-Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras.
Lumos
Identité
Clan



MessageSujet: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Lun 13 Juil - 23:41



       

       
Silverwood Lilith Nirvana


       
♚ L'important n'est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisis d'être. ♚


       
Featuring Taylor momsen

       
  • Nom :
  • Silverwood
           
  • Prénoms :
  • Lilith Nirvana
           
  • Nationalité :
  • Anglo-Française
           
  • Date et lieu de naissance :
  • Un 23 mars il y a 21 ans en France
           
  • Nature du sang :
  • Sang-mêlé, sa mère est une Vélane et son père un Sang-pure.
           
  • Année d'étude / métier :
  • Esclave
           
  • Baguette
  • Elle était en bois de cerisier, assez fine et délicate, ce qui demandait une grande maitrise de soit et un grand raffinement, mais le cœur était un cheveux de sa mère,  ce qui donnait un mauvais caractère à la baguette. 27,3cm, elle reflétait parfaitement l'esprit de Nirvana. Du moins avant qu'on ne le lui ai arrachée.
           
  • Miroir de Rised :
  • Des centaines de papillons qui voltent puis ce regroupe pour former qu'un, Nirvana.
           
  • Epouvantard :
  • Elle même mais avec un visage hideux d'une Vélane en colère.
           
  • Patronus :
  • Un Papillon.
           
  • Clan :
  • pro-sombrale
           
  • Caste :
  • mettre des icônes des tatouages :


           
  • Qualités et défauts :

  •       Je ne saurais vous dire lesquels d'entre eux sont des qualités ou des défauts, mais voilà son esprit mis à nu, devant vous. Lorsqu'on la rencontre pour la première fois, ou que l'on la croise tous les jours de loin sans réellement la connaitre, on peut penser qu'elle est hautaine, qu'elle a une certaine prestance. Tout le monde pense ça au début et personne ne peut dire le contraire. En vérité elle met un point d'honneur à être en communion avec son corps, d'absolument tout ressentir dans chacun de ses sens, que chaque parcelle de son corps doit être dans une position bien précise, jusqu'au bout des doigts, c'est certainement cela qui lui donne une certaine présence. Ça et certainement le fait qu'elle ait du sang de vélane qui coule dans ses veines. Toujours à la recherche de la perfection, elle aime les choses bien faites et à leurs places, est-ce un crime ? Mais tout ça n'est pas très important... Car au fond lorsqu'on la connaît réellement, elle est parfaitement narcissique, égocentrique, susceptible, tête de mule, boudeuse, enfantine par moments, avec un humour noir avec des touches sexuels assez déroutantes pour certaines personnes, et pourtant avec tout ça au fond d'elle, elle peut rester froide et acquiescer sans rien dire, recherchant toujours cette perfection que ce soit de son corps ou de son environnement, ce qui est très utile en tant qu'esclave puisqu'elle fera tout pour embellir la vie de ses maitres.
     
    On le comprendra bien, Nirvana est maniaque.

    Outre tout cela, elle est généreuse et a un grand cœur, elle ne donne jamais sa confiance à personne, mais elle pardonne très facilement, c'est peut-être parce qu'elle a une mémoire sélective. Grâce au sang de vélane qui parcourt son corps, elle charme facilement les hommes, non pas qu'elle ait besoin de ça pour ça. Mais elle s’est vite lassée des hommes en ce qui concerne de la séduction, bien trop facile pour une demi-vélane, mais une femme, douce, raffinée, parfaite, inaccessible, une femme, qui plus est, immunisée contre le don de vélane, c'est un véritable challenge à la hauteur de Nirvana.
    Mais dans tout ça, si on réfléchit bien, seule une femme -ou un aveugle- peut aimer Nirvana pour ce qu'elle est et non pas à cause de ses origines.

    Son passe-temps favoris après la recherche perpétuelle de la perfection et du charme, sont les livres. Nirvana lit énormément de bouquins sorciers, mais aussi moldus. Non pas qu'elle apprécie particulièrement les moldus, mais certains bouquins en valent la peine. Elle a l'esprit ouvert pour toutes les races car d'après elle "il y a des cons dans chaque race, que ce soit moldus, sorcier de sang-pure ou mêler, ce n'est pas elle qui va changer notre être"  ceux qui ne semblent pas être le cas de tout le monde, mais son opinion, elle le garde pour elle à présent, elle en a trop dit par le passer.  

    Elle a passé ses études à Beau-bâton en France, c’est certainement grâce à ça qu’elle était devenue la femme qu’elle était avant la prise de Voldemort. Pendant sa scolarité elle a appris à jouer du piano et elle c’est vite rendus compte qu’elle avait un don, mais surtout que ça la défoulait énormément, que ça évacuait tout son stress, ses colères, sa tristesse, ce qui lui fut bien utile à  la mort de sa mère. Au fil des années, et surtout à force de travail, elle finit par devenir un virtuose du piano.

    Elle a très mal vécu son séjour à Askaban et le fait de c'être fait retirer sa baguette, pour ne pas dire qu'elle a perdu la tête. Ce qui est compréhensible, puisque pour Nirvana le dicton "un esprit saint dans un corps sain" ce continue par "et dans un environnement sain". Alors ce faire enfermer et qui plus est dans un endroit aussi insalubre et hostile qu'Askaban...  



