Jan Mikael Andersen du Danemark
Lumos
Identité
Clan

Feuille de personnage
Caste: Seth
Clan: Pro-Mangemort
Sang: Pur



MessageSujet: Jan Mikael Andersen du Danemark Lun 22 Juin - 21:54



 

 
Jan Mikael Andersen du Danemark


 
Il ne faut pas être meilleur que tous les autres. Il faut être meilleur que ce que l'on pensait pouvoir être. (Ken Venturi)


 
Featuring Daniel Gillies

 
  • Nom :
  • Andersen, un nom d’emprunt pour ne pas crier sur tous les toits qu’il appartient à l’illustre maison des Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg qui règne actuellement sur le Danemark.
     
  • Prénoms :
  • Jan, qui se prononce « Yann », est le nom de son arrière-grand-père. Et Mikael, en l’honneur du premier de la lignée des Andersen.
     
  • Nationalité :
  • Aussi loin que remonte leur arbre généalogique, les ancêtres de Jan était originaires du Danemark.
     
  • Date et lieu de naissance :
  • Le beau Jan est née le 17 Mai 1945, dans le palais royal danois.
     
  • Nature du sang :
  • Pur. Depuis des générations, la famille royale danoise est composée de sang-pur, et ne saurait entacher cette lignée honorable.
     
  • Métier :
  • Si, pendant des années, Jan a occupé la place de conseiller royal auprès de sa sœur, la reine Magrethe II, pour ce qui avait trait aux affaires du monde magique, le diplomate qu’il est a accepté le rôle d’ambassadeur auprès du ministère de la magie anglais. Depuis la prise de pouvoir de Voldemort, le danois n’a rien changé à ses habitudes, pour montrer sa bonne foi.
     
  • Baguette
  • 33 centimètres, en bois d’aubépine, avec un crin d’Abraxan
     
  • Miroir de Rised :
  • Son plus cher désir est de trouver cette personne qui, en plus de faire battre son cœur, pourrait s’accorder parfaitement à sa personnalité. Une âme sœur, une amie, une confidente. Mais pour le moment, ses traits sont flous, dans le reflet que lui renvoie le miroir du Rised.
     
  • Epouvantard :
  • Sa plus grande crainte, ce serait d’assister à la disparition de sa famille, de sa lignée, que ce soit par un coup d’état, ou des mariages déshonorants avec des moldus, et sang-de-bourbe.
     
  • Patronus :
  • Représentatif de sa nature, le patronus de Jan prends la forme d’un mamba noir.
     
  • Clan :
  • Au vue de ses opinions, il se rangerait plutôt du côté des Pro-mangemorts.
     
  • Caste :
  • Il fait partie de la Caste de Seth


     
  • Qualités et défauts :

  •  
    Elevé depuis tout jeune dans un univers de luxe, de pouvoir et d’arrogance, il n’est pas étonnant que Jan se soit approprié ces comportements. Il se montre en règle général plutôt arrogant ou orgueilleux. Il est fier de son sang, de sa famille, et de lui-même. Travailleur, il est également déterminé, et accompli son devoir jusqu’au bout, sans se soucier des commentaires désobligeants ou des répercussions que ses actions pourraient avoir autour de lui. Il va au fond des choses, et préfère l’honnêteté au mensonge, même s’il use parfois de ce dernier pour servir ses intérêts.

    Il peut paraître égoïste, car il sert au mieux ses intérêts personnels, mais il œuvre également pour son pays, pour sa sœur. On lui a appris, dès tout petit, que la famille était sacrée, et les valeurs encore plus. C’est donc naturellement qu’il revendique comme siennes des valeurs telles que la persévérance, la haute opinion de soi, l’attachement à la famille ou encore la pureté du sang. Habitué des postes à responsabilités, Jan se sert au mieux de ce qui l’entoure, de ceux qui l’entourent, également, pour mener à bien ses objectifs. Diplomate, il sait se faire discret quand les circonstances l’exige, mais il sait aussi s’imposer et imposer ses idées, ses directives. Habitué à tout contrôler, il régente ses subordonnés avec une main de fer.  Il ne tolère pas la moindre traîtrise vis-à-vis de sa personne, de sa position, et n’hésite pas à se montrer sévère quand les circonstances l’exigent. Il peut même paraître cruel, bien que ce ne soit pas du sadisme. Infliger la douleur gratuitement ne le passionne pas tant que ça. Il fait ce qui est nécessaire pour que le fautif garde en tête qu’on ne plaisante pas avec lui, qu’on ne le double pas.

