourtant tant manqué. Et ce n'était pas en séchant ses rondes dans Poudlard et ne remplissant qu'à moitié ses devoirs de Préfet en Chef que le garçon améliorait ses relations avec elle, loin de là... Mais la situation se détériora encore plus quand la terrible nouvelle tomba. Dumbledore était mort. Assassiné. Le responsable, simplement présumé, courrait encore les rues. Sa mort secoua James qui ne s'attendait pas à le voir tomber. Cela l'inquiéta énormément et plusieurs nuits d’affilées, le quatuor resta à converser jusque tard dans la nuit. James respecta la mort du directeur, et se calma pendant quelques jours, permettant à sa directrice de prendre l’école en main. Mais la situation ne dura pas, que le 12 novembre, le conseil d’Administration était créé par le ministère. Une fichue idée d'après James qui trouvait Minerva parfait dans le rôle de Directrice. Elle était juste. Entière. Et ne faisait pas de favoritisme. Il n'avait pas vraiment idée de ce qui se passait dehors, ne s'en préoccupait pas vraiment non plus. Mais quand les noms des membres du conseil tombèrent, il ne fut absolument pas ravi de constater que le père de Sirius en faisait partie.

Mais le fils unique des Potter n’était pas au bout de ses peins. Car à partir de là, sa dernière année qu’il voulait inoubliable se transforma en cauchemar éveillé. Dans le fond, elle allait être inoubliable. Mais pas pour les bonnes raisons. James ne changea pas radicalement de comportement. Que du contraire. Malgré la mise en place du conseil et ses convocations par Carl Londubat, l’un des membres, il ne fit pas plus attention à ses devoirs de préfets. Pourquoi, par Merlin, devrait-il réprimander ses camarades qui se promenaient la nuit dans le château alors que lui-même faisait dix fois pire rien qu’en sortant avec Remus les soirs de pleine lune ? C’était à ses yeux impossibles de retirer des points alors qu’il violait les trois quart du règlement lui-même. Il ne voulait pas tomber dans l’hypocrisie. Bien évidemment, cela entraina une violente dispute avec son homonyme féminin. Lily. Il réaffirma une fois encore ses sentiments, mais prenant conscience que la rousse ne les partagerait jamais, il prit la décision de prendre ses distances. Définitivement. Il avait le cœur meurtri, et les premiers jours passèrent très difficilement pour le garçon. Malgré ses tentatives pour garder le sourire et faire comme si de rien était, il était blessé intérieurement.

Malgré sa ferme intention de cesser de lui parler plus que nécessaire ou de réitérer ses demandes pour sortir avec elle, James continuait à l’observer de loin, lorsqu’il était certain qu’elle ne pouvait le voir. Elle voulait de l’air. De l’espace. James lui donnait ce qu’elle voulait. Mais quand il apprit que la jeune rousse allait devoir faire équipe avec Diggory, son sang ne fit qu’un tour et il s’énerva en moins de temps qu’il ne faut pour dire Quidditch. Les deux avaient déjà eu un passé très proche. Et ce n’était qu’après diverse menace que James avait réussi à les éloigner. Maintenant qu’il ne pouvait plus montrer à Lily combien elle comptait pour lui, il ne pouvait plus faire pression comme autrefois. Il se disputa violemment tout de même avec Charles. Une bagarre qui tourna vite au règlement de compte dans la volière. Diggory avait le dessus et ce n’est qu’après avoir blessé une de ses camarades de classe que James réalisa l’ampleur de la situation. Qu’il réalisa combien il s’était laissé aller à ses sentiments. Mais le pire, c’était qu’il ne regrettait rien. Sans s’excuser, il les laissa sortir de la volière. Il ramassa sa baguette, encore plus en colère qu’avant. Son cœur tambourinait dans sa poitrine et la rage continuait à lui tordre les entrailles. Il avait besoin de faire un tour. Cornedrue avait besoin de se défouler dans la forêt interdite.




LE BAL DE NOEL...

James n’adressa pas la parole à la rouquine pendant un bon mois. Les simples formalités de préfet, voilà à quoi se résumait leur rapport. Et il tenait bon. Mais voilà que le conseil organisait un bal à l’occasion de noël. Et ils n’avaient pas trouvé plus brillante comme idée que d’obliger les préfets-en-chef à y aller ensemble. C’est donc un James abattu qui rejoignait la grande salle, conscient qu’il allait devoir se tenir à côté de Lily. Qu’il allait devoir parler à Lily. Qu’il allait devoir danser avec Lily. Mais au final, le début de soirée ne fut pas si terrible. Irréaliste. Mais plutôt agréable. C’est sans aucune animosité que les deux préfets-en-chefs parlèrent et dansèrent. Tout se passait étrangement -quand on connaissait la relation des deux protagonistes-  bien jusqu’à l’arrivé des cadeaux. Des bouts d’Arsenius Samuels devrait-on dire maintenant. C’était la chose la plus dégoutante que James n’avait jamais vu. Des cris avaient retentis dans la grande salle, le sol et les belles robes et costumes se gorgeaient de sang alors que la ce qui serait connu comme la marque des ténébres commençait à flotter dans le ciel enchanté de la grande salle. James avait arraché le cadeau des mains de Lily dès qu’il avait repris conscience de la situation, comme pour lui épargner la vue immonde du cadavre coupé en plusieurs morceaux. Mais même s’il avait essayé de détourner ses beaux yeux verts en attrapant son menton pour le tourner  vers lui, la jeune fille d’un coup de tête s’était dégagé de son emprise et avait fait face à la situation. Les élèves avaient rapidement congédié, en tant que préfet-en-chef, James et Lily avaient supervisés l’évacuation.