           
  • L'apparition du tatouage

  •        De base Nirvana est perdu entre ses origines, elle n’est pas entièrement sorcière, mais pas non plus vélane, et encore moins moldu. Même si elle vivait parmi des sorciers pendant ses études, elle ne se sentait pas à sa place parmi eux. Et lorsqu’elle rentrait chez sa mère pendant les vacances, dans cette famille de vélane, même si elle était choyée elle ne se sentait non plus à sa place. Trop Vélane pour être Sorcière, trop Sorcière pour être Vélane.  Sa mère ne parlait pas trop du père de Nirvana, s’en était presque un tabou. La seule chose que Nirvana sait sur lui est qu’il est un sorcier de sang-pure et que c’est pour ça qu’il les a quittées et totalement reniées, ça et  qu’elle tient sa couleur de cheveux blonds pâle de lui. Derrière son sourire parfait, une certaine rancœur pour les sang-pure restait dans l’esprit de la jeune femme. Même si elle sait que ce n’est pas là faute de toute une race ce qu’a fait son père, elle pense tout de même que ce ne doit pas être le premier à avoir fait ça. Après la mort de sa mère, elle finit sa dernière année de cours avant de tout laisser derrière elle pour aller en Angleterre. Elle avait trouvé un job dans un hôtel de Luxe en tant que pianiste et entre-temps, elle poursuivait son apprentissage de piano, oubliant presque la magie, voulant enterrer son passé. Elle devenait peu à peu connue dans le monde de la musique classique. Même en s’efforçant de rester à l’écart du monde magique, elle apprit pour le deuil national et cette étrange maladie qui apparaissait comme une malédiction. Alors qu’elle prenait son bain, elle découvrit dans le miroir avec stupeur un tatouage de faucon dans son dos, encore un peu mal formé, cela devait faire des jours qu’il éclorait, mais elle ne l’avait pas remarquée avant. Elle tentait bien que mal de le cacher, elle allât même se faire tatouer autre chose par-dessus, mais le faucon s’est déplacé vers le bas de son dos après quelques jours. Mais dès le premier juin, elle entendus parler de l’annonce de Voldemort et se rassure qu’elle en ai fini avec tout ça, que le monde magique devenait réellement n’importe quoi.  


           

           
  • Votre petit surnom :
  • Mystic ou Nirvana coeur
           
  • Quel âge avez-vous :
  • 17ans, oui je suis le bébé du fofow
           
  • Comment avez-vous découvert Who :
  • Entant que fan de l'univers Hp, et du rpg, je voulais donc un fofo Hp ! 72 du coup j'ai fait le tris, et d'ailleurs vous avait faillit passé à la trappe ! Parce que je recherchait surtout un forum avec des couleurs claires, et qu'il n'y ai pas 150 personnes connectées en même temps, mais le contexte est tellement bien que je n'ai pas pus m'en empêcher, tan-pis pour les couleurs ! 77  
           
  • Quel est le code secret :
  • Je me suis déjà fait taper sur les doigts parce que j'ai dis qu'il y avait pas de code à Kalysta alors je le redirait pas ! waw
           
  • Des remarques ?
  • Des couleurs claires ? 72  Fait tout sombre ici !



           © Artchie
           


    Dernière édition par L. Nirvana Silverwood le Lun 20 Juil - 16:05, édité 6 fois
    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Lun 13 Juil - 23:41


           
    Silverwood Lilith Nirvana


           
    Tout est écrit et tout ce répète, jours après jours, années après années.


           
  • « Dans la vie, on a tous des choix à faire, la plupart d’entre eux, d’autres sont mauvais, mais en fin de compte qui peut en juger ? »




  • Il y a maintenant 24 ans de cela, en France,  un jeune sorcier tomba sous le charme d’une Vélane, ils c’étaient rencontré sous une nuit d’été sur une plage de Corse. Étant tous deux de passage dans ce côté moldus et isoler du monde magique, ils ignoraient l’un comme l’autre que la magie habitait la personne dont ils étaient tombés amoureux. Car oui, étrangement, la jeune Vélane l’aimait en retour. Ils se prouvaient  leur amour à maintes et maintes reprises durant cet été, mais la réalité les rattrapa très vite. L’été venait de se terminer et tous deux devaient entrer respectivement chez eux. Lui le savait depuis le début, étant de sang-pure et qui plus est de famille conservatrice, cette aventure pour lui devait se terminer en même temps que l’été.

    Alors que la Vélane venait lui supplier de rester avec elle, ayant découvert qu’elle portait son enfant, elle découvrit le jeune homme en train d’utiliser sa baguette, surprise elle fit un pas en arrière. Alors qu’il était prêt à lui lancer un « oubliette », le jeune Vélane, prise de rage tant bien que parce que le jeune homme ne lui avait pas dit qu’il était un sorcier, qu’il serait prêt à effacer la mémoire de la jeune femme, s’énerva et son visage devint hideux, telle une harpie. Surpris le jeune homme, s’interrompra et le visage de la jeune femme redevint peu à peu normal. Tous deux ne pouvaient rien reprocher à l’autre puisque l’un comme l’autre s’étaient cachés leurs origines. La jeune Vélane avoua tout de même sa grossesse au jeune sang-pure, il ne voulait pas de l’enfant sang-mêlé, même si elle n’était pas moldu , elle n’était tout de même pas une sorcière, surtout pour une lignée comme la sienne et qui plus est hors mariage. Il renia totalement la petite mi-Vélane, mi-Sorcière qui naquit 9mois plus tard le 21mai.

    Lilith Nirvana Silverwood, du nom de sa mère, était née.

    Dès son plus jeune âge, la jeune sang-mêlé avait déjà ses particularités magiques que l’on trouve chez les jeunes sorciers, de plus la bouille d’ange de Nirvana faisait déjà des ravages à cette époque, tant bien que par ses origines, mais aussi par cet étrange fait qu’elle n’ai pas la même couleurs dans chaque oeuil, Nirvana avait donc depuis sa naissance les yeux verrons, un bleu et un vert. Le problème était tel que la mère de Nirvana avait décidé de vivre parmi les moldus, loin de toutes magies. Très vite Nirvana attira les problèmes, bien tant qu’à la maternelle, mais aussi dans les magasins ou tout autre endroit public et moldu.
    Vers ses 7ans, alors que Nirvana avait fait disparaitre la cage du lapin de la classe par mégarde et surtout par magie, sa mère décida de tout lui expliquer. Excité par ses révélations, Nirvana commença vers ses 8-9ans à dévorer les livres de sorcellerie que sa mère lui avait achetés.

    Quelques jours avant ses 11ans, alors que Nirvana était dehors sous un arbre à lire ses livres de sorcellerie, elle vue une chouette toute blanche ce poser sur sa pile de bouquin, tenant dans son bec une lettre bleu pâle fermée à l’aide d’un seau de cire blanche représentant un blason et de l’autre côté, son nom et son adresse. Sa mère non loin avait bien vu la scène, mais elle savait pertinemment que ce jour arriverait.