    Il n’hésite pas à se servir des autres pour parvenir à ses fins. Il sait aussi reconnaître l’autorité de sa sœur, la reine Danoise, et s’y plie avec bon cœur. Mais quand on le connaît aussi bien que sa sœur, on peut découvrir que sous cette surface dure se cache un cœur en or, dévoilé seulement aux personnes les plus proches de lui. Il se montre généreux avec ceux qui ont gagné sa confiance, et n’hésiterait pas à risquer sa vie pour ces derniers. Mais si l’un d’eux le trahit, il ne pardonnera pas. Rancunier, il cherchera même à se venger. Et comme la vengeance est un plat qui se mange froid, il mettra à profit sa patience et son intelligence pour concocter quelque chose que le fautif n’oubliera pas de sitôt. Dès qu’il s’agit de vengeance, d’ailleurs, ses principes moraux sont écartés. C’est le seul instant où il ne se montre pas comme un vrai gentleman, un homme de la cour.



     
  • L'apparition du tatouage

  • Il n’était pas encore minuit, en ce 16 mai de l’année 1978, quand une douleur sourde éclata au creux de son bras. L’homme se retourne, en se tenant le bras, cherchant dans la rue obscure ce qui a bien pu le heurter. Mais il ne voit rien, et la faible lueur de sa baguette n’éclaire que les pavés humides du trottoir. Haussant les épaules, il reprend sa route en se massant le creux du bras par-dessus la veste de costume noire qui ses épaules carrées et son torse sculpté. Il ne tarde pas à arriver chez lui, posant sa veste, sa baguette et son attaché-case. Retroussant les manches de sa chemise blanche, ayant complètement oublié la douleur qui l’avait saisi dans la rue, Jan remarque alors ce bleu, plutôt étendu, qui se dessine au creux de son bras.

    Quelques jours après, alors qu’il s’attendait à ce que le bleu disparaisse, l’hématome semble prendre une forme précise, et noircit peu à peu. Le danois est intrigué. Aucune potion de soin ne parvient à le faire disparaître. Il cherche donc à consulter un médicomage. Mais ce dernier ne l’aide pas vraiment, incapable qu’il était de trouver une solution ou une explication. Il était également victime de cet étrange bleu, ainsi que toute la population sorcière. Jours après jours, le noir forme des lignes précises, jusqu’à former un loup. Jan est de plus en plus intrigué, jusqu’à ce que la réponse soit donnée le 1er juin.

    Il se trouve satisfait du symbole qui s’est dessiné sur son bras, synonyme de la caste de Seth, des grands sorciers biens vus, et ne voit rien à redire. Si ce n’est qu’il aurait quand même apprécié d’être prévenu. Mais, en bon diplomate, il laisse passer et reprends ses affaires en cours.


     

     
  • Votre petit surnom :
  • Choup’
     
  • Quel âge avez-vous :
  • Bientôt 22 owi
     
  • Comment avez-vous découvert Who :
  • Troisième compte (on arrête plus la schizophrénie).
     
  • Quel est le code secret :
  • Comme si j’allais passer vingt minutes à chercher, à tout relire mot à mot pour voir si vous n’en avez pas caché un après la mise à jour du forum Arrow
     
  • Des remarques ?
  • Mis à part que vous êtes tous géniaux ici… Nope.



     © Artchie
     
    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Pro-Mangemort
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Lun 22 Juin - 21:55


     
    Jan Mikael Andersen du Danemark


     
    L'extrême pureté peut contempler le pur et l'impur ; l'impureté ne peut ni l'un ni l'autre : le premier lui fait peur, le second l'absorbe. (Simone Veil)


     
  • The most effective way to destroy people is to deny and obliterate their own understanding of their history.