Le garçon avait été impressionné par le calme apparent de la jeune fille. Malgré la tension qui se dégageait d’elle, Lily restait là et aidait de son mieux. Dans le fond, James n’était pas si étonné. Lily était une femme forte. Déterminée. Il en fallait plus pour la faire flancher. Il en savait quelque chose. Suite au bal, la relation entre James et Lily stagna dans une entente cordiale très étrange. Il ne l'ignore plus comme avant, mais ne revient pas pour autant lui demander de sortir avec. Il essaye d’adopter un comportement des plus détaché que possible. Il ne cherche plus à attirer ni ses foudre ni son regard, ni son attention.




POUDLARD EST EN DANGER...

Alors que James pensait que les jours à l’école ne pouvaient être plus sombres, l’annonce lui coupa le souffle. Rabastan Lestrange pour remplacer Arsenius Samuels. Une blague. Une horrible blague pas drôle. L’ambiance à Poudlard est bien différente de ce qu’elle était du vivant de Dumbledore. Rabastan dominait le conseil, et si les maraudeurs se faisaient une joie de mettre des bâtons dans leur roue en leur jouant des farces, c’était avec plus de finesse et d’ingéniosité qu’ils essayaient de tout faire pour rendre sa vie misérable. Ce n’était pas chose facile, mais au moins, ça gardait leurs esprits occupés.

Un autre événement vient frapper Poudlard, comme si l’Histoire s’amusait à toujours laisser deux mois aux élèves pour récupérer des atrocités auxquels ils assistaient pour mieux les faire replonger par la suite. Le 24 février, alors que les élèves prenaient leur petit-déjeuner dans la grande salle comme tous les matins, une évacuation d’urgence plus ou moins organisée a dû être mise en place.

Cette attaque, c’était les « sombrals » qui en étaient à l’origine, d’après les rumeurs c’était pour prouver combien les défenses de l’école étaient trop faibles. Et si James n’était pas franchement en accord avec la façon dont ils s’y étaient pris pour montrer la faiblesse de Poudlard, il rejoignait sur le fond de la chose. Oui, les défenses de Poudlard faisaient cruellement défaut. Combien de fois était-il sorti du château sans que personne ne le sache ? Combien de passage secret les maraudeurs connaissaient ? Combien d’autres étaient connus part d’autres camarades ?

L’attaque gifla mentalement le garçon. Même la mort de Dumbledore ne l’avait pas tant secoué, ni même apercevoir le corps mutilé d’un des membres du conseil. Le 24 février, il réalisa combien l’équilibre de la vie était fragile. Et que des choses futiles pouvaient tourner au drame en peu de chose. Les passages secrets qu’il aimait arpenter, de nuit de préférence, qu’arriverait-il si les sbires de Voldemort s’en servaient ? Ce soir-là, James prit très à cœur son rôle de préfet-en-chef. Et s’il rechignait avant à mettre des retenues à ses camarades qui se trouvaient dehors après le couvre-feu, l’attaque avait changé la donne. La sécurité avant tout.

Et cette femme, Myrina Smith, elle n’avait pas tort. Il fallait AGIR. On ne pouvait pas rester les bras croiser et attendre. Il y avait déjà eu trop de mort. James n’était pas encore sorti de Poudlard. Non, il lui fallait encore passer ses fichus Aspic. Par Merlin que ça lui passait au-dessus de la tête. Lui qui était presque triste en septembre de retourner pour la dernière fois au château était maintenant pressé de finir son année et d’aller mettre sa baguette au service de la protection de ses compatriotes. D’autant plus que ces deux dernières semaines, il tournait fou. Avant, ses journées étaient rythmée par se rondes, les cours, puis les devoirs. Mais avec la grève des professeurs qui s’éternisaient, c’était insupportable. Il les soutenait à cent pour cent pourtant. Rabastan devait quitter Poudlard. Le conseil tout court devrait être mis dehors d’après le brun. Mais si déjà Lestrange pouvait être renvoyé, il ne pouvait pas tomber sur pire comme dirigeant de l’école, n’est-ce pas ?