    «  Institution Beau-Bâton, école de sorcellerie.
    Directrice : Olympe Maxime
    Cher Mme Silverwood
    Nous avons le bonheur de vous annoncer  que vous êtes d’ores et déjà  inscrit à l’institut Français de Sorcellerie Beau-Bâton. Vous trouverez ci-joint la liste des fournitures dont vous aurez besoin durant cette année.
    La rentrée se fera le 1 septembre.
    Veuillez croire, Mme Silverwood, en mes salutations les plus distinguées, en espérant vous compter parmi nos élèves à la rentrée prochaine.
    Olympe Maxime,
    Directrice. »



         

         
  • « Dans la vie, on a tous des choix à faire, la plupart d’entre eux, d’autres sont mauvais, mais en fin de compte qui peut en juger ?  Chaque acte qu’on accomplit au quotidien a une répercussion, que ce soit à l’instant même de l’acte, ou des semaines, des années plus tard. »




  • L’été avant la rentrée à Beau-Bâton, la mère de Nirvana décida de passer quelques semaines de vacances à Londres, pour qui plus est, pouvoir acheter toutes les fournitures au chemin de travers. C’était la première fois que Nirvana allait autre part qu’en France ou en Bulgarie pour voir sa famille. Même si elle avait déjà un caractère bien tremper et franc, on peut dire qu’elle n’était pas très rassurée en entrant dans la sombre taverne qu’est le chaudron baveur, mais une fois ce sombre endroit passé et face à ce mur de brique que sa mère tapota à plusieurs reprises sur différentes briques, elle eut les yeux écarquillés face au chemin de travers, elle vue à cet instant plus de magie en 10 secondes que dans toute son existence. S’arrêtant à chaque coin de rue, les yeux émerveillés par toute cette magie stagnante dans l’air, il lui fallut quelques heures pour commencer ses emplettes pour l’année qui s’annonçait, on peut le dire, magique.

    La mère de Nirvana, voulant lui faire une surprise pour sa baguette, lui dit d’aller à la librairie toute seule et qu’elle la rejoindrait dans une dizaine de minutes. Nirvana s’empressa alors d’aller chez  Fleury & Bott, excitée  de pouvoir enfin prendre elle-même des livres sorcier, il était sure qu’elle en sortirait les bras chargés avec plus de livres que demandés. Alors qu’elle avait choisi ses livres et en portait 5 ou 6 dans ses bras, dépassant de peu le haut de sa tête, elle heurta un homme et tomba à terre, éparpillant les livres au sol. L’homme s’abaissa pour aider la jeune fille à récupérer les livres, mais son regard tomba des nues, comme totalement figée sur la jeune fille. Alors qu’il réajusta une petite mèche blonde pale derrière son oreille, il ramassa les livres et les tendus à Nirvana.

    « -où sont tes parents ?

    -Mon père, je ne sais pas. C’est un lâche qui nous a abandonnées. »

    Face à cette phrase l’homme détourna le regard et déglutit, comprenant bien dans quelle situation il se trouvait.

    « -et ta mè.. »

    Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que la Vélane entra dans la boutique pour rejoindre sa fille, n’ayant pas prêtée attention à la personne avec qui elle parlait, elle s’abaissa pour prendre les livres et soulager Nirvana.

    « -Avec qui tu parles ma puce ?.. »

    Lorsqu’elle leva les yeux vers l’homme, son sang se glaça et elle se mordit la lèvre inférieure. Elle était aussi belle que dans ses souvenirs, mais aucun des deux ne put bouger ou dire quelque chose. Il fut que ce soit Nirvana qui fit briser la glace.

    « -c’est lui n’est-ce pas ? »

    Personne ne lui répondit. Elle était très intelligente pour 11ans, très petite de taille, c’est vrai, mais très intelligente et déjà très cassante.

    « -c’est bien ce que je disais, un lâche. »

    Fut les derniers mots qu’elle prononça à son père. Sa mère ne fut pas très surprise, elle avait l’habitude de la maturité et la froideur de sa fille envers les inconnus, car oui, même si il est son père, il demeure un inconnu à ses yeux. Elles payaient les livres puis s’en alla boire une tasse de thé chez Madame Pieddodu, un salon de thé très raffiné et fleur bleue où se sentaient très bien la mère et la fille. Assise devant une tasse de thé à la lavande et un muffin à la bleue haie, la mère débuta la conversation.

    « -Nous achèterons ton uniforme à Paris, Madame guipure ne vend que les uniformes de Poudlard ici…

    -Pose-moi ta question au lieu de faire diversion et énoncer quelque chose qu’on sait déjà toutes les deux. »

    Elle avait l’habitude de la perspicacité de sa fille et savait aussi pertinemment qu’elle n’aime pas qu’on lui répète les choses qu’elle sait déjà.

    « -Je me demandais juste… enfin… ça ne te donne pas envie de savoir qui il est, de le connaitre ?...

    -Je sais ce qu’il y a à savoir. Il nous a quittées pour « l’honneur ». C’est une mauvaise personne. Je ne désire pas connaitre des mauvaises personnes. On pourra aller m’acheter un chaton ?

    -Tout ce que tu veux chérie. »

    La jeune femme souri de soulagement. Après avoir fini leurs thés, elles s’en allèrent donc à l’animalerie pour lui acheter un chat, mais Nirvana fut la rencontre qu’elle n’aurait jamais pensé faire. Un chaton tout blanc, avec un œil bleu et un œil vert, comme Nirvana mais inversé. Je pense qu’il n’est pas la peine de vous préciser que ce fut le coup de foudre. Elle l’adopta alors directement. Elles se rendirent vers la fin de la journée après avoir acheté tout ce qu’il y avait sur la liste, chez Ollivenders.

    L’endroit était quelque peu inquiétant, mais il en fallait plus pour inquiéter Nirvana après le chaudron baveur. Sa mère avait donné plusieurs de ses cheveux à Ollivenders pour qu’il fasse à sa fille une baguette spéciale. Ollivenders avait alors fait 3 baguettes, avec toutes trois le même cœur, mais toutes de bois différent. Il avait choisi ses bois en fonction de la description que lui avait faite la Vélane sur sa fille. Mais quand il vit Nirvana, il sut tout de suite que c’était celle en bois de cerisier qu’il lui fallait. Assez fine raffiner, 27,3cm un peu grande pour la jeune fille mais elle grandira avec. Alors qu’elle la prenait entre ses doigts déjà gracieux et doux, une étrange aura de douceur, de chaleur et de magie s’empara de son corps, elle fit le geste et un doux filet d’or sortit de la baguette avec volupté.