  • Le 17 mai 1945, alors que les moldus viennent tout juste de sortir de la guerre, le roi Frederik IX du Danemark et sa femme, la princesse Ingrid de Suède, accueillent un nouveau membre dans leur famille. Après Magrethe, le 16 avril 1940 et Benedikte, le 29 avril 1944, c’est le tour de Jan de voir le jour. Son existence sera cachée aux yeux des moldus, le roi ayant déjà modifié la loi pour que sa fille aînée puisse hériter et n’ayant nulle envie d’avoir un soulèvement sur les bras. Pour les moldus, la princesse Ingrid a fait une fausse couche, et accouchera un an plus tard, le 30 août 1946, d’Anne-Marie. Jan, de son second prénom Mikael, est ainsi nommé Andersen, pour éviter d’éveiller l’attention des indésirables.

    Elevé avec les filles, Jan est toutefois officiellement présenté comme étant le fils du frère de la princesse, Sigvard. Il grandi plutôt heureux, avec une éducation stricte et raffinée. Habitué à vivre dans l’opulence, il n’envisage pas son train de vie autrement à présent. Il a toujours eu tout ce qu’il désirait, que ce soit en termes de jouets, de nourriture, de vêtements, de livres ou d’autres possessions.

    Arrivé à l’âge d’aller à l’école, le jeune homme a été envoyé à Durmstrang, et y a tissé sa petite toile. Il s’y est senti comme chez lui, même s’il trouvait que ça manquait un peu de diplomatie. La plupart de ses congénères étant férus de magie noire, c’est tout naturellement qu’il y a porté sa curiosité. Même si sa famille ne la pratiquait pas, ils ne voyaient rien à redire. Sans l’utiliser à mauvais escient, Jan a beaucoup pratiqué, jusqu’à atteindre la perfection, comme dans tout ce qu’il faisait. Il n’entamait jamais quelque chose sans le laisser inachevé, ni sans réussir totalement à surpasser les autres.

    Ses années à Durmstrang ont fait de lui un homme accompli. Ce qui avait été commencé dans son enfance, son éducation stricte et poussée, a été achevé à l’école de sorcellerie. Il est devenu l’homme juste et puissant que voulait son père. Il est devenu un exemple de droiture, d’ambition et d’honneur. Il était loyal à sa famille, à son rang. A son sang.

    Revenu au sein de sa famille, le jeune homme apprit les dernières ficelles de la politique qui lui manquaient. Conseiller royal, il découvrait le pouvoir et la sagesse qui était nécessaire à tout bon diplomate, à tout bon homme d’affaire. Ses conseils avisés, malgré son jeune âge, préservèrent la royauté.

    Quand fut venu l’heure de régner, pour sa sœur aînée, peu après le décès de leur père, Jan se montra à la hauteur, aidant la nouvelle reine du mieux qu’il le pouvait. Il avait toujours été plus proche d’elle que de ses deux autres sœurs, aussi son mieux était vraiment le maximum qu’il pouvait faire. Il ne ménageait pas ses efforts, et cette année 1972 fut assez éprouvante pour lui. Le poids des responsabilités sur ses épaules était énorme. Mais il se disait que ce n’était rien en comparaison de celles de sa sœur. Magrethe avait besoin de son aide, de ses conseils, et il ne lui offrirait rien de moins que la perfection.

    Pourtant, au fil des ans, elle prit de l’assurance, et elle ne le consultait plus autant. Il prenait malgré tout soin d’assurer sa relève et formait ainsi un apprenti pour la seconder si jamais il ne pouvait plus assurer ses fonctions. Bien lui en prit, car peu après, alors qu’il entamait sa trentième année, sa sœur lui proposa de servir d’ambassadeur du Danemark auprès du ministère de la magie Anglais. Son prédécesseur venant de décéder, la place était vacante. Et Magrethe n’ignorait pas que Jan avait besoin d’un peu de changement.