Anomalie & Nut's © Crédit gif



Dernière édition par James Potter le Mer 3 Juin - 23:17, édité 5 fois
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Pro-Mangemort
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 1:39

James ! waw
Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche Smile

_________________
- undisclosed desires -
I want to reconcile the violence in your heart, I want to recognize your beauty is not just a mask, I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 7:52

RE BIENVENUE owi calinou
Bon courage pour la fin de ta fiche du coup, et si tu as des questions n'hésites pas leche

_________________
Invité

avatar

Invité

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 10:46

Rebienvenue Jamesie 72
Bon courage pour compléter ta fichounette!
and every night I freak for Her...

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Isis
Clan: Pro-Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 21:42

Merci !!! 72

Je vais essayer de la compléter ce soir, au moins de bien avancer sur word, mais je vous avoue que je passe le week-end à Las Vegas, alors elle ne sera terminée que Lundi soir...

Mais je vais me dépêcher !! J'ai trop hâte de RP de nouveau avec vous !!

ϟ Lumière éteinte

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Neutre
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 21 Mai - 22:08

Re-bienvenue sur Who Jamesouille waw
Profite bien de ton week-end leche

_________________
TITANIUM
You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
rule doreanien n°1 ¤ Do as I say, not as I do

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Mêlé



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Sam 23 Mai - 21:03

Mais, mais, mais.... MAIS J'AI PAS VU QUE TU AVAIS POSTE han  
(moi qui me disais "mais il en met un temps" Arrow)

Re-bienvenue parmi nous en tout cas, gros matou coeur Tu connais la maison mais n'hésites pas si besoin ! Et bon week-end à Vegas, dis donc  luxinette <3
Un gryffon, un gryffon, un gryffon, mon coeur déborde de joie Love U marre des verts ->

_________________
It is time to wake up. Time to get up and go beyond mountains. Proclaim its innocence, proclaim its truth. It is time to get up et fight for it, for her !
fugitiverun for your life

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Horus
Clan: Neutre
Sang: Souillé



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Dim 24 Mai - 21:49

ange 32 lalala je te manquais tant que ça, mon potooooooooooooooo coeur 77  72  owi  calinou  carl  cheers  coeur  waw je file répondre à ton mp je suis trop contente de ton retour ! drool calin 77 owi calinou bisous 72 waw I love you

_________________

THIS IS THE WAR.
La peur n'est pas réelle. Le seul endroit où la peur peut exister, c'est dans nos pensées concernant l'avenir. C'est un produit de notre imagination qui fait naître des peurs qui n'existent pas dans le présent et peut être que jamais elles n'existeront. Ça frôle parfois la folie, mais le danger est on ne peut plus réel, mais la peur est un choix.
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Ven 29 Mai - 8:32

James waw tu en es où dans ta fiche ? Ca fais une semaine que tu as commencé leche tu as besoin d'un délai supplémentaire ?

_________________
and every night I freak for Her...

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Isis
Clan: Pro-Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Ven 29 Mai - 21:49

Oh ouai s'teu plait, il me reste encore 3/4 paragraphes sur la dernière partie à écrire !! Je donne tout ce que j'ai pour le boucler ce week end !! 72

Edit, j'ai déjà ajouté ce que j'avais écris avant. Et j'ai modifié la partie sur le meurtre de Dumby ! Smile
La liberté de l'aigle en plein vol

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Mar 2 Juin - 8:21

Jamesounet, je crois que tu n'as pas réussi à tout boucler ?
En tout cas tu as bien sûr ton petit délai, tu as donc jusqu'à jeudi prochain. Hésites à dire si tu veux que j'allonge jusqu'au weekend prochain, si c'est plus pratique pour toi leche

_________________
and every night I freak for Her...

avatar


Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Isis
Clan: Pro-Sombral
Sang: Pur



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Mer 3 Juin - 23:19

Non, je suis trop une boulette !!


Mais voilàààà, c'est TERMINEEEEE !!! héros héros owi

Je suis pas très contente de ma fin ... J'arrivais pas à transmettre ce que je voulais ... hm J4espère ça vous ira quand même ...

Si je dois changer des trucs, vous me dites hein ?! waw

calinou
Admin

avatar


Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: James | Here we go again ! Jeu 4 Juin - 16:20



   

   
Bravo, tu es validé(e) !


Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation avec brio, et tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous   Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller ouvrir ton sujet de relations ! Tu t'y feras pleins d'amis ! Ainsi que d'aller faire un petit tour du côté de la lsection gestion des rp afin de t'organiser. Pour trouver des partenaires RP, Who a pensé à tout. Ici tu peux faire une recherche de partenaire rp. D'ailleurs, si tu veux un peu d'animations dans tes rps va voir Beedle..

   D'autre part, pense à acheter un hibou et d'aller à la poste magique ouvrir ta boîte aux lettres !
   
Toute l'équipe de Who te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu t'y plairas.    



Contenu sponsorisé

Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: Re: James | Here we go again !

James | Here we go again !
Page 1 sur 1