    C’était la baguette parfaite pour elle.

    Quelques semaines plus tard, de retour en France, elles allèrent à Paris acheter les robes légères bleues qu’était l’uniforme de Beau-Bâton chez Gaichiffon et Nirvana en profita pour s’arrêter chez Madame Borboleta.
    Il y avait quelque chose dans cette dame la qui attirait énormément l’intention de Nirvana,  sa rafinesse, sa volupté, sa liberté, son franc parlé, son gout pour les belles et bonnes choses, car oui, rappelons-le Madame Borboleta possède une boutique de sucreries. Elle aimait passé du temps là-bas lorsqu’elle le pouvait, alors avant de partir pour Beau-bâton, il fallait bien qu’elle lui dise au revoir.  Madame. Borboleta lui offra alors 7 paquets de Suggared Butterfly wings, les bonbons préféré de Nirvana, pour « passer l’année sans manque ». Même si elle savait très bien que ce n’était pas des vrais papillons dans les bonbons, elle trouva quelque chose de rassurant dans cet insecte, tant par sa beauté, que par le fait que ce soit le symbole de Mme. Borboleta, mais cela lui inspirait aussi une certaine liberté en lui-même.  



         

         
  • « Dans la vie, on a tous des choix à faire, la plupart d’entre eux, d’autres sont mauvais, mais en fin de compte qui peut en juger ? »




  • Quelques jours plus tard elle s’en alla avec sa mère au point de rendez-vous de Versailles pendant la nuit, une centaine de personnes y attendaient déjà, même si 60% de ces personnes sont les parents des élèves, vers 2h du matin le char magique tiré par des chevaux ailés atterrit dans les jardins du château de Versailles.

    Après quelques embrassades les élèves montaient dans le carrosse, Nirvana n’en crut pas ses yeux, l’intérieur était immense, on aurait dit un manoir à l’intérieur, avec un grand salon qui donnait sur une cinquantaine de portes où se trouvaient les compartiments. Elle se fit vite quelques amis pendant le trajet, dont une petite rousse assez corpulente nommée Lisa.

    -Pourquoi est-ce si grand alors qu’on est même pas 40 ?

    Lisa ria à la question de Nirvana.

    -On est le premier arrêt ! Après là on va chercher les Belges, puis les Suisses, puis les Espagnoles du sud, les Portugais, puis les Espagnoles du nord et enfin les Français du Sud pour finir par aller à Beau-Bâton. A ton avis pourquoi on part à 2h du matin ?

    Nirvana fut surprise que d’autant de sorciers de tous ses pays se regroupent à Beau-bâton et ne s’imaginer absolument pas que ça aurait pu arriver, mais lisa bailla quelque peu et sortit sa baguette.

    -Moi c’est ma deuxième année ici, tu veux que je te montre quelques tours ?

    Les jeunes filles s’amusèrent tout le long du trajet, tandis qu’une suisse arrivée vers 4h du matin les interrompaient.

    -Vous savez, vous devriez dormir, une fois arrivées ont doit passer la journée en explications…

    Nirvana hésitait mais ce n’était pas un grande Brunette qui allait lui dire d’aller se coucher, mais Lisa hocha de la tête docilement et la brunette disparaissait dans un compartiment.

    -ça c’était une des Baronnes, en gros c’est comme des préfets à Poudlard… Et elles mettent un point d’honneur à ce que les filles applique les convictions de Beau-Bâton, c’est-à-dire le respect mutuel, être raffinée, distinguée etc… Je pense que ce sont des sornettes. Tu me diras chez les garçons c’est pire, les Barons leur apprend aussi la galanterie !

    Lisa ria, mais Nirvana non, même si elle était une forte tête étant petite, elle trouva ce système génial et elle se promit qu’elle finirait par être Baronne.

    Une fois arrivés à Beau-Bâton de beau-matin, Nirvana trouva très vite ses marques et ce fit de bon amis. Lisa était vraiment trop brute surtout pour ce que Nirvana devenait. Au fil des ans, Nirvana s’affinait que ce soit en magie, mais surtout en prestance, les bonnes manières, l’art de la table, la démarche, tout ça était aussi au programme de Beau-Bâton.
    Dès sa première année elle commença à apprendre le piano, où elle se trouvât une véritable passion, pour ne pas dire un don. Elle s’améliorait de jours en jour, que ce soit au piano, en magie ou en prestance. Au début de sa 3ème année alors qu’elle n’avait que 13ans, elle fut la plus jeune des Baronnes depuis plus de cent ans, elle prit ce rôle très à cœur et veille à le rester chaque année. On ne sait pas si le fait qu’elle soit devenue populaire à Beau-Bâton est dû au fait qu’elle soit une demi-vélane ou bien parce qu’elle faisait énormément d’efforts pour réussir, mais en tout cas, pratiquement tout le monde l’appréciait, il y avait bien quelques filles qui la jalousaient, mais Nirvana ne s’arrêtait pas à ça.

    Grâce à tous ses nouveaux amis, elle put apprendre différentes langues, même si la langue principale était le français et que certains cours était en anglais pour que tout le monde comprenne, Nirvana apprit très facilement  l’anglais, l’espagnole, le portugais, le flamant, en plus du Français et des langues du pays de l’est qu’elle connaissait déjà grâce à sa famille de vélane qui habite en Bulgarie et qu’elle venait souvent visiter avec sa mère.

    Elle eut bien quelques conquêtes par ici par-là, mais Nirvana  ne fut très vite plus intéressé par les hommes qui étaient très faciles à charmer pour une demi-vélane. Ce qui fut assez de grabuge dans la gent masculine.

    Depuis sa 5ème année, un sorcier de sang-pure suisse, nommé Eliot, qu’elle connaissait très peu devenait insistant parfois même violant pour arriver à ses fins. Il avait rué de coups la petite amie de l’époque de Nirvana jusqu’à sang, en lui criant que Nirvana était à lui.