    Il accepta, sans surprise, et laissa donc son apprenti prendre sa place. Il ne tarda pas à faire ses valises pour partir, même si la reine l’enjoignait -ou lui ordonnait, plutôt- de prendre quelques jours de repos avant de se présenter au ministère. Il profita de ce répit pour découvrir un peu Londres, surtout la partie sorcière, et pour commencer à nouer des relations. Il assista à plusieurs soirées de la haute société, en qualité de noble étranger, d’émissaire de la reine danoise. Très vite, sa présence parmi les sorciers fut connue de tous. C’était le plus jeune ambassadeur au ministère, et pourtant, c’était également le plus assidu, le plus efficace.

    Poli, travailleur, ambitieux, redoutable en affaire et avec un esprit avisé, il ne tarda pas à être éminemment respecté parmi ses confrères, mais également parmi le reste des sorciers. Son poste d’ambassadeur lui plaisait énormément. Son travail au sein du ministère de la coopération magique était distrayant, et varié. Par ailleurs, il n’avait pas coupé les ponts avec son pays natal, et s’efforçait de placer le Danemark et le Royaume-Uni dans une position d’alliance plutôt avantageuse.

    Quand les premiers troubles survinrent à Poudlard, avec l’assassinat du directeur, Jan en informa sa sœur. Elle voulut lui demander de rentrer, pressentant de plus grands troubles. Mais il la rassura. Elle était moins à cheval sur la pureté du sang que lui, et il avait cette petite intuition qui lui disait que les troubles en Angleterre ne seraient pas aussi importants pour lui que pour certaines personnes au sang moins noble. La mort de ce Dumbledore n’était peut-être pas une mauvaise chose.

    Mais il tint sa langue sur ses opinions, alors qu’autour de lui, le monde s’affolait. La mise en place d’un conseil d’administration à Poudlard était, à ses yeux, autant une bonne qu’une mauvaise chose. Encore fallait-il choisir les bons conseillers. Ce qui n’était pas forcément le cas, lors des élections. Mais il lui fallait se rappeler que Poudlard n’était pas comme Durmstrang. Poudlard n’accordait pas autant d’importance à la noblesse du sang que son ancienne école. Il s’abstint donc de commenter, et gardait ses opinions au chaud dans son esprit.

    Il eut néanmoins la confirmation que cet état de fait ne plaisait pas à tout le monde, en Angleterre. L’assassinat et le démembrement de l’un des membres du conseil étant le point d’orgue de cette opposition. Le remplacement de ce dernier par un membre actif de la haute société anglaise sembla indiquer un changement de direction dans le système d’éducation de Poudlard.

    Mais apparemment, le monde sorcier n’était pas prêt pour ce changement. Bien que Jan soutienne activement la position de Rabastan Lestrange au Conseil, essayant de convaincre ses pairs, un groupuscule se créa. L’envol des Sombrals, qu’ils se nommaient, pour faire face aux mangemorts. Le début de cette année 1978 ne s’annonçait aussi calme qu’elle aurait pu l’être.

    Malgré tous ces troubles, le danois continua sa mission avec sérieux. Il appuyait bien entendu les votes qui permettaient de renforcer l’importance de la pureté du sang, même si l’ambiance n’était pas forcément de leur côté. Pourtant, tout changea au cours d’une seule journée. Lors des élections à un remplaçant pour Rabastan Lestrange. Nombreux étaient ceux à ne pas apprécier l’homme, et à vouloir un remplaçant juste et équitable. Mais cette journée n’eut même pas le temps de prendre un bon démarrage. Ces mangemorts dont parlaient les gens de plus en plus fréquemment, ce Lord Voldemort, décidèrent d’attaquer au début du discours du Ministre, tuant ce dernier. Il n’y a pas qu’à Poudlard que les attaques commencèrent. Au Ministère aussi, il y eut des assauts. Occupé à organiser une rencontre sportive entre l’équipe danoise de Quidditch et celle d’Angleterre, Jan ne se rendit pas tout de suite compte des incidents. Ce n’est que lorsqu’un sorcier masqué et vêtu de noir pénétra dans son bureau qu’il comprit la situation.