    Nirvana n’arrivait plus à supporter cet homme qui devenait dangereux, il fut renvoyé après cet épisode. Bien heureusement grâce à la fontaine de Nicolas Flamel qui trône dans les jardins à la française de Beau-Bâton, les blessures de sa petite amie furent très vite guéries, car oui son eau a un pouvoir de guérison. Nicolas Flamel ayant étudié à Beau-Bâton a fait cadeau à cette dernière, énormément d’or d’alchimie pour le financement de cette école. Ils ont fait bâtir alors cette fontaine à son honneur.

    Chaque année Nirvana refaisait la même chose, au début des vacances, elle retrouvait sa mère, allait voir Madame Borboleta, lui achetait quelques confiseries, puis repartait pour la Bulgarie voir sa grand-mère et ses tantes. Sa mère et elle restait en Bulgarie jusqu’à la première semaine d’aout avant de regagner l’Angleterre pour faire les emplettes de la nouvelle année et y découvrir la capitale pendant 2semaines. Et avant chaque retour en France les femmes allaient chez Madame Pieddodu, où elles prenaient toutes deux du thé à la lavande et partageaient un muffin à la bleue haie. Puis de retours en France elles allaient à nouveau chez madame Borboleta, lui dire au revoir et faire de nouveaux uniformes à Nirvana qui grandissait bien trop vite chez Madame Gaichiffon. Puis réparaient pour Versailles 2-3jours avant le départ à Beau-Bâton, pour faire quelques emplettes avant de rejoindre à nouveau le carrosse qui la ramènerait à Beau-Bâton.

    A Beau-Bâton, les examens ne sont pas les mêmes qu’à Poudlard, mais l’équivalent de la BUSE ce fait en sixième année, plutôt qu’en cinquième année pour Poudlard. Il n’est pas utile de vous préciser que Nirvana a réussi cet examen avec brio.  Pour sa dernière année à Beau-Bâton, alors qu’elle était en pleins dans ses 17ans, elle s’inscrit au cours de transplanage. On ne va pas se le cacher, Nirvana n’est vraiment pas douée sur un balais, ce qui lui laisse juste le choix d’apprendre à transplaner comme moyen rapide et sorcier de ce déplacer. Le début fut plutôt rude, cet effet de tête qui tourne lui donnait la nausée et on ne compte plus le nombre de fois où Nirvana a rendu son déjeuner. Vers Novembre, elle se blessa même, une cheville foulée, elle dû arrêter les cours de transplanage.

    Vers début Février, alors qu’elle était en train de finir de petit-déjeuner avec ses amies, vers le thé, les chouettes et hiboux arrivèrent. Snow, le chat de Nirvana qui l’a toujours accompagné jusque-là, que ce soit à Beau-Bâton, en Bulgarie ou en Angleterre, n’aimait vraiment pas les oiseaux et en avait peur. Un comble pour un chat me direz-vous, mais en tout cas il alla se glisser sur les jambes de Nirvana, qui ne recevait que très peu de lettres. Mais malheureusement cette fois-ci, il y en avait une pour elle. Un hibou tout blanc, semblable à celui qui lui avait envoyé sa lettre d’acceptation à Beau-Bâton la première fois, tenait dans son bec une enveloppe toute noir, fermée avec un seau de cire rouge sang.

    Il y eut un grand silence à la table car tous savaient ce que représentait cette lettre. Nirvana l’ouvrit du bout des doigts et un peu tremblant, pour finir par la déplier et la lire.

    « Chère Nirvana,

    Je sais que c’est à toi que je m’adresse et que ton cœur doit être aussi dévasté que le mien lorsque tu apprendras la nouvelle.

    Une mère ne devrait pas survivre à sa fille. Tu pourras me dire que j’ai plusieurs filles et toi qu’une seule mère, mais ce que je ressens est bien aussi douloureux que ce que tu ressens.

    Ta mère, ma fille, elle est morte.

    T’écrire cette lettre me déchire le cœur et parler des conditions de sa mort par écrit m’achèverait. Nous l’enterrons dans la soirée et je ne crains que tu puisses nous rejoindre à temps, de plus ton école ne sait rien de tout cela.

    Je t’en prie, viens passer les prochaines vacances chez nous, que nous puissions parler…

    Sincèrement, ta grand-mère qui t’aime. »

    Nirvana reposa la lettre sur la table sans un mot, se releva avec Snow dans ses bras, fit un geste pour faire demi-tour, mais disparaissait totalement de la grande pièce sous les yeux de tous.

    Elle avait réussi à transplaner.

    Elle atterrit dans le jardin encore enneigé de la grande demeure des vélane, sur ses pieds, sans aucune envie de vomir, ce que fit Snow à sa place. Elle portait encore son uniforme léger dans ce froid glacial de pays de l’est.

    Elle reprit Snow couvert de neige dans ses bras avant de rentrer dans la demeure. Elle y vit sa famille au complet, tous vêtus de noir qui fut tous ébahie de la voir, un cercueil trônait dans le salon, mais Nirvana ne s’en approcha pas. Elle traversa la pièce où régnait un grand silence, totalement gelée, elle monta à l’étage, prit le premier chandail noir qui lui passa sous la main –trois fois trop grand pour elle- le mit par-dessus son uniforme et redescendit en silence.
    En premier temps elle alla voir sa grand-mère pour lui faire la bise, ses tantes puis tout le reste de la famille lui succédèrent pour lui donner leurs condoléances. Aucun son ne sortit de la bouche de Nirvana, juste des hochements de tête, ses yeux vairons plongés dans le vide.

    Elle finit par avancer vers le cercueil et y regarda lentement. Elle ne pouvait pas y croire.

    Sa mère était morte.

    Après son enterrement, les vacances ne tardaient pas et elle resta donc chez sa grand-mère avec ses tantes, elle n’avait toujours pas pleurée, ni parlée. Elle restait tout simplement dans sa chambre assise, les jambes contre sa poitrine à regarder dans le vide. Ses cheveux étaient tout emmêlés et on pouvait se demander depuis combien de temps elle ne c’était pas laver, mais après 3jours où elle n’a pratiquement pas mangée, sa grand-mère vint la voire.  Elle était très bien conservée pour son âge, c’est peut être dû au fait qu’elle soit une vélane, mais en tout cas elle s’assit près de Nirvana sans un mot. Elle n’a pas eu besoin de dire quoi que ce soit, Nirvana finit par parler.

    « -Je ne sais pas si je me rends compte que maman ne reviendra plus… Raconte-moi ce qui s’est passé et surtout pourquoi elle est chauve….

    -Tu sais ma chérie, je pense bien que tu le sais, les cheveux de vélane sont très précieux et surtout prisés dans le monde des sorciers, pour toutes sortes de potions… Une vélane ne donne pas ses cheveux de son plein-grè… A part quelques exceptions… »

    Sa grand-mère toucha du bout des doigts la baguette de Nirvana qui était posée sur le bords du lit.

    « -Tu veux dire qu’on l’a tué pour ses cheveux ?... »

    Un silence glacial fut la réponse de sa grand-mère. C’est à ce moment-là que Nirvana pleura toutes les larmes de son corps. Sa grand-mère la laissa, mais le lendemain, Nirvana après avoir pleuré toute la soirée et dormit, épuisée par ses larmes, toute la nuit, se mit à nettoyer toute sa chambre, ouvrir les volets avant de finir au bain.

    « -Maman n’aimerait pas me voir comme ça. »

    Depuis ce jour, Nirvana est devenue, on peut le dire, maniaque.
    Après les deux semaines de vacances elle retournât à Beau-Bâton en transplanant avec Snow, ayant laissé toutes ses affaires là-bas. Elle s’attendait à recevoir sa punition pour être partie sans rien dire et sans autorisation, mais elle n’en eut aucunes. Absolument personne ne lui en parla et le fait qu’elle passa la fin du mois en noir et non pas en uniforme bleu ne dérangea personne.

    À la fin de ses études Nirvana déménagea en Angleterre, ne voulant pas rester dans la maison de sa mère en France et voulant prendre un peu de recul sur tout ça. Vous me direz partir dans le pays contenant le plus de sorcier au monde n’est pas une très bonne idée pour une personne qui désire s’éloigner du monde magique, mais on lui avait proposé un travail en tant que pianiste dans un luxueux hôtel. Elle vivait dans une suite au dernier étage de l’hôtel, était nourrie et avais quelque peu d’argent à la fin du mois pour s’acheter des vêtements ou autres.  En sommes elle avait plutôt une belle vie.



         

         
  • « Dans la vie, on a tous des choix à faire, la plupart d’entre eux, d’autres sont mauvais, mais en fin de compte qui peut en juger ? Chaque acte qu’on accomplit au quotidien a une répercussion, que ce soit à l’instant même de l’acte, ou des semaines, des années plus tard. »




  • Tout se passait bien pour elle, elle voyait parfois quelques sorciers allait et venait dans l’hôtel, mais bien rien d’étonnant, elle continuait même d’apprendre le piano pour s’améliorer et essayer d’intégrer un opéra. Lorsqu’elle avait 22ans elle entendit la nouvelle se rependre, comme quoi Dumbledor était mort. Elle ne l’avait jamais connu, mais elle savait que c’était un grand sorcier respecté dans le monde magique, mais elle évitait le monde magique. Enfin évitait n’est pas le mot tout à fait exact car malgré sa rend-cœur envers les sorciers, à cause de la mort de sa mère, elle venait chaque année à la même date, à la fin de l’été, au chemin de travers et plus précisément chez madame Pieddodu. Elle commandait toujours deux tasses de thé à la lavande et un muffin à la bleue haie, qu’elle ne mangeait qu’à moitié et qu’elle laissait à côté de l’autre tasse face à la sienne. Elle ne l’a bu pas, mais Madame Pieddodu la lui servait toujours, même si elle restait pleine lorsque Nirvana partait. D’après Madame Pieddodu ce serait un moyen pour Nirvana de faire son deuil, mais Nirvana voit plutôt ça comme une chose ne sa mémoire.

    Quelque temps avant son anniversaire, alors qu’elle prenait son bain après une soirée de travail à distraire moldu et sorcier à l’hôtel, elle vu dans le miroir un tatouage qu’elle ne s’est jamais fait. Il était encore mal formé et devait être là depuis quelques jours, mais il était bien là.

    Un faucon placé sur son dos.

    Elle se posa beaucoup de questions et entendu alors le 1er juin, des sorciers fortunés parler à l’hôtel de ce qu’avait fait comme annonce Voldemort. Surprise, elle fut bien heureuse de vivre maintenant parmi les moldus et n’avoir aucun emploi magique.

    Malheureusement tout ne se passa pas bien. Quelque temps après, alors qu’elle jouait du piano pendant un repas, un jeune homme qui avait à peu près son âge vint le voir.

    « -Tiens donc, la grande Nirvana dans un travail moldu, qui l’aurait cru ? »

    Le jeune homme portait un costume sombre et propre sur lui. Bien coiffé.

    « -Tu te souviens pas de moi avoue ? Eliot, tu sais le môme que tu as fait renvoyer de Beau-Bâton il y a plus de 7ans ? »

    Nirvana déglutis et ne disait rien, continuant simplement à jouer du piano.

    « -tu n’as pas changée, toujours aussi silencieuse, froide, magnifique… »

    Il vint pour lui caresser la joue, mais Nirvana s’arrêta brusquement de jouer sur une note grave.

    « -Ne me touche pas, monstre. »

    Cet homme était fou d’elle, mais il vit le tatouage de la jeune femme sur son dos.

    « -Tu devrais reconsidérer tes propos. Tu sais tu serais bien avec moi… C’est sure que je ne pourrais pas te reconnaitre aux yeux de tous, vus que tu es une sang-mêlé et de plus une Horus mais… »

    Alors qu’il essaya d’embrasser Nirvana, elle le gifla.

    « -Plutôt crever.
    -Comme tu veux ma puce.»

    Le jeune homme disparaissait et Nirvana fila dans sa suite, prit un sac et y engloutissait tout ce qu’elle put trouver à elle, ainsi que sa baguette qui logeait au fond d’un tiroir. Elle était prête à transplaner, mais Snow demeurait introuvable. Alors qu’elle descendit dans le hall d’entrée avec son sac sur le dos, elle le vit traverser la porte des escaliers. Elle s’empressa alors de le rejoindre, mais entendait déjà des sorciers à sa poursuite. Elle se retourna, leur jeta un stupefix devant une vingtaine de moldu ébahis, saisit son chat contre elle et disparaissait d’un coup de talon dans la cage d’escalier vide. Elle réapparut casi-instantanément en Bulgarie dans le salon de sa grand-mère qui était en train de diner avec ses tantes.