    Il se livra sans résister. Certains de ses collègues, les plus ouverts d’esprits, combattirent avec hargne. Mais, submergés sous le nombre, ils finirent par se rendre. Ou mourir. Mais Jan ne fut pas trop inquiété. Son sang, son rang, ses opinions… Tout, en lui, inspirait confiance pour le nouveau régime. Enfin, du moins, pas trop de méfiance. Après les vérifications de rigueur, la profession de foi et tout ce qui s’ensuit, il fut autorisé à reprendre son poste. Sous surveillance, peut-être, mais ça n’embêta pas le diplomate.

    Dès qu’il fut libre, il s’empressa d’écrire à sa sœur pour la rassurer, et lui raconter les dernières nouvelles. Ce changement de régime ne lui plaisait pas trop, mais Magrethe connaissait les opinions de son frère, aussi ne se prononça-t-elle pas trop. Il savait ce qu’il faisait. Il était avisé, et savait également ce qui était le mieux pour sa nation, en ces temps troublés, aussi se fia-t-elle à ses conseils.

    Depuis, Jan travaille toujours au ministère de la coopération magique. Parfaitement intégré, il supporte activement les nouvelles lois, et fais de son mieux pour aider le pays à aller dans ce sens, vers la supériorité des sang-pur.


      © Artchie
     
    La liberté de l'aigle en plein vol

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Lun 22 Juin - 22:04

    owi Je vais lire tout ça à tête reposée ! coeur
    Rebienvenue parmi nous Jambon ! (oui, tu es poursuivi par les pseudos alimentaire c'est comme ça leche)

    _________________
    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Pro-Mangemort
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Lun 22 Juin - 22:11

    Charlie mdr
    Han, un danois waw Avec cet avatar, en plus 77
    Velkommen !

    _________________
    - undisclosed desires -
    I want to reconcile the violence in your heart, I want to recognize your beauty is not just a mask, I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
    ϟ Lumière éteinte

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Neutre
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Lun 22 Juin - 23:00

    Purée, il est sexy le TC quand même bave
    Re-Bienvenue Mange

    _________________
    TITANIUM
    You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
    and every night I freak for Her...

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Isis
    Clan: Pro-Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Mar 23 Juin - 4:22

    Reee-bienvenue !!! :D

    J'ai bien rigolé en lisant le nom de famille d'origine de ton personnage !! Content qu'il vive sous un pseudonyme ! haha le truc à rallonge ouai !
    Admin

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Mer 24 Juin - 23:00




    Bravo, tu es validé !


     


  • Bravo à toi, tu as passé l'étape de la validation avec brio

  • Tu vas enfin pouvoir venir t'amuser avec nous   Pour bien démarrer, n'oublie pas d'aller ouvrir ton sujet de relations ! Tu t'y feras pleins d'amis ! Ainsi que d'aller faire un petit tour du côté de la lsection gestion des rp afin de t'organiser. Pour trouver des partenaires RP, Who a pensé à tout. Ici tu peux faire une recherche de partenaire rp. D'ailleurs, si tu veux un peu d'animations dans tes rps va voir Beedle.

    D'autre part, pense à acheter un hibou et d'aller à la poste magique ouvrir ta boîte aux lettres !

    Comme tu es un petit peu vieux, tu peux aussi aller recenser ton petit métier et te trouver un petit appartement ou une petite maisonnette chez l'agent immobilier du coin, il se fera un plaisir de t'aider. Enfin, comme tu es un grand, tu peux te battre pour défendre ton clan en demandant des mission.      

    Toute l'équipe de Who te souhaite encore une fois la bienvenue, et espère que tu t'y plairas.


    © Artchie
    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Pro-Mangemort
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark Jeu 25 Juin - 10:31

    Yipee ♥️
    Merci à tous !

    _________________
    To reign is worth ambition though in Hell :
    Better to reign in Hell, then serve in Heav'n.
    © florissone



    Contenu sponsorisé

    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: Jan Mikael Andersen du Danemark

    Jan Mikael Andersen du Danemark
    Page 1 sur 1