    « -Ne posez pas de questions, je vais devoir partir, prenez soin de Snow, je vous aime. »

    Elle embrassa sa famille qu’elle n’avait pas vue depuis Noël, y laissa son chat puis disparaissait à nouveau.

    Elle réapparut, épuisée de ses transplanages, dans sa vieille maison abandonnée, tout était noir, elle monta dans la chambre de sa mère et s’assied sur le lit caressant les draps de soie poussiéreux du bout des doigts.

    « -Tu avais raison Maman… J’aurais dû vivre loin du monde sorcier… Tout ça ne serait jamais arrivé si j’étais restée en France… Mais maintenant que je suis résidente de l’Angleterre, je ne peux rien faire… »

    Elle prit sa bague entre ses doigts fins et quelques larmes roulèrent sur ses joues.

    « -J’ai entendu dire ce qui faisait aux personnes qui désobéisse à un sang-pure… Mais je ne veux pas être une fugitive et encore moins causer du tord à la famille… Désolée maman… »

    Alors qu’elle finit ses derniers mots, elle brisa sa baguette en deux dans un cri de douleur, comme si l’on venait de lui briser une partie du corps. Elle y extréa le cheveu de sa mère et prit un de ses colliers pour le mètre dedans puis autour de son cou caché derrière un chandail qu’elle prit.

    Quelques instants après, des sorciers vinrent la chercher, sachant où la trouver, étant déjà allés voir dans sa famille en Bulgarie. Nirvana n’opposa aucune résistance et les sorciers en voyant sa baguette briser, ce dit qu’elle était folle de préférer la voir en miettes plutôt que donnée à quelqu’un d’autre. Ils rejoignaient alors le ministère de la magie où elle fut jugée parmi tant d’autres en moins de 5minutes.

    « -Chef d’inculpation : désobéissance envers un sang-pure publiquement, attaque physique envers un sang-pure publiquement et utilisation de la magie en présence de 24 moldus. Vous les collectionnez tous en moins d’une heure mademoiselle… C’est si dommage d’enfermer une si belle jeune femme, mais allons bon, on ne peut pas laisser une criminelle comme vous dans la nature. »

    Nirvana fut enfermé à Askaban, un épisode de sa vie qui l’a énormément marquée et surtout pratiquement rendue folle. La crasse, l’humidité, l’inconfort, l’enfermement, le manque de contact physique, l’isolation, tout ça la rendait folle. Elle qui est maniaque et très tactile, sombrait peu à peu dans la dépression…

    « -Je ne sais même plus depuis combien de temps je suis ici… Il n’y a ni jour, ni nuit. Les nuages noirs empêchent toujours le soleil de rentrer. J’aimerais tant pouvoir sentir à nouveau l’air dans mes cheveux, et l’herbe tendre contre mes pieds… »

    Bien heureusement grâce -si l’on puisse dire grâce- à la mise en place de la vente d’esclaves, Nirvana avait une chance de retrouver un jour le soleil. Et puis qui peut résister à son petit minois bien qu’enlaidi par Askaban, elle restait toujours attirante par ses origines.



         
  • « Dans la vie, on a tous des choix à faire, la plupart d’entre eux, d’autres sont mauvais, mais en fin de compte qui peut en juger ? Chaque acte qu’on accomplit au quotidien a une répercussion, que ce soit à l’instant même de l’acte, ou des semaines, des années plus tard.
    On pense qu’on a le choix, mais enfaite tout est déjà écrit depuis la naissance. Je le sais, parce que c’est moi qui ai écrit sa vie. »




  •        © Artchie
           


    Dernière édition par L. Nirvana Silverwood le Sam 25 Juil - 18:33, édité 8 fois
    As heads is tails Just call me Lucifer

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Pro-Mangemort
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Lun 13 Juil - 23:49

    On baise ?

    Pardon je voulais dire bienvenue bien entendu et bon courage pour ta fichette angel

    _________________
    Comme Une Ombre
    Je serai l'accident sur le bord de ta route. La larme du poison cachée entre les gouttes. Le joueur de pipeau qui fait danser les serpents.Je serai comme une ombre à chacun de tes pas. Comme une maladie qui frappe et qui s'en va.
    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Lun 13 Juil - 23:54

    C'est pas à mon habitude de m'inscrire sans avoir déjà finit ma fiche, mais je pars demain matin pour 3-4 jours dans un endroit où j'aurais très peu internet et comme je n'ai pas finit ma fichette, je voulais pas que vous vous inquiétez ou que vous pensiez que j'avais abandonnée.
    Donc oui, la demi-vélane esclave au service des Dolohov est toujours d'actualité et je pense pouvoir poster la fiche Vendredi soir au plus tard promis 72 77

    D'ailleurs tant que j'y suis, on est bien d'accord que les esclaves et même tout les porteurs du tatoo de l'aigle n'ont plus de baguette ? hm

    Et est-ce que les autres écoles, comme beau-baton est touché par la juridiction de Volvy ?

    Merci mes chatons coeur
    La liberté de l'aigle en plein vol

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Lun 13 Juil - 23:56

    Non mais celui-là Suspect

    Bienvenue à toi ! et bonne rédaction de fichette !

    Pour répondre à ta question : tous les esclaves et les sorciers de la caste d'Horus tatoué d'un faucon n'ont plus de baguette magique en effet leche
    Pour ce qui est des sorciers du monde entier, oui, tout le monde est touché par le sortilège, personne n'a été laissé de côté. Après Voldemort n'est "ministre" de la magie qu'en Angleterre. La France à son propre gouvernement 12 voilà hésites pas si tu as d'autres questions

    _________________
    and every night I freak for Her...

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Isis
    Clan: Pro-Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Mar 14 Juil - 0:11

    Welcome !!! Une nouvelle fois !!! :D

    Mais je pouvais pas résister à flooder aussi ici !! luv

    J'espère tu vas t'amuser avec nous !! Et bonne mini-vacances alors ! ;)

    A très vite ! 77
    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Mar 14 Juil - 0:22

    En même temps avec le nom de ma fiche je comprends Sevastian

    Merci mes louploup

    Et du coup dans "baguette" je met rien, ou je met celle qu'elle avait avant la marque ?

    James > Ahah lais viens flooder ça fait plaisir 77
    A vrai dire je suis en vacance depuis Samedi Je suis actuellement au Portugal, je squatte l'internet des voisins et on ne capte que dehors, (c'est pourquoi je suis dans un hamac ) Et demain matin on part quelques jours chez des amis, dans la capital et c'est pour ça que je n'aurais pas trop internet waw
    Je raconte trop ma vie là je crois coeur
    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Jeu 16 Juil - 20:32

    Petites questionns coeur :

    -quels sont les conditions de vie à askaban ?

    -est ce que, même sans baguettes, ont peut tout de même avoirs quelques apparitions magiques ? (Je m'explique, par exemple dans les livres hp, harry n'a pas encore de baguette et pourtant ses cheveux repousse en une nuit, la vitre du zoo disparait... Etc..)

    -est-ce que dans mon histoire je précise le fait que je suis maintenant aux services des Dolohov, ou on voit ça en RP ?

    -est ce que dans l'histoire on raconte aussi notre scolarité ? (Quels maison fréquentée tout ça ~~)

    Merci mes louloups
    La liberté de l'aigle en plein vol

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Jeu 16 Juil - 21:09

    Nirvana ma jolie, merci d'éviter les doubles-posts, pour tes prochaines questions tu as le flood d'intégration juste ici tu peux cliquer

    Je vais tout de même répondre à tes questions

    ✑ Les conditions de vies sont les suivantes : celles d'une prison gardée par des trolls et dirigée par des Mangemorts. Askaban reste Askaban : froid, isolement, humidité, mauvaise nourriture etc.

    ✑ Les pouvoirs magiques que tu décris sont ceux d'un jeune sorcier chez qui la magie n'est pas encore contrôlée et se manifeste à travers des émotions fortes. En allant à Poudlard, les élèves apprennent à maitriser leur magie et donc ne plus la laisser voguer au grès de leurs émotions, ce serait bien trop dangereux. De fait, non. En principe les manifestations magiques ne sont pas communes chez les sorciers ne possédant plus de baguette magique.

    ✑ Pour ton histoire tu fais comme tu veux. "L'achat" peut se faire en rp, tu peux également préciser que tu es déjà à leur service, c'est selon ton envie.

    ✑ Ton histoire est vraiment libre, tout ce qu'on te demande c'est d'intégrer obligatoirement le contexte et ses différentes avancées, de voir comment ton personnage à réagit face aux évènements, ce qu'il a pensé etc. Tu peux parler de ta scolarité ou non, tu peux parler de ton premier doudou en forme de scroutt à pétard ou non, tu peux parler de ta première gorgée de jus de citrouille ou non. Bref, laisse ton imagination parler !


    _________________
    ϟ Lumière éteinte

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Neutre
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Jeu 16 Juil - 22:05

    Je me permet d'ajouter que tu as des informations sur Azkaban par ici !

    _________________
    TITANIUM
    You shout it loud but I can’t hear a word you say. I’m criticized but all your bull is ricochet. You shoot me down, but I get up. Cut me down but is you who had further to fall. Ghost town, haunted love. Raise your voice, sticks and stones may break my bones.
    La liberté de l'aigle en plein vol

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Dim 19 Juil - 0:21

    J'espère que ta fiche avance bien carl si tu as d'autres questions surtout n'hésite paaas !

    _________________
    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Pro-Mangemort
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Dim 19 Juil - 18:13

    Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche ! Smile

    _________________
    - undisclosed desires -
    I want to reconcile the violence in your heart, I want to recognize your beauty is not just a mask, I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Lun 20 Juil - 21:37

    Awn désolée pour le double-post, c'est compris, merci mes chatons coeur

    Parcontre, je ne pense pas que j'aurais finis ce soir, j'aurais besoin de plus de temps waw

    Et surtout, le html de la partie histoire fait que de buguer j'arrive pas à la mettre hm

    Si quelqu'un peux m'aider... 77

    Merci Nox coeur
    je n'm'enfuis pas, je vole.

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Horus
    Clan: Neutre
    Sang: Né-moldu.



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Mar 21 Juil - 22:52

      Owii ma keupine esclave ! *^*
      Bienvenue officiellement et bonne chance pour ta fiche :3

    _________________


    « All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. [...] I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. »


    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Sam 25 Juil - 18:38

    Mon koupinou esclave coeur
    Mercii booocoup

    Et je tiens officiellement à dire, que ma fichette est enfin terminéeeeuuhhh !! cheers 77

    Bon courage pour lire ce pavé de plus de 5200 mots et si il y a des trucs à modifier n'hésitez pas ! coeur
    La liberté de l'aigle en plein vol

    avatar


    Lumos
    Identité
    Clan

    Feuille de personnage
    Caste: Seth
    Clan: Sombral
    Sang: Pur



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras. Ven 31 Juil - 10:55

    Bonjour Nirvana,

    Alors concernant ta fiche, je suis désolée mais il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Premièrement il y a énormément de fautes d’orthographes assez "graves" qui ne sont visiblement pas des fautes d’inattention. Par exemple Beauxbâtons s'écrit bien Beauxbâtons et non Beau-Bâton. Il me semble que tu as fais des recherches sur le wiki d'HP, tu aurais trouvé la bonne orthographe tout de suite. Dans la conjugaison également, il y a beaucoup de fautes, dans tes constructions de phrases etc. Je suis navrée de devoir te le dire mais pour nous tu n'as clairement pas le niveau requis. Nous ne pouvons pas accepter ta fiche.
    Sans compter que ton histoire est un peu bancale et qu'il y a beaucoup trop de choses à revoir pour nous.

    Ta fiche est donc refusée, mais si tu souhaites retenter ta chance tu en as le droit.

    Il y a tout plein de forums qui acceptent des niveaux de rpgistes moins avancé que le notre, je te souhaites tout le meilleur pour la suite

    _________________



    Contenu sponsorisé

    Lumos
    Identité
    Clan



    MessageSujet: Re: -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras.

    -Pourquoi on t'appelle Nirvana ? -On baise et tu sauras.
    Page 1 sur 1